La séance débrief: Fribourg et la (Mark) French Connection !

15/11/2017 à 17:56:25 Rédaction , Kevin Vaucher Article vu 2 199 fois
Après un arrêt au stand forcé de dix jours - et un relais pas franchement convaincant pris par l’équipe nationale à la Karjala Cup -, les douze clubs de National League ont repris du service. L’occasion pour nous de tirer un premier bilan à bientôt la mi-championnat.
© Photo Patrick Pitton - A mi-championnat, le sprint pour les places en play-off est lancé

Les quatre pensionnaires romands de National League (NL) n’attaquent pas la prochaine ligne droite dans des situations aussi confortables les unes que les autres. Fribourg est le moteur romand le plus puissant, Bienne est en perte de vitesse, Genève est en mode « remontada » alors que Lausanne compte sur le pilote Sarault pour s’en sortir.    


Lausanne manque de défenseurs qui… défendent
Onzième sur la grille, Lausanne paie un début de saison totalement manqué avec Dan Ratushny aux commandes. Les dirigeants ont décidé de réagir rapidement et de le remplacer par Yves Sarault – qui sera à son tour remercié en fin de saison et supplanté par Ville Peltonen – avec un certain succès : le pourcentage de victoires étant passé de 30% à 50%. Celui-ci aurait pu être encore bien meilleur si les Vaudois n’avaient pas enchaîné trois défaites lors des trois derniers matchs.

Le gros problème du LHC vient de la défense (3.45 buts encaissés par match en moyenne contre seulement 2.85 buts marqués) puisqu’il s’agit de la plus perméable de la catégorie. Une faiblesse qui se répercute directement sur les performances de ses deux portiers Sandro Zurkirchen (90.7% d’arrêts) et Cristobal Huet (87.8% d’arrêts). Pour faire court, Lausanne manque cruellement de défenseurs qui… défendent. Mais aussi d’attaquants suisses qui… attaquent. Sven Ryser (13 points), Etienne Froidevaux (9 points) et Sandro Zangger (7 points) sont les trois meilleurs attaquants helvétiques. Suit Yannick Herren avec 3 points !  



Genève cherche désespérément ses leaders offensifs
Huitième au moment de reprendre le championnat, Genève est passé du bon côté de la barre grâce à ses quatre succès lors de ses six dernières sorties. Mais l’aigle n’a de loin pas distancé les voitures balais puisqu’Ambri a presque le même nombre de points, Langnau en a un de retard et Lausanne est à deux unités. Seul Kloten est pour l’instant hors course. L’arrière-garde des Grenats fait plutôt bien son job pour le moment (6e meilleure défense du championnat) tout comme le gardien Robert Mayer (91.8%).

C’est l’offensive qui freine la progression genevoise puisqu’il s’agit de la moins efficace après celle de Kloten. C’est dire s’il y a du boulot. Le meilleur compteur grenat Tanner Richard ne fait d’ailleurs pas partie du Top 30 alors que les étrangers les plus en vue sont les deux défenseurs Tömmernes et Fransson, avec 7 points récoltés. Spaling et Gerbe peinent à donner la bonne impulsion et le second nommé est sur le point d’être laissé au bord de la route par son écurie. Stéphane Da Costa devra faire changer les choses et il en a parfaitement les capacités.



Bienne pas assez (Haas)sister par Hiller et ses artilleurs suisses
C’était la bonne surprise de ce début de championnat : Bienne à la lutte dans le haut du classement avec les plus gros bolides de National League. Hélas, les surprises sont éphémères et le team de Mike McNamara a perdu inexorablement des places jusqu’au septième rang qu’il occupe à l’heure de la pause de l’équipe nationale. « J’ai l’impression que mon message ne passe plus auprès des joueurs », lançait alors l’entraîneur biennois. Non Mike, vos joueurs vous écoutent toujours et les leaders étrangers jouent parfaitement leur rôle de formule 1 : Earl (18 points), Pouliot (14), Micflikier (13) et Rajala (10) sont les quatre meilleurs compteurs du HC Bienne.

Le nouveau venu Samuel Lofquist (9 matchs, 7 coches) est lui aussi convaincant. Votre point faible était prévisible et il concerne les attaquants suisses. Alors que l’ancien seelandais Gaëtan Haas tourne sur une moyenne d’un point par match avec Berne cette année, personne ne l’a remplacé à la Tissot Arena. Avec leurs neuf points chacun au compteur, Marco Pedretti et Jason Fuchs sont loin d’être aussi percutants. Votre second point faible est plus surprenant puisqu’il s’agit de Jonas Hiller, engagé pour faire la différence, il affiche le moins bon ratio de l’élite avec 89.95% d’arrêts.



 Fribourg est le roi du Welschland
Inutile de revenir sur la saison 2016/17 de Fribourg, qualifiée de catastrophique par bon nombre de joueurs de la BCF Arena. Le plus difficile était de sortir de la crise et de créer une nouvelle dynamique autour de Mark French. Une mission tellement délicate que personne ou presque ne s’était risqué à voir en Gottéron la meilleure équipe de Suisse romande cette saison. Et pourtant, c’est bel et bien sous ce qualificatif et au pied du podium – à égalité de points avec Zurich, troisième du classement – que le dragon se présente à la mi-novembre.

Un gardien qui fait le show et qui performe (91.6% d’arrêts) et des mercenaires en forme (1.4 points par match pour Cervenka, 0.95 pour Birner, 0.8 pour Slater et 0.35 pour le défenseur Holos), c’est déjà un grand pas en avant pour le club fribourgeois. Ajoutez à cela un contingent équilibré (52 buts marqués contre 53 encaissés) et un entraîneur à poigne et vous obtenez la quatrième place de Fribourg sur la grille.

Parmi les satisfactions, il faut encore mentionner Matthias Rossi qui s’est imposé comme une pièce maîtresse du dispositif des dragons. En vingt parties sous le maillot de Gottéron, il a déjà pratiquement fait autant de points (13) que ce qu’il avait récolté sous celui de Bienne un an plus tôt (16). Seul ombre au tableau, la commotion subie par Sprunger qui ne semble pas si anodine qu’initialement prévu.



Kevin Vaucher est journaliste, spécialisé dans le hockey suisse depuis bientôt 10 ans. Deux fois par mois, il porte son regard glacé sur l’actualité de notre championnat. Pas besoin de redif, lisez le débrief!

Commentaires

Le reste des articles

16/12/2017 à 00:15:48 Fribourg - Langnau | National League

NL: Gottéron battu sur le fil par les Tigers

Les temps sont durs pour les Dragons qui accumulent les défaites. Face à des Bernois attentistes, ils ont perdu cette fois la totalité de l’enjeu dans les toutes dernières secondes de la partie....
14/12/2017 à 22:40:32 Genève - Zoug | National League

NL: GE-Servette n'a pas su saisir sa chance face à Zoug

Le Ge-Servette menait pourtant de deux longueurs au début du dernier tiers. Las, les Genevois ont laissé filer la victoire en fin de partie. La faute essentiellement à des pénalités inutiles. La défaite sera consommée aux tirs au but ...
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

dimanche 17 décembre 2017
samedi 16 décembre 2017
samedi 16 décembre 2017
samedi 16 décembre 2017
samedi 16 décembre 2017
Derniers résultats
di 17.12.17 - 5 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 CP Berne 31 j 68 pts
2 HC Lugano 31 j 59 pts
3 ZSC Lions 32 j 52 pts
4 EV Zoug 30 j 50 pts
5 HC Davos 32 j 50 pts
6 HC Bienne 33 j 50 pts
7 HC Fribourg-Gottéron 31 j 46 pts
8 SCL Tigers 32 j 46 pts
9 Genève-Servette HC 32 j 45 pts
10 Lausanne HC 32 j 43 pts
11 HC Ambri-Piotta 32 j 34 pts
12 EHC Kloten 32 j 27 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets