ARTICLE SUIVANTfermer

Coupe des Bains 2007, c'est parti!

LIRE LA SUITE

NL B / Rencontre amicale
LHC-GSHC: match de piètre qualité à Malley

28/08/2007 à 09:16:18 Lausanne , Florian Melchner Article vu 1 694 fois
A l’occasion de la présentation officielle du club, l’équipe conduite par Kevin Ryan s’est largement inclinée face à Genève Servette, club partenaire des Vaudois. La faute à la kyrielle de défections dans le contingent lausannois pour ce match et à la blessure de Pecker, survenue à la fin du 1er tiers.

Eric Himelfarb
A l’occasion de la présentation officielle du club, l’équipe conduite par Kevin Ryan s’est largement inclinée face à Genève Servette, club partenaire des Vaudois. La faute à la kyrielle de défections dans le contingent lausannois pour ce match et à la blessure de Pecker, survenue à la fin du 1er tiers. Avant même le début de match, le LHC partait avec un lourd handicap étant donné qu’il devait se priver des services de Bonnet, Gailland, Lötscher et Villa. Par conséquent, Kevin Ryan fut contraint d’ aligner trois blocs. Face à une équipe de LNA alignant quatre étrangers, il paraissait évident que Lausanne allait souffrir durant ce match.

Les craintes des supporters se révélèrent fondées puisqu’il ne fallut pas moins de deux minutes de jeu à Servette pour ouvrir la marque par l’entremise de Vigier. Malgré cela, les Vaudois ne se laissèrent pas abattre par ce coup du sort. Au contraire, Lausanne mit rapidement la pression sur les Genevois pour tenter de revenir au score. Emmenés par un Himelfarb virevoltant et un Lussier très combatif, les hommes de Kevin Ryan manquèrent de peu l’égalisation. Cependant, ces occasions manquées allaient se payer cash car Servette doubla la mise en supériorité numérique. Supérieur aux Genevois dans les phases à cinq contre cinq, le LHC obtint malgré tout une réduction du score méritée grâce au Canadien à licence Suisse, Bernie Sigrist sur un très bon travail préparatoire de Lussier. Survint alors le tournant du match. Déjà privé de quatre pièce-maîtresses de son effectif, Kevin Ryan allait devoir continuer le match sans un de ces mercenaires, en la personne de Cory Pecker. Ressentant des douleurs à un genou, l’Ontarien a préféré ne pas prendre de risque et ne pas continuer la rencontre. Cet abandon, allait s’avérer déterminant car le match allait désormais se révéler être un long monologue grenat.

A l’entame du tiers médian, deux minutes suffirent à Meunier pour déjouer la vigilance de Michael Tobler d’une subtile déviation sur un service de Deruns. Puis, tout s’accéléra. Profitant de l’approximation des relances et des largesses défensives lausannoises, Servette ne se fit pas prier pour hausser le ton. En l’espace de quelques minutes, le score passa de 3-1 à un sec et cinglant 6-1. Le score aurait pu être plus sévère si les joueurs de Chris McSorley n’avaient pas joué ce match sur un patin. Dépassés dans tous les compartiments de jeu et très fatigué par cette semaine d’entraînements physiques, les lions ne furent que l’ombre d’eux-mêmes.

La dernière période ne se révéla être que du remplissage. Lausanne profita néanmoins de la baisse de régime servettienne pour se créer quelques occasions de réduire la marque et de permettre à quelques joueurs de se mettre en exergue. Ainsi, Merz, aligné en attaque, parvint à allumer la lampe rouge, répondant à une septième réussite genevoise, signée Conz. C’est donc sur la marque de 7-2 que les deux équipes se séparèrent.

Au final, peu d’enseignements purent être dégagés de ce match. Lausanne, trop affaibli par la pléthore d’absences et fatigué de sa semaine préparatoire n’aura tenu que quinze minutes dans son style de jeu offensif et physique. Quant aux servettiens, ces derniers se sont contentés d’assurer l’essentiel. Cependant, nous relèverons les performances intéressantes de Kolnik, Deruns et Conz, auteur de deux buts. Enfin, pour l’anecdote, nous noterons que Lausanne s’est imposé dans la série de tirs aux buts 2-1 grâce à des réussites de Baumann et Himelfarb.

Commentaires

Le reste des articles

02/04/2016 à 13:49:31 Ajoie - Rapperswil | NL B

Pour la 3ème fois de son histoire, Ajoie devient champion suisse de NLB

Enfin! Après être passé si prêt de la consécration mardi à Rapperswil, le HC Ajoie est devenu ce vendredi 1er avril 2016 champion suisse de NLB en remporant la série finale par 4-2. Il n’y a rien d'autre à dire que BRAVO!...
29/03/2016 à 23:33:02 Rapperswil - Ajoie | NL B

L'incroyable ascenseur émotionnel pour le HC Ajoie

Quel scénario de fou à la Diners Club Arena de Rapperswil! Alors qu’il pensait avoir décroché le titre de champion de NLB durant la prolongation, le HC Ajoie a finalement dû déchanter, avant de voir Andrew Clark marquer le but décisif à la 70e minute. Il s’agira désormais de se remobiliser en prévision de l’acte VI, vendredi à Porrentruy. ...
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

vendredi 01 avril 2016
mardi 29 mars 2016
samedi 26 mars 2016
jeudi 24 mars 2016
mardi 22 mars 2016
Fil actualités en continu
Derniers articles
Actualités les plus lues
Classement
1 ZSC Lions 50 j 98 pts
2 HC Davos 50 j 91 pts
3 Genève-Servette HC 50 j 89 pts
4 EV Zoug 50 j 88 pts
5 HC Lugano 50 j 80 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 50 j 75 pts
7 Kloten Flyers 50 j 72 pts
8 CP Berne 50 j 67 pts
9 Lausanne HC 50 j 67 pts
10 HC Ambri-Piotta 50 j 66 pts
11 SCL Tigers 50 j 57 pts
12 HC Bienne 50 j 50 pts
voir le classement détaillé
Derniers tweets
newsletter
voir les archives