accueil articles Meyrin élimine un Forward Morges trop peu réaliste

2ème ligue - gr. 6 / 1/2 match 3

Article vu 2 905 fois

Meyrin élimine un Forward Morges trop peu réaliste


Ce sont les hommes de Martin Bergeron qui joueront la finale du groupe 6. Ces derniers sont en effet venus à bout du Forward Morges, lequel n'a pas réussi à déborder une défense genevoise absolument parfaite.

0

0

1

1

0

3

Photo Patrick Pitton

A la suite de la partie très rugueuse que les deux mêmes adversaires s'étaient livrée  samedi soir, on pouvait craindre que les hostilités entre Morgiens et Meyrinois allaient recommencer jeudi soir, d'autant qu'il s'agissait de la dernière rencontre de cette série et que le perdant verrait son championnat se terminer. Gros enjeu donc. Et après 26 secondes de jeu seulement on a même craint le pire après une violente charge de Tschannen à l'encontre de Ledermann qui resta immobile sur la glace. Heureusement, plus de peur que de mal pour le vétéran morgien qui reprit le jeu quelques minutes plus tard. Dans une patinoire des Eaux-Minérales remplie de 244 spectateurs seulement, ce sont les Locaux qui ont complètement pris le match en main et ce dès les premières minutes de jeu. Une domination vaudoise certes facilitée par les pénalités commises pour son adversaire très rapidement. Les hommes de Patrice Pellet eurent même l'occasion d'évoluer en double supériorité pendant deux minutes mais sans aucun résultat, le portier Gonzalez y mettant à chaque fois son veto et la maladresse des attaquants morgiens n'aidant pas.

C'est d'ailleurs grâce aux portier meyrinois que le score n'a pas pu être débloqué durant cette période initiale, car il a à chaque tentative des Morgiens effectué des arrêts déterminants notamment lors d'essais très nets signes Giove, Parein ou encore Kursner pour ne citer qu'eux. Le gros problème des Locaux fut sans conteste le manque de réalisme devant le filet adverse et surtout le manque de rapidité dans son jeu, trop souvent approximatif, face à une équipe qui a joué à merveille défensivement parlant. Au contraire des Morgiens qui firent souvent preuve de lenteur dans ce même secteur en certaines occasions. Mais Meyrin peut tout de même s'estimer heureux d'être arrivé à l'issue de ce premier vingt sur un score de parité. Car la seule réelle possibilité pour les genevois fut un essai de Groux, après douze minutes de jeu, bien intercepté par San Vicente.

Au retour du premier thé, ce sont des Genevois beaucoup plus présents qui prirent la partie en main avec une réussite signée Stampfli alors que ceux-ci évoluaient en supériorité numérique. Mais après cette réussite, les hommes de Martin Bergeron retrouvèrent leur rythme de jeu de la première période, à savoir un concentration extrême et très rigoureuse en défense et en mettant en danger le cérbère morgien en quelques très rares occasions et seulement lorsqu'ils purent évoluer un situation de supériorité numérique. Morges quant à lui galvauda beaucoup trop d'opportunités par maladresse mais également par le biais de nombreux power-play très lents et sans imagination, bref trop peu dangereux. Mais les Morgiens furent tout de même récompensés par leurs efforts en réussissant à tromper la vigilance de Gonzalez, masqué en la circonstance, à 37 secondes de la fin de la période médiane par un beau lancer de Mounoud. 1-1 avant le troisième tiers, score minimum et mérité pour Forward.

La dernière période repartit extrêmement rapidement avec deux formations montrant leur envie de faire le break le plus rapidement possible. Un jeu beaucoup plus intense et rythmé de part et d'autre. Et ce sont une nouvelle fois les Genevois qui se montrèrent les plus habiles avec une réussite de Bondaz (45è) qui trompa San Vicente, pas forcément exempt de tout reproche sur ce but, alors que le défense fut prise de vitesse une fois de plus. Mais le portier morgien sauva les siens du désastre en plusieurs autres occasions de fort belle manière dans les minutes chaudes qui suivirent.  La rencontre fut ensuite très débridée dans le sens où les occasions de buts fusèrent de part et d'autre. C'est lors des dernières minutes de jeu que le sort choisit définitivement son camp, celui du CP Meyrin. Tout d'abord avec le 1-3 par Stampfli à trois minutes du terme et par Fontana à une seconde exactement du coup de sirène finale dans une cage vide.

La victoire et la qualification du CP Meyrin n'ont vraiment rien d'usurpées. Les Genevois, qui se sont créés beaucoup moins de possibilités de but que son adversaire, on été très réalistes à l'offensive et ont exécuté une partie remarquable en secteur défensif. Et si l'on ajoute à cela la nouvelle belle performance de Gonzalez, le CPM mérite pleinement de participer à la finale. Celui-ci a affiché beaucoup plus d'envie, de ténacité, de détermination et de présence dans chacun de ses duels. Au contraire de Vaudois semblant parfois évoluer de manière très peu inspirée et sans aucune conviction malgré une nette domination de leur part sur l'ensemble de la partie. Ils pourront aussi longuement regretter de ne pas avoir réussi à concrétiser plus d'une réussite sur exactement quatorze situations de supériorité numérique.

La finale de ce groupe 6 opposera donc Montana-Crans au CP Meyrin dont il faudra vraiment se méfier. Les Meyrinois, qui ont éliminés deux adversaires alors qu'ils ne possédaient pas l'avantage de la glace, peuvent également faire trébucher les Valaisans. Il en ont la capacité tellement ils paraissent en forme dans ces play-off. Et le système Bergeron semble bien fonctionner.

Commentaires

Le reste des articles

14/03/2013 à 01:15:38
2ème ligue - gr. 6
2L, gr.6: Genève-Servette Ass. champion de groupe

Victoire logique de Genève-Servette Ass. après un parcours exemplaire en championnat (22 matchs, 19 victoires), puis en play-off au cours desquels aucun match n’a été perdu. Le titre semblait dès lors logique. Remarquable saison donc du coach St-Hilaire et de son équipe, qui sont de beaux champions de groupe....
21/02/2013 à 04:11:26
2ème ligue - gr. 6
2L: Meyrin perd ses nerfs et l’acte IV des quarts de finale du gr. 6

C’est un problème qui semble récurrent et qui se retourne contre les banlieusards genevois depuis bien longtemps: la perte de self control lorsque le cours d’un match ne va pas dans le sens souhaité. C’est dommage pour les efforts consentis et en plus, cela donne une mauvaise connotation au CP Meyrin....
voir tous les articles

Autres actualités

08/10/2014 à 09:31:31
2L: le HC Sierre est en deuil

Les derniers matchs

samedi 15 mars 2008
mardi 11 mars 2008
jeudi 06 mars 2008
mardi 04 mars 2008
samedi 01 mars 2008

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

CLASSEMENT 2ème ligue - gr. 6 J Pts
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Roman MORDASINI


27 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER