ARTICLE SUIVANTfermer

Cruelle défaite pour Martigny

LIRE LA SUITE

NL A / 2ème journée
Trop d’inattentions tuent GE-Servette

16/09/2007 à 11:02:26 Rapperswil , Bernard Stalder Article vu 2 415 fois
Les Genevois s’étaient inclinés en fin de partie lors du premier match contre Davos, alors qu’ils pensaient tenir le match en main. A Rapperswil, les erreurs se sont répétées, en pire.

Photopress

Un bon coup anéanti par une glissade

D’emblée, on vit les Genevois animés de bonnes intentions se porter devant la cage de Marco Streit. Aussitôt récompensés par deux pénalités consécutives, ils furent bien près de vivre leur cauchemar habituel. Micheli lançait en contre Butler qui ratait de peu l’ouverture du score, en infériorité numérique. Les dix premières minutes furent une succession de pénalités, avec un peu plus d’aisance dans ce domaine du côté de Rapperswil.

Mais c’est les Genevois, un peu contre le cours du jeu, qui tiraient leur épingle du jeu. En supériorité numérique, Bezina envoyait un puck en cloche de la ligne bleue, qui était habilement dévié au fond des filets par Kolnik.

Puis le match s’animait suite à quelques provocations. On vit GE-Servette pressant grâce à son duo Law-Aubin. Cependant Rapperswil eut le dernier mot. Une erreur de Gobbi, permit à Helfenstein de partir seul à l’assaut des buts de Mona. L’avertissement était sans frais. Mais à deux minutes de la fin, Olivier Keller glissait de manière surprenante lors d’une relance de routine. Le puck était récupéré à la ligne bleue par les St-Gallois, qui à la suite d’une parfaite triangulation, permettaient à Reuille d’égaliser. Parité équitable en ce qui concerne la physionomie du premier tiers disputé sur un bon rythme, mais un peu frustrante quant aux circonstances pour des Genevois qui s’attendaient à regagner les vestiaires avec un certain sourire.

Les erreurs sonnent le glas prématurément

A la reprise du deuxième tiers, c’est plutôt Genève qu’on vit à l’offensive, trois fois très dangereux dans les deux premières minutes, notamment encore par le duo le plus en vue : Aubin–Law. Cependant en supériorité numérique des Lakers, un débordement de Koivito laissait Niki Siren, insuffisamment maîtrisé devant le but, inscrire le 2-1 (25ème), but, il est vrai, contesté par les Genevois comme marqué du patin. Un peu plus tard, GE-Servette bénéficiait à son tour d’un power play de bonne facture en comparaison des prestations plutôt faibles du premier tiers. Mais le coup d’éclat fut à nouveau à mettre au crédit des assiégés. Un puck perdu en entrée de zone par Bezina était relancé à Nordgren seul en contre, exactement comme Daigle, la veille lors de l’égalisation de Davos. Mais il se heurtait à un Mona, irréprochable hier soir. C’est un mortifiant contre, alors que Rapperswil se trouvait en supériorité, qui mit fin à tout espoir. Czerkawski, laissé seul lors du repli défensif expédiait un ace dans la lucarne. Quelques minutes plus tard, Steiner en power play profitait
du placement approximatif d’une arrière garde figée regardant le puck et ignorant l’homme pour porter le score à 4-1.

On peut noter encore deux cadeaux avant cette fin de tiers étourdi. Une relance genevoise sur… Micheli qui trouve le poteau et un deux contre un. Pourtant Genève était plus souvent à l’attaque et plus dangereux que son adversaire. Le travail et la volonté incontestables, ne pouvaient être qu’anéantis par autant d’erreurs. La lourde addition du deuxième tiers (0-3) ne laisser espérer rien d’autre qu’une fin de match de remplissage, face à une formation saint-galloise très solide défensivement. On signalera juste un petit pugilat entre Hürlimann et Rivera et un but contre son camp par ricochet sur le patin du malheureux Mercier.

Ce mardi déjà, les supporters genevois attendent une réaction de leur équipe aux Vernets, face à Bâle. Si l’on peut retenir un point positif : la discipline est ce qu’il y a de plus facile à corriger.

Commentaires

Le reste des articles

13/04/2016 à 00:16:54 Lugano - Berne | NL A

Le titre ne pouvait échapper au CP Berne!

Il était un peu plus de 23h00 mardi soir lorsque Martin Plüss s’est emparé du vase jaune décerné au champion de Suisse pour le soulever dans les airs de la patinoire de la Resega. Le capitaine du CP Berne brandissait là le 14e trophée de l’histoire du club de la capitale. Un sacre amplement mérité pour une équipe qui a fait tout juste durant ces play-off!...
10/04/2016 à 00:54:47 Berne - Lugano | NL A

Trois pucks de titre pour le CP Berne

Grâce à une réussite de Cory Conacher en fin de prolongation, les Ours mènent 3-1 dans la série contre Lugano et peuvent être sacrés champions dès mardi....
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

mardi 12 avril 2016
samedi 09 avril 2016
jeudi 07 avril 2016
mardi 05 avril 2016
samedi 02 avril 2016

Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 HC Davos 0 j 0 pts
2 CP Berne 0 j 0 pts
3 HC Bienne 0 j 0 pts
4 Lausanne HC 0 j 0 pts
5 SCL Tigers 0 j 0 pts
6 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
7 EV Zoug 0 j 0 pts
8 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
9 EHC Kloten 0 j 0 pts
10 HC Lugano 0 j 0 pts
11 ZSC Lions 0 j 0 pts
12 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets
newsletter
voir les archives