National League / Journée 46
NL: le vent des play-out souffle sur Genève-Servette

01/02/2018 à 22:08:40 Genève , Pierre-Alain Norfalise Article vu 2 760 fois
GE-Servette file du mauvais coton, c'est certain. Peu inspirée, l'équipe de Craig Woodcroft se dirige doucement, mais sûrement dans la direction des play-out. Les Aigles ont montré leurs limites actuelles. Seul un miracle pourrait sortir l'équipe de cette situation, sauf si réveil de dernier instant.
© Photo Laurent Daspres

Début de match crispé des deux côtés, avec deux équipes en manque de confiance. Peu d'occasions et donc, pas de quoi s'enthousiasmer. Seules les supériorités numériques, dont une double supériorité zurichoise, ont donné un peu d'adrénaline. Et à ce jeu-là, c'est Zurich qui a tiré les marrons du feu à quelques secondes de la sirène par Pius Sutter, alors que le néo-Genevois Tim Grossniklaus était sur le banc. Sinon, rien à signaler : juste des Genevois tétanisés par l'enjeu de cette 46ème soirée, mais qui n'ont pas non plus donné l'impression de vouloir mettre le feu aux Vernets.

Dès le début du second tiers, les Aigles pouvaient bénéficier d'une supériorité numérique et Jeremy Wick ne manquait pas l'occasion pour égaliser suite à un excellent jeu de puissance. On pensait que cette réussite de GE-Servette allait galvaniser toute l'équipe, mais ce n'était qu'un feu de paille, hélas pour leurs supporters.

Le jeu s'enlisait et petit à petit Zurich prenait le jeu en main. Jérome Bachofner ajustait le poteau de Robert Mayer. Un avertissement sans frais que les Servettiens ne prirent pas assez en compte, tout en continuant à laisser l'initiative à des Zurichois qui n'en demandaient pas tant.

Une dernière supériorité numérique zurichoise mettait au grand jour les carences du box-play genevois en laissant Roman Wick se déjouer facilement de la défense des "grenat" pour ajuster Robert Mayer (39ème) : le manque d'agressivité côté genevois sur cette action était flagrant.

GE-Servette jetait toute ses forces dans la bataille, mais le jeu restait confus et sans trop d'idées. Plus le temps passait et plus les jambes devenaient lourdes côté des Aigles. Roman Wick à nouveau profitait de cette baisse de régime pour inscrire un doublé à moins de 10 minutes de la sirène finale. La messe était dite. Fredrik Pettersson, à 4 contre 3, scellait définitivement le score de la rencontre un peu plus tard.

Dommage pour les 6'131 spectateurs : l'équipe genevoise a été méconnaissable, à l'image de ses mercenaires Stéphane Da Costa et Nick Spalling complètement transparents.

Visitez la galerie photos


Commentaires

Le reste des articles

06/04/2018 à 00:10:17 Bienne - Lugano | National League

NL PO: Lugano s'offre deux pucks de finale

Privé de Jonas Hiller, Bienne a connu un passage à vide en encaissant trois buts en l'espace de 2'24'' durant le deuxième tiers. Un sursaut d’orgueil en fin de match n'aura pas suffi....
02/04/2018 à 22:57:06 Lugano - Bienne | National League

PO NL: retour à la case départ pour le HC Bienne

Largement battus 5-1 à la Resega, les Seelandais voient les Luganais revenir à 2-2 dans la série grâce notamment à deux réussites marquées en infériorité numérique en début de troisième tiers. Hiller et Fey sortis sur blessure....
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

vendredi 27 avril 2018
mercredi 25 avril 2018
mercredi 25 avril 2018
lundi 23 avril 2018
samedi 21 avril 2018
Derniers résultats
ve 27.04.18 - 0 - 2
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 CP Berne 0 j 0 pts
2 SC Rapperswil-Jona Lakers 0 j 0 pts
3 EV Zoug 0 j 0 pts
4 HC Bienne 0 j 0 pts
5 HC Lugano 0 j 0 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
7 HC Davos 0 j 0 pts
8 ZSC Lions 0 j 0 pts
9 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
10 SCL Tigers 0 j 0 pts
11 Lausanne HC 0 j 0 pts
12 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets