accueil articles Sans forcer son talent, Fribourg s'impose et consolide son avance

NL A / Journée 16

Article vu 2 435 fois

Sans forcer son talent, Fribourg s'impose et consolide son avance


Ce ne fut pas un grand match, mais comment faire du beau hockey face à un adversaire techniquement limité?

0

1

0

0

0

1

Photo Photopress
Pavel Rosa, auteur du 0-1

Rapperswil, Jean-Philippe Chassot, le 22/10/2011 à 01:18:28

Fribourg, sans Alain Birbaum (blessé), Andreï Bykov (malade) et Shawn Heins (suspendu), se déplaçait  chez la lanterne rouge Rapperswil, dont l’équipe était encore privée de Brandon Reid, Jéremy Gailland et Brady Murray (tous blessés).

1er tiers:
Dans ce tiers, comme dans la suite de la partie, les Fribourgeois contrôlèrent des St-Gallois désordonnés qui ne pouvaient créer le danger que sur des percées individuelles. Mais, bien souvent, ces efforts se faisaient annihiler par la défense fribourgeoise avant même qu'Huet n'ait eu à exprimer son talent. A l’inverse, dans les rares moments où les Dragons mettaient un "coup d'accélérateur", la défense des Lakers prenait l'eau de manière inquiétante. Cela débuta très vite: (2'11''), Pavel Rosa, servi par Mike Knoepfli, trouva l'ouverture entre les jambières de Daniel Manzato  pour le 0-1!

39 secondes plus tard, seul devant un but vide (Daniel Manzato étant hors position), Sandro Brügger ajusta le poteau! Mais une pénalité contre Marc Welti ne donnera rien, tant le power-play fribourgeois fut mauvais.

A la 11'24'' Sandy Jeannin, après avoir contourné la cage adverse, trouva le petit filet alors que Manzatto était battu. Sur la fin du tiers, les St-Gallois connurent cependant un bon passage, car les Fribourgeois se contentaient visiblement d'attendre la pause.

2ème tiers:
Ce tiers fut un peu plus rythmé que la période initiale, mais le match resta de piètre qualité. Rappi connaissait des répits, tels celui lors de la pénalité infligée à Reto Suri à la 25ème: après 10 secondes de power-play seulement, Antonio Rizzello partit seul devant Huet, mais le bon back-checking de Sandy Jeannin rétablit la situation. 32 secondes plus tard, en rupture à 2 contre 1, Stacy Roest échouera face à Huet. A la 27'43'', Loic Burkhalter se retrouva en bonne position, mais son tir ne fut pas cadré.

Durant la deuxième moitié de ce tiers médian, la ligne Dubé-Gamache-Hasani sortit de sa torpeur sans toutefois trouver la faille, les plus grosses actions venant des crosses de Tristan Vauclair, Cédric Botter et Jan Cadieux. A la mi-match, Derrick Walser, sur une rupture, mit à contribution Cristobal Huet qui aura eu le mérite de rester attentif tout au long de ce match plutôt soporifique. Hans Kossman tentera bien de forcer la décision en alignant Rosa avec Gamache et Dubé, ainsi que Sprunger avec Jeannin et Knoepfli. Mais sans succès. 

Deux minutes de pénalité infligées à Mike Knoepfli à la 36ème démontra que le power-play des Lakers n'était pas plus inspiré que celui de son adversaire. En effet, Vauclair se retrouva en bonne position suite à un rebond de Manzatto, sans toutefois arriver à marquer. Toujours en box-play, sur une rupture à 2 contre 1, Vauclair trouva Botter dans le slot, mais le portier vaudois de Rapperswill n'eu rien à envier à son vis-à-vis sur ce coup-là.

3ème tiers:
A 45'59'' suite à un cafouillage, Botter, aidé par Cadieux et Vauclair, débloqua son compteur personnel: 2-0! C’était sans doute un but mérité pour cette triplette à caractère défensif, mais qui fut la meilleure ligne fribourgeoise durant ce match. Didier Massy tergiversa bien deux longues minutes devant la vidéo, mais il dut accorder ce but qui semblait ne souffrir d'aucune irrégularité.

A noter qu’à la 54ème, Adam Hasani fit une belle percée solitaire, mais ne put armer son tir. Dans les dernières minutes, Marco Maurer infligea une vilaine charge à Jeannin, qui répliqua quelque 30 secondes plus tard par un coup de canne (volontaire?) en plein ventre de Maurer. La pénalité qui s’en suivit, cumulée au temps mort pris par Harry Rogenmoser, permit aux Fribourgeois de démontrer leur solidité défensive.

Bien que rarement mis en réel danger, Huet fut impérial lors des rares occasions adverses: Michel Riesen (48'12'') Mark Hartigan (14'47''), Marco Maurer (59'01") et Reto Suri, dans les ultimes secondes, ne purent que secouer la tête de dépit.

Toutefois, ce blanchissage est aussi à mettre au crédit de toute de la défense fribourgeoise qui ne fut que rarement débordée. Depuis sa victoire sur Zoug, Fribourg semble marquer un peu le pas. Mais malgré cette petite baisse de régime, Gottéron prolonge sa série victorieuse et s’installe avec quatre points d’avance en tête du classement.

Commentaires

Le reste des articles

24/07/2014 à 00:29:14
commentaires
NL A
Avant-saison: Evolutech a accueilli les gardiens pros à Leysin

Comme chaque année, Sébastien Beaulieu et son équipe d'Evolutech proposent un stage pour les professionnels à Leysin. Celui-ci vient dde s'achever....
10/07/2014 à 12:21:03
commentaires
NL A
L'école de recrues pour sportifs d'élite, une formule qui a fait ses preuves

Créée en 2004 dans le cadre d'Armée XXI, l'école de recrues (ER) pour sportifs d'élite a accueilli 11 hockeyeurs lors de la première volée 2014 qui se termine c...
voir tous les articles

Autres actualités

28/07/2014 à 13:29:17
Carnet noir: décès de Fritz Naef

Les derniers matchs

samedi 19 avril 2014
samedi 19 avril 2014
jeudi 17 avril 2014
jeudi 17 avril 2014
mardi 15 avril 2014

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

CLASSEMENT NL A J Pts
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Paolo IMPERATORI


39 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER