accueil articles Genève-Servette gagne mais ne convainc pas

NL A / Journée 22

Genève-Servette gagne mais ne convainc pas


04/11/2011 à 23:03:26

Genève, Daniel Zurcher Article vu 1 676 fois

Dans une rencontre de petite qualité, Genève-Servette fébrile et toujours convalescent vient à bout de Rapperswil-Jona, guère mieux loti. Il est vrai qu'en l'état actuel, toute victoire est bonne à prendre pour les grenat. Mais diable, que ce fut laborieux!

0

0

1

1

1

0

Photo PH

Vingt-deuxième rencontre du présent championnat 2011/2012. Le dernier du classement est le visiteur et se nomme Rapperswil-Jona Lakers et le pénultième, c'est le GSHC. Match des mal classés s'il en est, donc! Ceux qui seront arrivés avec 10 minutes de retard pour des raisons météorologiques ou de trafic n'auront rien perdu, mais alors vraiment rien ! Et ceux qui auront manqué toute la période initiale n'auront pas à avoir de remords non plus. C'est brouillon, c'est fade. C'est 0 à 0, mais c'est la parité dans la médiocrité.

Les boissons énergétiques et les probables discours enflammés des coaches McSorley et Rogenmoser pendant la pause ont certes dû raviver esprits et musculatures, tant et si bien que le deuxième tiers-temps commence avec plus de velléités offensives. Certes, Goran Bezina ne peut pas tout faire à lui tout seul et les trois ou quatre blessés de son équipe manquent au bon fonctionnement du tout. De l'autre côté, l'ex-Genevois Reto Suri se donne une peine de chien à diriger les manœuvres, mais Rapperswil a aussi une infirmerie bien garnie.

Il n'empêche que ce deuxième tiers est plus plaisant, va vite et ça bouge enfin, serions-nous tentés d'écrire. Le gardien des Alémaniques, Daniel Manzato, fait des prouesses, mais devra tout de même encaisser un  goal sur une rupture très rapide organisée par Brian Pothier et Jonathan Mercier, terminée brillamment par Paul Savary. Les fans se réveillent enfin, mais les Saint-Gallois, piqués au vif réagissent sur le champ et égalisent sur une nouvelle rupture de Michel Riesen, assisté qu'il fut par Loïc Burkhalter. C'est 1 à 1, c'est la parité complète dans l'engagement retrouvé de part et d'autre. C'est déjà mieux qu'au premier tiers.

Bizarrement, dès que les Grenat dominent au score, ils deviennent fébriles et la défense se met à douter tant et si bien que les situations devant Tobias Stephan sont souvent épiques. Par les temps qui courent, il faut savoir se contenter de peu, mais qu'on est loin du GSHC version 2009/2010 en finales. Mais si même une toute petite victoire rend les supporters heureux, que demander de plus.

Les faits:

1/ Après 34 secondes, déjà, Thomas Büsser fait tomber Goran Bezina, le capitaine genevois, mais l'on ne verra rien de la supériorité numérique. Vers les 9 minutes de jeu, un surnombre de Rappi est sanctionné justement par un juge de ligne et rien ne se passera non plus.

Puis, c'est Jonathan Mercier qui fera aussi tomber un adversaire, mais les Lacustres n'en profiteront pas non plus. Enfin, à la 18ème minute et quelques secondes, deux joueurs de Saint-Gall seront pénalisés en même temps, Tim Bucher et  Aurelio Lemm. Mais GSHC, bien qu'ayant sorti son gardien Tobias Stephan et jouant ainsi à 6 joueurs contre seulement 3 demeureront stériles. A 3 secondes de la fin du tiers, Chris McSorley demande un temps mort dont on se demande bien à quoi ou à qui il aura pu servir. Mais les arcanes du management du hockey ne sont pas connus de tous.

2/ Les 25 secondes qui restent à Servette à jouer à 5 contre 3 n'apporteront rien non plus. A 28'43'', Paul Savary ouvre la marque, mais une minute plus tard, Michel Riesen égalise. Vers la 34ème minute, Juraj Simek et Lukas Grauwiler sont pénalisés ensemble et on jouera à 4 contre 4 pendant 2 minutes.

3/ 57 secondes sont jouées dans cette 3ème période et Rico Fata  (+Pothier et Friedli) marque après une phase de jeu un  peu confuse.  Stephan Hürlimann est puni de 2 minutes, mais le jeu de puissance de GSHC n'est pas puissant. 53ème minute, Reto Suri collisionne un Genevois et ne réapparaitra plus sur la glace pendant quelques minutes. Temps mort sollicité par les Lakers à 8 secondes de la fin. Mais c'était trop tard. 

*********************************************************************************************************************** 

Les potins de Planète Hockey

Ndlr: cette rubrique n'a d'autre prétention que de fournir quelques informations informelles, et de faire sourire à défaut de faire rire nos fidèles lecteurs en sortant quelque peu du contexte propre au déroulement de la partie.

Le match à ne pas perdre… Face à la lanterne rouge, les Aigles n’ont pas droit à l’erreur.  Et il faudra faire du jeu… Et ça, ce n’est pas le point fort des Genevois cette saison.

Gaëtan Augsburger est venu de l’équipe du LHC pour renforcer le premier bloc grenat.

Deux occasions d’évoluer à 5 contre 4 en moins de 10 minutes de jeu… toujours 0-0. Ca va pas recommencer !!!!

Un premier tiers digne d’un match entre les deux équipes les plus mal classées du championnat…et pourtant les Aigles dominent !

2 minutes à 5 contre 3 :… et même à 6 contre 3…Mais ça ne veut toujours pas rentrer. Bon, avec un seul tir cadré, ça n’aide pas vraiment. Et que signifie ce temps-mort à 3 secondes de la fin du tiers ?

C’est fou comme Rapperswil est faible ! Et Genève Servette se met à leur niveau ! Au lieu d’emballer le match et de mettre du rythme !

Et un poteau, un ! Ils s’entrainent ?

Oh le caviar de Pothier pour Savary !!!!!! Et c’est 1-0 ! Enfin !

Et une boulette, une ! La relance de Vukovic pour Burkhalter…et c’est 1-1 par Riesen !  Moins de 80 secondes après l’ouverture du score ; belle leçon de réalisme : Une occasion = un but.

 Aaaaah l’abnégation de Fata !!!!!! et c’est 2-1 !!!!

Pour le reste…

Oh le Big Save de Tobias Stephan devant Michel Riesen !!! Merci « The Wall » !

Il faut marquer un troisième, car là, la fébrilité reprend le dessus. Les cinq dernières minutes vont être difficiles !

Ouf…

Jérôme Rumak

*********************************************************************************************************************** 

Interview de Kevin Hecquefeuille

Deux victoires de suite pour Genève-Servette, c’est un début...
C’était un match important, même si la manière n’était pas là. Le but était d’obtenir les 3 points et on les a. On est donc toujours au contact des équipes qui nous devancent.

Pourquoi tant de difficultés à faire la différence ?
On a travaillé fort et on a été récompensé ce soir. Mais c’est vrai qu’on aurait dû faire la différence bien avant. On a eu des occasions, mais cela n’a pas voulu rentrer. On manque encore de lucidité devant les buts et on a de la peine à tuer le match en mettant ce but de la sécurité. Contre Davos on a eu cette réussite de pouvoir marquer ces buts importants et cela va tout de suite mieux. On peut alors jouer libéré et tout devient plus facile. Ce soir ce n’était pas le cas, d’où une fin de match crispante

De la crispation sans aucun doute due au début de saison ?
On a souvent fait de bons matchs à la maison, on a souvent dominé pour échouer au poteau. Donc il nous manque encore cette sérénité. Mais on apprend de nos erreurs et cela viendra avec les victoires. Mais malgré ce début de saison pas très satisfaisant, le groupe est sain, toujours une bonne ambiance et on travaille tous ensemble

Ce samedi, il y aura un déplacement long et difficile à Lugano. Vous y avez pensé ce soir ?
Non, nous n’avons pas joué pour nous économiser. On ne peut pas se permettre cela. Quand on est sur la glace c’est pour donner le maximum, sans penser au prochain match

La pause qui va suivre va faire du bien...
Oui, en espérant retrouver certains blessés. Ce sont des joueurs offensifs importants et qui nous manquent en ce moment, de vrais buteurs (Fritsche, Salmelainen, Walsky)

Donc, à partir de lundi, place aux équipes nationales…
Oui, dès lundi je vais retrouver l’équipe de France, avec au menu deux matchs amicaux. Pour moi, c’est toujours un plaisir de retrouver mes copains de l’équipe tricolore et c’est un honneur de représenter mon pays. J’y vais toujours avec un grand enthousiasme.

Pierre-Alain Noirfalise

Commentaires

Le reste des articles

30/10/2014 à 10:23:02
NL A
Coupe de Suisse: Kloten s'impose au bout de l'ennui

Au terme d'une partie disputée sur un rythme de sénateurs, Kloten s'impose à Bienne et file en quarts de finale de la Coupe de Suisse (1-2). La question de la légitimité de cette compétition reste posée. ...
30/10/2014 à 03:30:18
NL A
Coupe de Suisse: le leader de NLA a séché sur sa copie à Viège

Certes, Davos est venu trop sûr de lui dans le Haut-Valais, mais c’est bien celui qui a eu le plus faim qui a raflé la mise. James Desmarais offre le but de l’assurance à ses couleurs....
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

lundi 27 octobre 2014
samedi 25 octobre 2014
samedi 25 octobre 2014
samedi 25 octobre 2014
samedi 25 octobre 2014

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

CLASSEMENT NL A J Pts
1 HC Davos 17 39
2 ZSC Lions 19 39
3 HC Lugano 17 33
4 CP Berne 17 33
5 EV Zoug 17 32
6 Lausanne HC 18 29
7 Genève-Servette HC 18 24
8 HC Bienne 17 23
9 Kloten Flyers 16 20
10 HC Ambri-Piotta 17 16
11 HC Fribourg-Gottéron 17 13
12 Rapperswil-Jona Lakers 18 11
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Mathias BRÄGGER


31 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER