ARTICLE SUIVANTfermer

Bernard Stalder: «Je n'ai aucun souci pour l'intérêt sportif du Tournoi des Bains»

LIRE LA SUITE

Christian Weber: «Notre campagne de transferts n'est pas terminée»

15/06/2017 à 17:52:58La Chaux-de-Fonds, Vincent CriblezArticle vu 7 403 fois
Planète Hockey vous propose l’interview de Christian Weber, le directeur sportif du HC La Chaux-de-Fonds. Alors que son club a terminé sa dernière saison en demi-finale face à Rapperswil, le Zurichois de 52 ans est déjà tourné vers l’avenir. Le but fixé par le club des Mélèzes? Jouer pour le titre lors de la saison 2018/19.
© Photo PH archives -

Christian Weber, le HCC a terminé la saison passée au deuxième rang du tour de qualificatif et a disputé une demi-finale de play-off, perdue face à Rapperswil. Peut-on parler de saison globalement réussie?
Disons que nous avons atteint les objectifs qui nous avaient été fixés avant le début de la saison. Après, forcément, on rêve toujours de faire un peu mieux et la déception était bien présente après notre défaite face à Rapperswil (réd : 4-1). Nous avions été bien payés en quarts de finale face à Viège, ce ne fut pas le cas en demi-finale. Il y avait peut-être mieux à faire face à Rapperswil.

Fringant leader du championnat après les deux tiers du championnat, La Chaux-de-Fonds s’est quelque peu écroulé en fin de saison. En connaissez-vous les raisons?
Je pense que toute la chance que nous avions eue en début de saison n’était plus de notre côté à ce moment-là. Je me souviens notamment d’une rencontre face à Red Ice lors de laquelle nous étions menés 5-2, un match que nous avions finalement gagné. Tout nous réussissait à cette période et c’est normal qu’il y ait eu un trou après coup. Chaque équipe connaît un passage à vide durant une saison, mais le fait d’avoir réussi à terminer le championnat sur 2-3 victoires était un bon signal.

Du coup, le fait d’avoir changé d’entraîneur physique pour la préparation d’été n’a aucun rapport à un éventuel fléchissement physique de vos joueurs durant l’hiver dernier?
Non, pas du tout. La personne qui était responsable de notre entraînement a simplement reçu une autre offre d’emploi et a décidé de l’accepter. Du coup, nous avons été obligés de changer. Le feedback des joueurs est très bon cet été également, c’est donc positif.

Parlons de la campagne de transferts du HCC à présent. Vous perdez vos trois meilleurs compteurs suisses, en plus de Robin Leblanc. Les arrivées de Diego Schwarzenbach et Vincenzo Küng pourront-elles compenser ces lourdes pertes?
Nous l’espérons. Adam Hasani et Laurent Meunier ont eu l’opportunité de rejoindre la Ligue A, c’est quelque chose de valorisant pour nous et cela montre que nous faisons du bon travail à la Chaux-de-Fonds. Il faut en être fier. Mais j’aimerais ajouter que notre campagne de transferts n’est pas encore terminée, nous sondons le marché.

Quelques joueurs de la région, comme Thomas Deruns ou Gaëtan Augsburger notamment, sont libres de tout contrat. Sont-ils dans votre viseur?
Mais il n’y a pas qu’eux. Avec la faillite prononcée de Red Ice, quelques autres joueurs pourraient se présenter sur le marché. A nous d’analyser la situation et essayer de trouver la meilleure solution pour le HCC. Nous sommes à l’écoute et scrutons attentivement le marché.

Pouvez-vous également nous confirmer que Jérémy Gailland sera mis à l’essai à la reprise des entraînements sur la glace, en août?
Non, je ne peux rien confirmer. Au jour d’aujourd’hui, j’affirmerais plutôt que Jérémy Gailland ne viendra pas à la Chaux-de-Fonds.

Autre arrivée à signaler aux Mélèzes, celle du Canadien John McFarland. Pour un directeur sportif, engager un joueur qui n’a jamais évolué en Suisse n’est-il pas un pari audacieux?
Oui, c’est toujours un peu une loterie. Mais John McFarland réunissait tous nos critères : jeune, ailier pouvant jouer au centre et droitier. J’ai effectué pas mal de recherches, regardé beaucoup de vidéos et discuté avec plusieurs personnes qui le connaissent. Enfin, j’ai parlé avec lui et j’ai senti qu’il voulait vraiment venir en Suisse, qu’il a soif de réussite. J’ai un bon feeling.

Passons derrière la bande à présent. Quel sera le rôle exact de Valeri Chiriaev la saison prochaine, lui qui intègre officiellement le staff des entraîneurs du HCC?
Valeri sera sur la glace avec nous durant les entraînements. En tant qu’ancien défenseur, il sera naturellement plutôt en charge de notre défense. Mais comme il est entraîneur des Elites B en parallèle, il ne sera en principe pas à la bande durant nos matches.

La Chaux-de-Fonds est une ville folle de hockey et, de l’extérieur, nous avons l’impression que les gens en ont marre de voire de la Ligue B après tant d’années. Se trompe-t-on?
Je ne sais pas, mais c’est sûr que les affluences de la saison dernière étaient décevantes. L’équipe jouait hyper bien, nous étions premiers et les gens avaient du mal à trouver le chemin des Mélèzes. Sans manquer de respect à certains clubs de la ligue, il est également vrai que certaines affiches ne sont pas alléchantes en Ligue B.

Du coup, pour un club aussi mythique que le HCC, l’objectif doit forcément d’être ambitieux et de viser la Ligue A à moyen terme?
C’est une question qu’il faut poser à notre conseil d’administration. Mais le HCC est un club ambitieux, c’est certain. Nous ne sommes pas un club ferme ou un club uniquement formateur. Le prochain objectif fixé est de jouer le titre lors de la saison 2018/19, année des 100 ans du club. Je m’efforce de mettre en place un effectif plus jeune et qui sera amené à évoluer et ensuite à jouer le titre dès la saison prochaine.

Dernière question: comment se sent un Zurichois pure souche dans les montagnes neuchâteloises?
Très bien! Quand j’ai accepté le poste de directeur sportif, la première chose que j’ai dite est que je voulais vivre à La Chaux-de-Fonds, afin d’apprendre à connaître les mentalités et les rouages du club. C’est différent de ce que j’ai pu connaître, mais hyper intéressant.


Commentaires

Le reste des interviews

27/06/2017 à 08:46:35

Kimmo Bellmann: «Jusqu'au bout j'ai cru à une possibilité de sauvetage»

Quelques jours après que le Martigny Red Ice ait annoncé ne pas vouloir faire recours contre la décision de faillite, prononcée par le tribunal de Martigny-St-Maurice, Planète Hockey vous propose l’interview de l’ancien directeur général du club, Kimmo Bellmann....
19/05/2017 à 10:36:30

Norbert Eyer: «En avant vers un HC Viège-Valais»

Président du HC Viège depuis 2015, Norbert Eyer est un homme ambitieux, fier de l’approbation à 75,2% par les Viégeois du projet de nouvelle patinoire, baptisée la « Lonza Arena ». Planète Hockey l’a rencontré pour tenter de comprendre quels sont les changements à venir à court, moyen et long terme au sein du club haut-valaisan....
voir tous les interviews

Autres actualités de HC La Chaux-de-Fonds

Les derniers matchs de HC La Chaux-de-Fonds


Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 HC Davos 0 j 0 pts
2 CP Berne 0 j 0 pts
3 HC Bienne 0 j 0 pts
4 Lausanne HC 0 j 0 pts
5 SCL Tigers 0 j 0 pts
6 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
7 EV Zoug 0 j 0 pts
8 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
9 EHC Kloten 0 j 0 pts
10 HC Lugano 0 j 0 pts
11 ZSC Lions 0 j 0 pts
12 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets