accueil articles Le HC Bienne se donne de l’air

NL A / Journée 11

Article vu 1 501 fois

Le HC Bienne se donne de l’air


Le HC Bienne a remporté vendredi soir le premier de ses deux affrontements du week-end face aux Lakers de Rapperswil.

1

0

0

0

3

0

Photo Sandro Stutz www.sast-sport.com
Reto Berra a pu fêter un blanchissage

Bienne, Gilles Buchmüller, le 08/10/2011 à 11:38:05

Le HC Bienne a remporté un match important hier soir au Stade de Glace. En effet, les aléas du calendrier nous réservent un week-end de double confrontation aller-retour. C’est donc avec un petit avantage psychologique que les hommes de Kevin Schläpfer amorceront le deuxième acte ce samedi à la Diners Club Arena.


Week-end (déjà) crucial

Après une série de quatre revers consécutifs, les Biennois se devaient de changer le cours des choses et de présenter un autre visage, plus conquérant, face à un adversaire direct pour la lutte aux play-off. Bon dernier de la classe avant cet affrontement avec six points récoltés en diey matches depuis le début de la saison,  les St-Gallois connaissent un début de championnat très délicat.

Avec les retours de Sébastien Bordeleau, Gaëtan Hass et Marco Trutmann, on espérait une amélioration du rendement offensif côté biennois. En effet, les douze petits buts inscrits en 8 rencontres rendaient les choses très difficiles. «Nous devons continuer de travailler fort devant la cage adverse et rendre nos jeux plus simples et directs» analysait justement Eric Beaudoin en milieu de semaine.


Bordeleau débloque la situation

Après une minute de silence observée en la mémoire de Peter Jacks, disparu tragiquement en milieu de semaine, cette rencontre débuta sur un tout petit rythme, les deux équipes se livrant un round d’observation bon enfant. Les premières occasions, timides, étaient à mettre au crédit Sébastien Bordeleau et Alain Miéville, mais Daniel Manzato s’interposait sans forcer (3ème  et 11ème).

Le premier coup dur de cette rencontre intervint à la 14ème minute lorsque Martin Steinegger retournait au vestiaire après avoir été violemment chargé par le jeune Nils Berger. Le robuste défenseur bienois n’est plus revenu au jeu par la suite et une nouvelle commotion cérébrale, la deuxième de la saison, est redoutée pour Stoney.  Histoire de venger son coéquipier de la meilleure des manières, Sébastien Bordeleau ouvrait le score pour son équipe à la suite d’un puissant tir frappé, le tout avec un avantage numérique d’un homme (17ème).
 

Deuxième «vingt» soporifique

La période intermédiaire de cette rencontre nous a réservé un festival d’imprécisions et autres approximations. La brigade défensive biennoise s’est plusieurs fois mise en danger toute seule avec des revirements qui aurait pu coûter très cher au pensionnaire du vieux stade. Andreas Camenzind d'abord, puis Niki Sirén ensuite, ont tous deux eu la possibilité d’affronter Reto Berra dans de très bonnes conditions, mais le dernier rempart seelandais s’interposait efficacement et gardait donc sa cage inviolée (25ème et 32ème) .

En face, Daniel Manzato frustrait par deux fois,coup sur coup, le jeune Gaëtan Hass (37ème). Malgré ces quelques rares opportunités, le niveau de jeu présenté durant cette période à souvent frisé des sommets de médiocrité, la faute aussi à une équipe st-galloise complètement fantomatique et désorganisée.


Trois réussites en l’espace de 200 secondes

Les  4052 spectateurs qui ont préféré se rendre au Stade de Glace plutôt que de rester à la maison pour soutenir l’équipe de Suisse de football ont finalement dû attendre la 53ème minute et la deuxième réussite des locaux inscrite par Mathieu Tschantré pour enfin s’enthousiasmer à nouveau. Ce but, le premier de la saison pour le capitaine biennois, a eu le mérite de donner un nouvel élan à son équipe.

Dans l’enchainement, Marco Truttmann ouvrait également son compteur personnel grâce à un but inscrit à 5 contre 4 (54ème). Prenant goût au plaisir de marquer des buts et n’ayant pas l’intention de s’arrêter en si bon chemin, Ahren Spylo pouvait inscrire la quatrième et dernière réussite seelandaise de la soirée (55ème) au terme d'un spendide mouvement collectif.


Deux points positifs

Il faut bien le dire, cette partie, frisant parfois le ridicule au niveau de l’intensité et du niveau de jeu présenté, ne restera pas dans les mémoires du côté du Stade de Glace. On retiendra tout de même deux choses importantes: les trois points acquis font un grand bien au moral biennois et les quatre réussites inscrites apportent un peu de baume au cœur à l’offensive du bout du lac. Ne reste plus qu’à confirmer tout cela, ce samedi déjà.

Commentaires

Le reste des articles

10/07/2014 à 12:21:03
commentaires
NL A
L'école de recrues pour sportifs d'élite, une formule qui a fait ses preuves

Créée en 2004 dans le cadre d'Armée XXI, l'école de recrues (ER) pour sportifs d'élite a accueilli 11 hockeyeurs lors de la première volée 2014 qui se termine c...
25/05/2014 à 23:15:08
commentaires
NL A
CM 2014: la Russie se pare d'or à Minsk

La Sbornaja a partiellement lavé l’affront subi lors des Jeux olympiques en battant la Finlande par 5-2 dans une finale d’un excellent niveau technique et très ...
voir tous les articles

Autres actualités

21/07/2014 à 21:56:34
Derek Smith proche des ZSC Lions ?

Les derniers matchs

samedi 19 avril 2014
samedi 19 avril 2014
jeudi 17 avril 2014
jeudi 17 avril 2014
mardi 15 avril 2014

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

CLASSEMENT NL A J Pts
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Arno DEL CURTO

HC Davos


58 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER