accueil articles Le SCB remporte l'acte IV et sauve un premier puck de série

NL A / Play-off 1/2, acte IV

Article vu 2 915 fois

Le SCB remporte l'acte IV et sauve un premier puck de série


Les Bernois n’ont pas encore perdu leur titre. Au pied du mur, ils ont effacé le premier puck de finale à disposition des Aviateurs, qui en possèdent encore trois dans leur escarcelle. Le duo Ivo Rüthemann – Martin Plüss (1 but et 1 assist chacun) et Marco Bührer (28 arrêts) ont guidé les Ours vers ce succès de l’espoir.

1

1

0

0

1

0

Photo Photopress
Duel entre Tommi Santala et Ivo Rüthemann

Déjà dos au mur après trois confrontations, les joueurs de la capitale n’avaient pas le choix: ils devaient réagir à la fois pour sauver leur honneur et pour remercier leur fidèle public, même si la Postfinance Arena n’était pas pleine hier soir. A noter que les Bernois peuvent compter sur le retour au jeu de Jean-Pierre Vigier qui évolue avec une protection du visage. En revanche, cette rentrée fait le malheur de Joël Kwiatkowski qui a été désigné comme l'étranger surnuméraire. Du côté zurichois, Denis Hollenstein, Micki Dupont et Benjamin Winkler manquaient à l’appel.

Les Ours entamèrent cette partie sur les chapeaux de roue et inquiétèrent Ronnie Rüeger à plusieurs reprises. Malgré les velléités adverses, les Aviateurs restèrent sereins et concentrés tout en cherchant à surprendre leur adversaire par des contre-attaques. Kimmo Rintanen passa proche de profiter de l’une d’entre elle, mais son tir du poignet est superbement cueilli de la mitaine par Marco Bührer alors qu’il prenait le chemin de la lucarne.

Poussés par leur public, les Ours arrivèrent à trouver le chemin des filets les premiers par l’intermédiaire de Martin Plüss, qui dévia habilement un tir d’Andreas Hänni après 14’20 minutes de jeu. Cette réussite ne déstabilisa les Flyers que l’espace de quelques instants. En effet, Kimmo Rintanen, servi sur un plateau par Romano Lemm, rétabli la parité à trois minutes de la première sirène.

La deuxième période démarra sur un rythme très élevé et les actions s’enchainèrent d’un but à l’autre. A la 26ème minute de jeu, Christian Dubé subtilisa le puck à un défenseur zurichois et servit parfaitement Simon Gamache, qui put partir seul au but. Mais le Canadien se heurta à un Ronnie Rüeger tout aussi impérial que son vis-à-vis. Puis Marc Reichert, également seul devant la cage, buta à son tour sur le cerbère des Aviateurs.

Continuant de faire le forcing, les Ours se découvrirent légèrement et ouvrirent des brèches que Steve Kellenberger et Romano Lemm furent près d’exploiter. Le score n’évolua toutefois plus jusqu’au terme de la période intermédiaire, malgré un premier jeu de puissance en faveur des joueurs de la capitale.

Après cette troisième reprise, la rencontre demeura équilibrée et très électrique. Jean-Pierre Vigier manqua une occasion en or de célébrer son retour tandis qu’il héritait d’un puck juste devant Rüeger. Le capitaine bernois ne trouva pas, comme beaucoup de ses coéquipiers, la solution face au dernier rempart des Flyers. Chaque formation bénéficia ensuite d’un power-play, mais il n’y eu aucune conséquence au tableau d’affichage.

Juste après, Berne trouva les moyens pour repasser devant au tableau d’affichage par l’entremise d'Ivo Rüthemann qui redirigea à la 53ème un tir frappé de Philippe Furrer. Une réussite validée après avoir eu recours à la vidéo, car les Aviateurs arguaient que leur portier avait été irrégulièrement gêné sur l’occasion.

La fin de match fut épique et très indécise, puisque les joueurs de la capitale durent passer une partie de la dernière minute de jeu à 6 contre 3. Les Ours résistèrent toutefois et le public pu laisser exploser sa joie après avoir souffert jusque dans les toutes dernières secondes.

Larry Huras et ses hommes ont donc réussi à glaner leur premier succès dans cette série. Le duo Plüss-Rüthemann a fait tourner la rencontre en faveur des locaux, alors que Marco Bührer a su faire les interventions décisives qu’il n’a pas toujours été capable d’effectuer lors des actes précédents. Christian Dubé et Simon Gamache ont également montré de belles choses, même s’ils n’ont pas réussi à capitaliser leurs occasions.

Du côté des Aviateurs, les joueurs d’Anders Eldebrink ont livré une bonne partie, même s’ils ont globalement été dominés (39-29 aux tirs). Ils ne devront toutefois pas croire que la série est déjà jouée, car vaut mieux ne pas oublier qu’il ne faut jamais vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Commentaires

Le reste des articles

21/10/2014 à 23:30:41
Lausanne - Zoug | NL A / Lausanne HC
Le Lion se casse les dents sur le mur défensif zougois

Dominer n’est pas gagner. Malgré un très gros travail de leur part et une domination, les Lausannois n’ont pas réussi à prendre en défaut le EV Zoug qui a clairement montré qu’il n’est pas dans le haut du classement pour rien....
21/10/2014 à 22:24:15
Genève - Fribourg | NL A
Genève-Servette s’impose en toute logique

Le choc psychologique n’a pas eu lieu pour Fribourg aux Vernets, souvent dépassé au niveau physique par une équipe genevoise nettement supérieure dans laquelle Goran Bezina a fait étalage de son talent… en tant que défenseur....
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

mardi 21 octobre 2014
mardi 21 octobre 2014
mardi 21 octobre 2014
mardi 21 octobre 2014
mardi 21 octobre 2014

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

CLASSEMENT NL A J Pts
1 HC Davos 15 36
2 ZSC Lions 16 35
3 HC Lugano 15 30
4 EV Zoug 15 29
5 CP Berne 15 28
6 Genève-Servette HC 16 24
7 Lausanne HC 16 23
8 HC Bienne 15 19
9 HC Ambri-Piotta 15 16
10 Kloten Flyers 14 15
11 Rapperswil-Jona Lakers 16 10
12 HC Fribourg-Gottéron 14 8
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Roman MORDASINI


27 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER