ARTICLE SUIVANTfermer

NLB: Lausanne obtient son ticket pour les 1/2, non sans peine

LIRE LA SUITE

NL B / Play-off 1/4 finale, acte V
NLB: Viège n'a pas tremblé au moment de porter l'estocade finale

22/02/2012 à 00:17:24 Viège , Thierry Tudisco Article vu 1 834 fois
C’est une équipe soleuroise complètement décimée, 7 blessés et 1 suspendu, qui jouait son va-tout face à des Viégeois plus favoris que jamais.

3

0

2

0

1

2


Photo PH

Condamné à prendre des risques, Kent Ruhnke abattit son dernier joker avec l’intronisation de l’ancien Viégeois Cory Pecker en lieu et place de Da Silva. Se priver de son deuxième meilleur pointeur au détriment d’un joueur fantasque, lunatique et hors de forme constituait un énorme risque. Surtout dans de pareilles conditions. Pari pris et pari sitôt perdu pour le coach ontarien du Kleinholz.

Jugez plutôt. On jouait depuis 93 secondes seulement quand le Canadien se faisait l’auteur d’une relance catastrophique dans sa zone défensive. Andy Furrer, qui avait senti venir le coup, ouvrait le score en effaçant proprement Michael Tobler. Le ton de la partie était donné et le moins que l’on puisse dire, celui-ci n’augurait rien de bon pour des visiteurs déjà contraints de patiner derrière le score.

En outre, face à une formation laminée par les absences et n’évoluant qu’avec un seul étranger digne de ce nom, on ne voyait pas ce qui pouvait arriver de fâcheux à des Valaisans très appliqués. Impression qui se matérialisait par deux réussites, en l’espace d’une minute, paraphées Furrer, décidément très en fine, et Jefferey Füglister en fin de période.

Bien qu’en ballotage très défavorable, les Power Mouses faisaient preuve de courage et haussaient le niveau au retour du thé. Les hommes de Bob Mongrain veillaient cependant au grain et ne concédaient pas un pouce de terrain. D’où un léger regain d’intérêt dans une partie plus ou moins jouée.

Lorsqu’on se trouve à 40 minutes des vacances, il y a des occasions à ne pas rater. Par exemple quand on bénéficie d’un jeu de puissance ou que l’on affronte Matthias Schoder en tête à tête. Las pour les Soleurois, que ce soit Marco Vogt ou Marty Sertich, c’est à chaque fois au dernier rempart haut-valaisan que revint le dernier mot.

De maux parlons-en. Le fantomatique Cory Pecker, fidèle à ses mauvaises habitudes,  passa son temps à vouloir échanger son adresse avec celle de Fernando Heynen, un autre enfant de choeur. L’histoire ne dit pas s’ils partiront en vacances ensemble, ni si Mesdames seront du voyage. Par contre on retiendra que Tomas Dolana et Dominic Forget, en supériorité numérique et loin de toutes ces mondanités, n’eurent aucun scrupule à enfoncer un peu plus des Souris toujours plus vertes de rage. La messe était dite, sans coup férir.

Toutefois, les mots fierté et abnégation ne sont pas de vains mots à Olten. Même si le sort de la rencontre, par conséquent de la série, était scellé, la phalange de Kent Ruhnke tint à honorer la présence de ses supporters en patinant jusqu’au bout. Elle avait même laissé les mauvais coups aux vestiaires pour se consacrer uniquement au hockey.

Bien lui en prit puisque Patrik Della Rossa, tout d’abord, puis Remo Hirt ensuite, pouvaient enfin tromper la vigilance du cerbère viégeois. Ces buts, entrecoupés d’une sixième réussite valaisanne signée Michael Loichat, ne remirent nullement le succès des « rouge et blanc » en cause. Alors qu’on aurait pu craindre des règlements de comptes, ce fut à tout à l’honneur d’Olten qui remporta finalement l’ultime tiers disputé cette saison.

Cette qualification pour le prochain tour ne souffre d’aucune discussion. L’homogénéité des quatre blocs, ainsi que la profondeur du banc ont fait la différence. En face, Olten a souvent dû parer au plus pressé avec sa ribambelle d’éclopés. Sans oublier la suspension de Meister pour 10 matches ! Voilà une sanction qui ne manque pas d’interpeller. Mais ça c’est un autre débat et les hommes du président Borter n’en ont eu cure.

Maintenant, direction les demi-finales avec cette interrogation; contre quel adversaire ? De l’issue du derby de l’Arc jurassien tombera la réponse. Réponse vendredi, voire dimanche au plus tard.

Commentaires

Le reste des articles

06/02/2016 à 04:03:54 Viège - Olten | NL B

NLB: la victoire est pour Viège, mais Olten obtient un point mérité

Drôle de match à la Litternahalle: chaque équipe a connu des périodes de blanc complet, puis arrivait à se reprendre d'un coup. Ce jeu de bascule s'est finalement terminé par une séance de tirs au but....
02/02/2016 à 23:14:52 La Chaux-de-Fonds - Ajoie | NL B

NLB: Jonathan Hazen offre un troisième derby au HCA

Dans une rencontre assez débridée, les Jurassiens sont parvenus une nouvelle fois à battre le HCC (3ème fois en 5 manches cette saison) grâce à un quadruplé d'un Jonathan Hazen déchaîné. C'est la cinquième fois en cinq matches cette saison que l'équipe visiteuse s'impose dans le derby de l'Arc jurassien. ...
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

vendredi 05 février 2016
vendredi 05 février 2016
vendredi 05 février 2016
vendredi 05 février 2016
vendredi 05 février 2016
Fil actualités en continu
Derniers articles
Actualités les plus lues
Classement
1 ZSC Lions 44 j 85 pts
2 EV Zoug 43 j 81 pts
3 Genève-Servette HC 44 j 80 pts
4 HC Davos 43 j 76 pts
5 HC Lugano 44 j 75 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 46 j 69 pts
7 Lausanne HC 46 j 62 pts
8 CP Berne 46 j 61 pts
9 HC Ambri-Piotta 45 j 59 pts
10 Kloten Flyers 43 j 56 pts
11 SCL Tigers 44 j 51 pts
12 HC Bienne 44 j 43 pts
voir le classement détaillé
Derniers tweets
newsletter
voir les archives