accueil articles Ce fut long à venir, mais les Sierrois sont co-leaders

NL B / Journée 2

Article vu 2 961 fois

Ce fut long à venir, mais les Sierrois sont co-leaders


Après une entrée plutôt réussie à Voyeboeuf, les gars de la Cité du soleil se devaient de confirmer devant leur public face à leur bête noire, vainqueur de Bâle la veille.

0

1

0

0

3

0

Archives PH
Derek Cormier, auteur d'un assist. Ici face à Davos

Après une entrée plutôt réussie à Voyeboeuf, les gars de la Cité du soleil se devaient de confirmer devant leur public face à leur bête noire, vainqueur de Bâle la veille.

Au moment d’investir le rink, les Sierrois avaient certainement encore sous leur casque les stigmates de la gifle administrée trois semaines plus tôt, par ces mêmes jeunes et irrévérencieuses pousses zurichoises, en match de préparation sur cette même glace. Ajoutez à cela une température estivale, on comprend un peu mieux l’apathie dont firent preuve les locaux à l’entame de cette rencontre. Les sauterelles ne se firent donc pas prier pour confisquer la rondelle plus souvent qu’à leur tour à des "rouge et jaune" bien empruntés. Le débours concédé en infériorité numérique au terme des vingt premières minutes représentait un minimum, tant les hommes d’Alatalo dominèrent les débats.

Un léger mieux se fit sentir au retour des vestiaires, même si le portier Lukas Meili ne croula pas sous le travail. Conscient du manque de tranchant de ses troupes, Morgan Samuelsson procéda à une rocade au sein de la première ligne avec l’apparition de Paul Di Pietro à la place de Valentin Wirz. Un changement qui n’eu pas l’heur de perturber la phalange alémanique toujours à l’affût d’une seconde réussite.

A plusieurs reprises les lionceaux pensèrent avoir fait le plus difficile. Notamment dans le money-time de la période médiane, durant laquelle ils évoluèrent avec deux hommes de plus pendant près d’une minute. Malgré une danse du scalp bien orchestrée, la maladresse et un Zubi impérial mirent leur véto aux essais zürichois. Sans le savoir, les coéquipiers de Claudio Micheli venaient de laisser passer leur chance et ils allaient s’en mordre les doigts.

Au fil des minutes, les Sierrois accentuèrent leur pression devant le sanctuaire inviolé de Meili. La patinoire explosa lorsque Daniele Marghitola, de la ligne bleue, ajusta enfin le filet visiteur. Las pour les Valaisans, un Sierrois squattait le slot alémanique et M. Wiegand, impeccable au demeurant, annula justement cette réussite. Loin de baisser les bras, Wes Snell et ses acolytes remirent le métier sur l’ouvrage et c’est de la canne de Di Pietro, superbement servi par Xavier Reber, que la délivrance arriva.

Ne voulant pas en rester là, lee Jinman, en mode Davos, enclencha le turbo pour enrhumer la défense des visiteurs et servir un caviar que Mauro Zanetti transforma en avantage pour ses couleurs. Délire dans la petite chambrée et gros soulagement derrière le banc local. Jouant son va-tout, Alatalo sortit son dernier rempart. Mal lui en prit puisque ce diable de Jinman ne laissa pas longtemps planer le doute en enfilant le disque dans un filet désert.

Si ce succès, acquis aux forceps, découle d’une certaine logique, il aura été contesté jusqu’au bout par des Zürichois talentueux et appliqués. Les Valaisans ont paru longtemps en manque d’inspiration, gênés aux entournures et manquant de rythme. En manque d’automatismes, et pour cause avec neuf nouvelles arrivées, il aura le mérite de donner confiance aux locataires de Graben. Ils en auront bien besoin avec deux grosses échéances à l’horizon face à Olten et Viège.

Pendant ce temps-là,  la technologie aidant, à 6000 kilomètres de la Raspille, la partie Djokovic-Federer atteignait des sommets tennistiques et émotionnels qu’on espère retrouver à Graben cette saison.

Commentaires

Le reste des articles

21/10/2014 à 23:14:50
Ajoie - Thurgovie | NL B
NLB: Ajoie a un grand besoin de renfort offensif. Et vite!

Après cette défaite largement évitable, Ajoie se retrouve lanterne rouge de ce championnat de NLB. Une fois encore, le manque de percussion en attaque a coûté très cher....
14/10/2014 à 22:42:00
Ajoie - Langnau | NL B
NLB: Ajoie sèche sur sa copie

Fébrile offensivement, le HC Ajoie n’a pas réussi à faire jeu égal avec les Tigres de Langnau. Giacomo Casserini, en fin de rencontre, empêcha l’excellent Damiano Ciaccio de réaliser un blanchissage. Mais il était trop tard......
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

mardi 21 octobre 2014
mardi 21 octobre 2014
mardi 21 octobre 2014
mardi 21 octobre 2014
dimanche 19 octobre 2014

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

CLASSEMENT NL B J Pts
1 SCL Tigers 13 29
2 GCK Lions 14 20
3 HC Red Ice 12 19
4 HC Viège 11 18
5 HC Olten 10 16
6 Hockey Thurgovie 11 16
7 SC Langenthal 12 15
8 HC La Chaux-de-Fonds 12 15
9 HC Ajoie 13 14
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Andri STOFFEL

ZSC Lions


30 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER