accueil articles LHC, où es-tu passé?

NL B / 32ème journée

Article vu 3 809 fois

LHC, où es-tu passé?


En ces fêtes de fin d’année, le menu est connu: afin de nous faire vibrer entre Noël et Nouvel-An on a droit à du hockey de bonne cuvée que nous présente la Coupe Spengler; depuis quelques années, la ligue a fait son calendrier de sorte que les fans de la ligue cadette aient également droit à leur match de gala, le match qui oppose les deux équipes qui jouent les premiers rôles depuis un moment.

0

0

0

2

2

2

Photo Philippe Rayroud
Un but, un assist pour Benoît Mondou

Lausanne, Cédric Baumann, le 31/12/2010 à 00:38:45

 

A vrai dire, si la Chaux-de-Fonds occupe une solide place de leader, le LHC, qui occupe le 3ème rang de ce classement, nage dans des eaux quelque peu troubles depuis une quinzaine de jours. Ce match pouvait tomber à point nommé pour les Vaudois afin de refaire le plein de confiance et entamer un nouveau cycle victorieux.

 

Dès les premières minutes, les protégés de John Von Boxmeer posaient leur emprise sur un match très plaisant à regarder, car se jouant sur un rythme soutenu, presque sans arrêts de jeu. Les Vaudois se montraient dangereux par l’intermédiaire d’Olivier Keller, puis de Larry Leeger et enfin d’Oliver Setzinger, mais aucune de leur tentative n’arrivait à tromper la vigilance d’Antoine Todeschini préféré à l’ex-Lausannois Tobler. Les coéquipiers de Benoît Mondou pliaient, mais ne rompaient pas devant les assauts de leur hôte du soir. A la fin du tiers, ils mettaient pour la première fois le nez dehors et inquiétaient sérieusement Gianluca Mona – Tim Kast doit encore se demander comment il a réussi à mettre ce puck au-dessus du but…

 

Ce premier tiers donnait l’eau à la bouche, avec une équipe lausannoise entreprenante et une équipe neuchâteloise qui montrait quelques velléités offensives. Malheureusement si ces derniers prirent confiance et jouèrent leur jeu durant le tiers médian, on ne peut pas en dire autant d’Alex Tremblay et Cie: maladroits, lents, inefficaces en power-play, en manque cruel d’idées et de jeu; ce 2ème tiers mis en évidence les problèmes actuels du LHC.

 

Les hommes de Gary Sheehan se montraient également davantage à leur affaire et ouvraient la marque par Michael Bochatay sur un assist de Neininger. Les Lausannois tentaient à nouveau d’imposer leur pressing et bénéficiaient d’une période de supériorité numérique pour recoller au score. Il n’en fut rien. Pire encore, Benoît Mondou partait seul défier Mona suite à une énième erreur du jeu de puissance vaudois: Mona repoussait sa tentative, mais Marco Charpentier avait flairé le bon coup et inscrivit le 0-2.

 

Dès lors, la défaite concédée à Graben ne paraissait plus si saugrenue  que cela tant le niveau de jeu des Lausannois laissait franchement à désirer. Si la 1ère ligne parvint à surnager dans ce marasme, les autres trios ne faisaient que de pousser le puck au fond de la patinoire sans essayer de construire une action digne de ce nom.

 

Une chose était claire, le spectacle proposé par les pensionnaires de Malley ne pouvait être que meilleur durant la 3è,e période ; de plus, chose incroyable, malgré cette piètre performance, ils pouvaient encore prétendre à la victoire, n’étant menés que de deux longueurs grâce à un Gianluca Mona à son affaire. En effet, Olivier Keller – qui fêtait son 1000ème match en ligue nationale – et ses coéquipiers revenaient avec de biens meilleurs intentions.

 

A la 45ème, Larry Leeger, sur passe de Marvin Frunz, trompait Todeschini, redonnait espoir à son équipe et sortit la majorité des 8'065 spectateurs de leur torpeur. Dès lors, ce n’était plus la même équipe sur la glace; galvanisés par cette réduction du score, les joueurs du LHC se lançaient à corps perdu dans la bataille pour arracher une égalisation qui, soyons honnêtes, n’aurait pas été méritée pour les Lions, mais qui aurait eu le mérite de faire chavirer Malley dans une douce euphorie digne des magies de Noël. Stefan Hürlimann, auteur d’un superbe geste technique, Julien Staudenmann ou encore Stefan Schnyder ont eu le 2-2 au bout de leur crosse, mais soit la maladresse dans le geste final, soit le dernier rempart chaux-de-fonnier était à son affaire.

 

A la 55ème minute, Alexandre Tremblay adressa un tir terrible qui s’écrasa sur le poteau. Dans la continuité de l’action, le HCC se porta à nouveau près des buts de Mona  mais alors qu’elle avait récupéré le palet et s’apprêtait à lancer une nouvelle offensive, l’arrière-garde vaudoise s’en mêla les pinceaux et Neininger en profitait pour redonner deux longueurs d’avance à son équipe.

 

A deux minutes de la fin, le LHC tenta bien un dernier baroud d’honneur en sortant son gardien ; peine perdue, Benoît Mondou scellait le sort d’un LHC à courant alternatif. Moins d’une minute plus tard, Tremblay ajoutait son nom sur le tableau des scorers; ce n’était qu’anecdotique, le mal était fait, le LHC se retrouve à huit points de son contradicteur à l’aube de la nouvelle année.

Commentaires

Le reste des articles

08/04/2014 à 21:56:57
commentaires
Langnau - Viège | NL B
NLB: champion, Viège tentera de faire tomber le HC Bienne

Viège, grâce à un gardien de toute grande classe, un brin de chance et une homogénéité de tous les instants, remporte le titre et s’en ira défier dès jeudi Bien...
06/04/2014 à 20:44:47
commentaires
Viège - Langnau | NL B
NLB: Viège l'emporte d'un souffle

Avant le début de cet acte VI entre Viège et Langnau, une des deux équations concernant l’affiche de la série de promotion-relégation était résolue avec la défa...
voir tous les articles

Autres actualités

16/07/2014 à 19:20:54
Louis Heinis s'engage en Allemagne
15/07/2014 à 23:01:39
Le nouveau masque de Lorenzo Croce

Les derniers matchs

mardi 08 avril 2014
dimanche 06 avril 2014
vendredi 04 avril 2014
mardi 01 avril 2014
dimanche 30 mars 2014

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

CLASSEMENT NL B J Pts
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Jonas CURTY

Forward Morges


23 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER