accueil articles Play-out NLA: Genève-Servette, la victoire de l’espoir

NL A / Play-out 1/2 finale, acte III

Play-out NLA: Genève-Servette, la victoire de l’espoir


07/03/2012 à 01:17:52

Genève, Pierre-Alain Noirfalise Article vu 2 008 fois

Les Genevois ne sont plus menés que 2 à 1 dans la série, mais que ce fut difficile...

1

1

2

1

1

1

Photo PH
Ge-Servette a bien attaqué, mais parfois dans le désordre

On dit toujours que le troisième match d’une série est le match-clé, le match qui peut faire changer le cours de l’histoire. En remportant ce soir ce fameux match clé aux Vernets, les Aigles ont peut-être inversé la tendance. Mais on s’arrêtera prudemment là dans l’analyse, car au niveau jeu et spectacle, Genève-Servette n’a pas rassuré, loin de là. Souvent empruntés, dominés même, les hommes de McSorley ne sont pas apparus sous leur meilleur jour.

Genève marque contre le cours du jeu
Au contraire des autres matchs aux Vernets, les Servettiens ont débuté la partie sur un rythme lent, les premières occasions étaient à mettre sur le compte de Rapperswil, mieux en jambes, avec une confiance supérieure à celle de son adversaire. Sur la première véritable occasion et contre le cours du jeu, Roland Gerber, en «back-hand», pouvait donner l’avantage aux «Grenat» (5ème).

Mais on sentait Genève-Servette fébrile, voire en proie aux doutes. Et quand la malchance s’en mêle, tout devient difficile. Sur un tir de Derrick Walser, un rebond malheureux contre la bande et sur le ricochet, Tobias Stephan, se fabriquait un véritable autogoal (12ème) C’était une égalisation certes heureuse mais pas totalement imméritée. Puis en fin de premier tiers, Reto Suri avait le but au bout de sa canne, mais le tir de l’ex-Servettien frappait la transversale. Bref, un premier tiers triste, sans relief.

Le deuxième tiers venait à  peine de commencer que Brandon Reid, aidé par une défense servettienne complètement aux abonnés absents, logeait le puck dans le but des Grenats médusés sur une rondelle déviée au passage par un défenseur genevois. De quoi ébranler un peu plus une confiance déjà proche du niveau zéro.


Photo PH
C'est le 3-2. Manzato est battu et les Genevois respirent
Genève-Servette était méconnaissable et à nouveau,Tobias Stephan multipliait les arrêts déterminants. Derrière une équipe genevoise à la dérive. Puis un exploit personnel de Petr Vampola et un tir aussi précis que soudain trompait la vigilance de Daniel Manzato et redonnait des couleurs à l’équipe genevoise, qui se montrait dès lors plus entreprenante. Quand le moral…. En power-play et sur un service parfait de Jonathan Mercier, Roland Gerber, signait son doublé personnel, peu après la mi-match. Le GSHC avait fait le plus difficile, dans une seconde période plus vivante, même si cela n’atteignait pas les sommets.

Genève-Servette doute enfin
Avec cette avance d’une unité à l’entame du dernier tiers, rien n’était encore acquis. Rapperswil, emmené par Reto Suri et Stacy Roest, restait dangereux en plusieurs occasions. Sur la plus belle action du match, un débordement de Petr Vampola qui servait sur un plateau Dan Fritsche, arrivant en pleine vitesse, pour loger le puck au bon endroit (46ème) et le break était fait en faveur des Servettiens.

Mais cet avantage de  deux unités n’allait pas tenir plus de 3 minutes: l’inévitable Reto Suri, servi par Adrian Wichser, redonnait espoir à ses couleurs, tout en semant le doute dans la tête des Genevois, toujours aussi fébriles, mais courageux et tenaces dans les dernières minutes. Heureusement, Tobias Stephan restait attentif, faisant le désespoir des Saint-Gallois en fin de match, alors que les hommes de Harry Rogenmoser tentaient le tout pour le tout, en sortant leur gardien pour un joueur de champ supplémentaire

S’il fallait retenir une seule chose de ce match, c’est le résultat. Car dans cette terrible lutte de play-out, seule la victoire compte. Même si elle a été acquise de manière pénible.

Les Genevois reviennent dans la série, mais le plus difficile reste à faire: s’imposer sur la patinoire de Rapperswil, ce qui est une autre histoire, dans une série à suspense.

**********************************************************
 
Les potins de Planète Hockey
 
Ndlr: cette rubrique n'a d'autre prétention que de fournir quelques informations informelles, et de faire sourire à défaut de faire rire nos fidèles lecteurs en sortant quelque peu du contexte propre au déroulement de la partie.


Photo PH
Brent Reiber
 L'arbitrage de cette troisième rencontre est toujours assuré par MM Marco Prugger, Brent Reiber, Matthias Kehrli et Andreas Kohler.

L'infirmerie genevoise est toujours bien remplie :  Walsky, Vukovic, Salmelainen, Gautschi, Savary Paul et Jean, + Rivera, Vermeille et John Fritsche, soit 9 joueurs, ce qui est tout de même beaucoup...

Chez les Lacustres de Rapperswil, font défaut: Janne Ninimaa, Marco Maurer, Sandro Gmuer, Marc Welti, Michel Riesen et Benjamin Neukom.

Le Bâlois Dario Gartmann figure sur l'alignement de la feuille de match officielle avec le numéro 45 alors que Loïc Mora, junior élite porte le numéro 13.

La nouvelle revue "GSHC MAG" qui est sortie de presse ce mardi est désormais en vente dans les kiosques. Bel ouvrage plein de souvenirs et de merveilleuses photos.

L'assistance est irisée ce soir. Les jeunes hockeyeurs de GSHC, HC Trois-Chêne et CP Meyrin ont été invités et portent leur maillot respectif de même que l'équipe féminine suisse U17 de Netball, toutes en rouge.

Sherkan loupe son atterrissage et fait un "round over", c'est-à-dire un tour de plus. Mauvais signe ou bon présage?

Le premier coup de sifflet des arbitres interviendra après 139 secondes seulement pour punir Roland Gerber. Presque un record! Le même Roland Gerber, à peine revenu en jeu, ouvrira la marque pour les Genevois, à la satisfaction générale des supporters du bout du lac.

Une deuxième pénalité de 2 minutes sera infligée aux hockeyeurs de Chris Mc Sorley pour avoir joué en surnombre et les Lacustres saint-gallois en profiteront pour égaliser par Walser, Reid et Siren, et surtout Tobias Stephan, « auto-goleador », à la consternation générale.

Après 57 secondes dans le deuxième tiers-temps, Brandon Reid porte le score à 1–2, et c'est la désolation générale. Mais 5 minutes plus tard, Petr Vampola égalise, et c'est l'approbation générale.

Roland Gerber que l'on aura vraiment beaucoup vu ce soir donne l'avantage aux aigles genevois. Est-ce enfin la révolution générale chez les grenat?

On se trouve vraiment en phase de "play out". A chaque intervention des arbitres, ou presque, il y a des échauffourées.

Quand Dan Fritsche emmagasinera le quatrième but servettien, il y aura bénédiction générale, mais comme peu après Rapperswil-Jona réduira la marque à 3-4, on reviendra à la confusion générale, surtout qu'il fut l'œuvre d'un certain ex-Genevois Reto Suri.

Quelques absences d'intervention des arbitres donnent aux spectateurs l'occasion d'émettre une bronca générale. 6'897 spectateurs sont annoncés par le speaker officiel pendant que Tobias Stephan fait quelques beaux arrêts et sauve la baraque genevoise.

Le suspense est intense en fin de partie. La rencontre ne fut pas d'un niveau extraordinairement élevé, mais elle a eu le mérite de voir à l'œuvre deux équipes qui en voulaient.

Damiel Manzato est sorti à 90 secondes de la fin par son entraîneur Rogenmoser et les Lakers jouent à 6 contre 5. En vain! Les temps-morts sont pris de part et d'autre, mais rien n'y changera.

Deux à un dans la série, les Genevois revivent.

Les meilleurs joueurs furent Roland Gerber, Daniel Manzato et Petr Vampola.

La prochaine rencontre, quoiqu'il arrive jeudi soir à Rapperswil aura lieu samedi 10 mars 2012 à 19h45 aux Vernets contre un certain Rapperswil Lakers. Ben voyons!

Daniel Zurcher

Commentaires

Le reste des articles

26/11/2014 à 00:32:49
Fribourg - Genève | NL A
Match course-poursuite entre Gottéron et Genève-Servette

En tête durant toute la rencontre, les Aigles ont dû concéder l'égalisation face à des Dragons à huit secondes de la sirène finale. Victoire aux penaltys pour les Genevois....
25/11/2014 à 22:47:30
Lausanne - Davos | NL A / Lausanne HC
Le Lion reprend du poil de la bête mais perd contre le leader

Le Lausanne HC, qui restait sur une série de sept revers consécutifs, devait trouver le moyen de mettre fin à la crise qui couve. Mais son adversaire du jour, le HC Davos, qui avait fait les frais de la dernière victoire vaudoise le 25 octobre dernier, ne l’entendait pas de cette oreille. La série noire se poursuit, même s'il y a du mieux....
voir tous les articles

Autres actualités

26/11/2014 à 01:23:39
NLA: la 25ème journée en images

Les derniers matchs

mardi 25 novembre 2014
mardi 25 novembre 2014
mardi 25 novembre 2014
mardi 25 novembre 2014
mardi 25 novembre 2014

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

CLASSEMENT NL A J Pts
1 HC Davos 25 54
2 CP Berne 25 51
3 ZSC Lions 26 49
4 HC Lugano 24 48
5 EV Zoug 24 46
6 Genève-Servette HC 26 38
7 Lausanne HC 26 32
8 Kloten Flyers 24 30
9 HC Bienne 25 30
10 HC Fribourg-Gottéron 25 30
11 HC Ambri-Piotta 25 25
12 Rapperswil-Jona Lakers 25 17
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Pascal ANNEN


28 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER