ARTICLE SUIVANTfermer

La belle série continue pour Gottéron

LIRE LA SUITE

NL A / Journée 3
GSHC-Bienne: le moins mauvais a gagné!

18/10/2011 à 22:44:54 Genève , Daniel Zurcher Article vu 2 675 fois
Match crispant et crispé de part de d'autre. Genève-Servette rate trop d'occasions et Bienne, bien que plus opportuniste, joue aux montagnes russes.

2

0

0

1

0

1

1

0

ap


© Photo Photo Laurent Daspres - 2011 - Ovation pour Goran Bezina, auteur de 2 buts

Débuts genevois perturbés
We are ready for a win!” (Nous sommes prêts pour une victoire!). C'est ce que nous déclarait, tout joyeux, Chris McSorley une heure avant le début de la rencontre. La première période ne lui a pas donné tort alors que deux incidents sont venus perturber les débuts genevois. Après 5 minutes et 50 secondes de jeu, Daniel Fritsche, victime d'une charge correcte, semblait groggy et s'en est allé dans les vestiaires, suivi 2 minutes plus tard par Samuel Friedli, lui pour 5 minutes de pénalité suivie d'une pénalité de match pour crosse haute avec blessure d'un adversaire. Heureusement, les Grenat avaient ouvert la marque auparavant par le plus âgé des Savary assisté qu'il fut par Flurin Randegger.

Le jeu de puissance des Biennois étant autant stérile que lent, GSHC résistait fort bien, même à 3 contre 5 pendant près de 2 minutes. Il est vrai que le dernier rempart genevois, Tobias Stephan, était imperturbable et grandement efficace. On pensait s'acheminer gentiment vers la pause sur le maigre score de 1 à 0 quand Goran Bezina, meilleur compteur et capitaine grenat, assommait Reto Berra, avec l'aide de Daniel Rubin et Eric Walsky. Les gars des Vernets n'étaient pas transcendants pendant ce premier tiers, mais leur rage de vaincre était présente. Quant aux joueurs de Kevin Schläpfer, ils avaient bien de la peine, même s'ils s'en donnaient. Mais quand on ne marque pas à 5 contre 3, il y a lieu de se poser des questions.


© Photo Photo Laurent Daspres - 2011
Les plans de K. Schläpfer n'auront pas suffi
Incertitudes généralisées
On ne voulait rien dire rien ou presque du deuxième tiers-temps parce qu'il n'y avait rien ou presque à en dire. Le jeu de puissance des Genevois était toujours aussi inconsistant et livide, malgré pourtant 4 minutes pendant lesquelles ils évoluèrent à 5 contre 4. Puis soudain, à une minute de la fin de la période, alors qu'on allait encore critiquer le jeu des Seelandais, ces derniers revenaient à la marque, totalement à contre-courant. Mathieu Tschantré parvenait à tromper le gardien des Vernets sur un exploit personnel.

Genève-Servette n'arrive pas à poser son jeu de manière péremptoire et à chaque fois qu'on pense qu'il va y arriver, il se fait remonter par son adversaire, pourtant pas très foudre de guerre ce soir.

Scénario standard ou bis repetitae
On se morfondit pendant 12 minutes à voir des individualités tenter chacune de bien faire, de part et d'autre, sans y parvenir. Pas de jeu d'équipe, pas de construction, rien. Le désert sur glace ou le désert de la glace. Et que croyez-vous qu'il arriva, ce fut Bienne qui marqua sur un cafouillage monumental de la défense grenat. L'heureux Marc Wieser égalisait. Et il fallut encore tout l'art et la science de Tobias Stephan pour éviter un nouvel affront aux pensionnaires des Vernets. Et c'est reparti pour de nouvelles prolongations.

Prolongement utile pour GSHC
Après avoir obtenu après 7 secondes de jeu, un penalty, manqué par Kevin Hecquefeuille, Goran Bezina, en surnombre, marquait après 23 secondes de jeu dans cette quatrième période. Ouf, pour Genève-Servette, pas de chance pour Bienne, qui était pourtant bien revenu dans la partie.

Les Genevois n'ont pas encore trouvé leur forme et Bienne n'est pas apparu au mieux non plus.
 

*********************************************************************************************************************** 

Les potins de Planète Hockey

Ndlr: cette rubrique n'a d'autre prétention que de fournir quelques informations informelles, et de faire sourire à défaut de faire rire nos fidèles lecteurs en sortant quelque peu du contexte propre au déroulement de la partie.

Le thème de ce soir : « Bienvenue au cirque »…… Tout un programme

 

Après 2 minutes 48, c’est Paul Savary qui ouvre le score. Yes !!!!!!!

Dans les deux minutes qui suivent, Paul Savary, Eric Walsky et Daniel Rubin ont chacun eu l’occasion de doubler la mise. Est-ce que la roue aurait tourné ?

Après 5 minutes 50, la malchance s’acharne à nouveau sur Dan Fritsche. Chargé régulièrement par Philipp Wetzel contre la bande, le N°49 s’écroule sur la glace et sort en se tenant l’épaule gauche…..Mauvais signe….Très mauvais signe ! D’autant que Samuel Friedli prend une pénalité de match assortie de 5 minutes de pénalité. Une vraie bronca est réservée à l’arbitre Didier Massy. 

Deux minutes entières à 3 contre 5….Et ça a tenu ! Magnifiques d’abnégation et de sérieux ! Des qualités qui plaisent au public qui se lève pour féliciter la performance de ses favoris.

55 secondes à 5 contre 3…..et c’est 2-0…. à 5 contre 4 par Captain Goran !!!!!!

Poteau pour Brian Pothier…..Aaaaaaargh ça recommence !!!!


© Photo Photo Laurent Daspres - 2011
La défense biennoise en action
Bienne presse en début de 2ème tiers, mais rien qui ne puisse enthousiasmer les supporters et journalistes seelandais. Les absences de Bordeleau, Gloot et Kparghai semblent peser. Et quand ils mettent la défense grenat hors de position, c’est THE WALL qui est là pour tenir la barraque. Une bonne habitude….à garder !

Comment Eric Walsky a-t-il fait pour manquer le but vide ?????

La fin de ce tiers semblait être tranquille pour les Aigles jusqu’à l’exploit de Matthieu Tschantré qui, ceinturé par Rubin, a réussi à se retourner et marquer en étant couché par-terre. Respect !

Ce dernier tiers est tendu à souhait. Les Aigles s’accrochent à ce but d’avance….mais que c’est dur ! La crispation…

Fata et Mercier se télescopent….c’est 2 à 2 ! ça recommence. Genève Servette n’y est plus. Le public commence à siffler. Bienne est proche du 2-3….

Bienne à 5 contre 4 à trois minutes de la fin….ça sent le sapin !

Encore un match où les Aigles tenaient le match et qu’ils le laissent filer……..

Hecquefeuille manque un pénalty... Mais Captain Goran fait exploser les Vernets en prolongation !!!

Jérôme Rumak

Commentaires

Le reste des articles

25/09/2016 à 00:40:21 Fribourg - Davos | NL A

Une nouvelle défaite et un nouvel entraîneur pour Gottéron

Les événements se sont précités pour les Dragons ces derniers jours entre la démission de Gerd Zenhäusern et la nomination de Larry Huras. Sur la glace, pas de changement en revanche avec une nouvelle défaite face à Davos....
16/09/2016 à 23:48:33 Fribourg - Bienne | NL A

Marc-Antoine Pouliot: «il faut que nous parvenions à être plus réguliers»

Après deux cadeaux lors du premier tiers, les Dragons ont été contraints de livrer véritable course-poursuite contre les Biennois. Encore menés de deux longueurs lors de la seconde période, ils ont été généreux dans l’effort pour revenir au score, malgré la présence du dernier rempart biennois Jonas Hiller. ...
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

dimanche 25 septembre 2016
samedi 24 septembre 2016
samedi 24 septembre 2016
samedi 24 septembre 2016
samedi 24 septembre 2016

Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 Lausanne HC 8 j 20 pts
2 ZSC Lions 9 j 18 pts
3 EV Zoug 8 j 16 pts
4 HC Bienne 8 j 15 pts
5 EHC Kloten 8 j 15 pts
6 Genève-Servette HC 8 j 12 pts
7 CP Berne 8 j 12 pts
8 HC Davos 8 j 12 pts
9 HC Lugano 8 j 10 pts
10 HC Ambri-Piotta 9 j 8 pts
11 HC Fribourg-Gottéron 8 j 7 pts
12 SCL Tigers 8 j 2 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets