ARTICLE SUIVANTfermer

Genève-Servette vient péniblement à bout de Rapperswil

LIRE LA SUITE

NL B /
Cruelle défaite pour Martigny

16/09/2007 à 12:22:13 Martigny , Thierry Isoz Article vu 1 938 fois
Martigny se devait de réagir dès son début de match car dans les deux premières journées, le HCM avait concédé le but dans les premières secondes de jeu.

4

5

0

0

0

0

0

1

tab


Photo Pascal Muller

C’est une équipe valaisanne beaucoup plus agressive et mieux en place que l’on voyait dans cette période initiale.A la 10ème minute, Nico Spolidoro ajustait la lucarne d’Eichmann d’un magnifique tir du poignet. Quelques minutes plus tard, Bielman écopait de la première pénalité Octodurienne. Sur cette première supériorité numérique, Steve Larouche bien servi par Juri égalisait pour Langenthal.

Dans les secondes qui suivaient, les locaux inscrivaient leur deuxième réussite sur une pénalité différée par Laakso sur passe de Keller. Cette première période s’achevait sur un bon rythme mais les Valaisans conservaient cet avantage d’un but jusqu’à la sirène.A peine plus de trente secondes dans cette deuxième période, que Martigny à 4 contre 5, prenait deux longueurs d’avance par Jonathan Bellemare.Surprise, l’équipe de Langenthal se devait de réagir. Ce fut chose faite dans la minute qui suivait par Juri.Après cette réussite on pouvait penser que les « Rouges et Blancs » allaient craquer sur les offensives des alémaniques. Mais le HCM remettait la compresse pour scorer une quatrième fois par le Top Scorer Norman Perrin sur un assist de Serge Haas.L’intensité était encore montée d’un cran. Les deux formations se rendaient coup pour coup, mais les deux gardiens sortaient le grand jeu pour préserver leur cage.

A la mi-match, magnifique triangulation de Perrin-Turler-Burdet- à la conclusion mais superbe arrêt d’Eichmann qui permettait à son équipe d’y croire encore. Dans la fin de cette période médiane, le HCM avait la possibilité de creuser un avantage encore plus grand car Stoller écopait de deux fois deux minutes de pénalités. Durant ces 4 minutes, Martigny se créait plusieurs occasions et touchait les montants par deux fois mais sans pouvoir concrétiser.Les deux équipes rejoignaient les vestiaires après 40 minutes sur la marque de 4-2 en faveur des Valaisans.

L’ultime période commençait très mal, puisque après une minute, Pascal Avanthay se voyait infliger deux minutes de pénalité. Il n’aura fallu que neuf secondes au canadien Steve Larouche pour faire le tour de la cage de Florian Bruegger et le tromper d’un superbe back-hand.Quarante secondes plus tard c’est l’américain David Lundbohm qui égalisait pour Langenthal.Après deux bons tiers, Martigny était comme assommé. En moins d’une minute il voyait son adversaire revenir à sa hauteur. Et du même coup peut-être que la victoire allait lui échapper.

Les «Lions» ont eu la possibilité de tuer le match à 5 contre 3 mais pour cela il fallait poser un power-play et ne pas faire de faute inutile. Comment gâcher pareille occasion? En prenant une nouvelle pénalité dont ils se seraientt bien passé. La plus belle occasion sur le power-play à 4 contre 3 fût pour Bellmare qui ratait la cage vide.

Dommage, des occasions comme celle-là, il n’en aura pas deux. A force de prendre des pénalités bêtes et inutiles, Martigny s’épuisait et perdait beaucoup de forces dans les box-play mais heureusement Bruegger veillait au grain et permettait à son équipe de rester dans le match. A la 45ème minute, Perrin servait Nicolas Burdet qui shootait à bout portant, mais il en fallait plus que ça pour faire capituler une nouvelle fois le dernier rempart alémanique. A moins de sept minutes de la fin de la rencontre, sur un shoot anodin de Rezek, le puck frôlait le montant droit de Bruegger qui paraissait battu.

La fin de match était très hachée, beaucoup de fautes et très peu de pénalités sifflées, la faute à des arbitres pas très bons et un peu dépassés par les événements.

Mort subite ou tirs au but?

Dans cette prolongation de cinq minutes, les deux équipes ont eu leur possibilité, car le fait de jouer à 4 contre 4 donnait plus d’espace au jeu et surtout aux joueurs.

A cinquante secondes de la fin de la prolongation Stoller écopait une nouvelle fois d’une pénalité.Mais Eichmann repoussait les dernières attaques valaisannes et obtenait le droit de disputer une série de penalties.Pour le HCM, c’est Sleigher et Turler qui manquaient la transformation et pour Langenthal deux penalties réussis par Orlandi et Lundbohm.

Dominer n’est pas gagner, Martigny en a fait la cruelle expérience.

Le HCM a perdu des points dans ce match, mais doit encore travailler pour ne plus vivre pareil dénouement.

Commentaires

Le reste des articles

02/04/2016 à 13:49:31 Ajoie - Rapperswil | NL B

Pour la 3ème fois de son histoire, Ajoie devient champion suisse de NLB

Enfin! Après être passé si prêt de la consécration mardi à Rapperswil, le HC Ajoie est devenu ce vendredi 1er avril 2016 champion suisse de NLB en remporant la série finale par 4-2. Il n’y a rien d'autre à dire que BRAVO!...
29/03/2016 à 23:33:02 Rapperswil - Ajoie | NL B

L'incroyable ascenseur émotionnel pour le HC Ajoie

Quel scénario de fou à la Diners Club Arena de Rapperswil! Alors qu’il pensait avoir décroché le titre de champion de NLB durant la prolongation, le HC Ajoie a finalement dû déchanter, avant de voir Andrew Clark marquer le but décisif à la 70e minute. Il s’agira désormais de se remobiliser en prévision de l’acte VI, vendredi à Porrentruy. ...
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

vendredi 01 avril 2016
mardi 29 mars 2016
samedi 26 mars 2016
jeudi 24 mars 2016
mardi 22 mars 2016

Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 HC Davos 0 j 0 pts
2 CP Berne 0 j 0 pts
3 HC Bienne 0 j 0 pts
4 Lausanne HC 0 j 0 pts
5 SCL Tigers 0 j 0 pts
6 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
7 EV Zoug 0 j 0 pts
8 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
9 EHC Kloten 0 j 0 pts
10 HC Lugano 0 j 0 pts
11 ZSC Lions 0 j 0 pts
12 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets
newsletter
voir les archives