ARTICLE SUIVANTfermer

Norbert Eyer: «En avant vers un HC Viège-Valais»

LIRE LA SUITE

Gary Sheehan: «le niveau de la Ligue B va encore augmenter»

11/05/2017 à 20:36:44Porrentruy, Vincent CriblezArticle vu 5 715 fois
En terminant sa saison en demi-finales des play-off face à Langenthal, le futur champion de NLB, le HC Ajoie sort d’une saison globalement réussie. Planètehockey vous propose aujourd’hui l’interview de l’entraîneur à succès du club jurassien, Gary Sheehan.
© Photo Mauricette Schnider -

Alors que la préparation estivale bat son plein du côté de Porrentruy, le Québécois, qui débutera sa quatrième saison en Ajoie, fait le bilan pendant que ses joueurs suent cinq à six fois par semaine depuis le début du mois de mai.

Gary Sheehan, la quasi-totalité des Canadiens employés dans le hockey suisse retrouve le pays dès que la saison est terminée. Que faites-vous donc encore en Suisse à la mi-mai ?
Je rentre du Canada, où j’ai juste passé quelques jours de vacances. Cela fait quelques années déjà que je passe mes étés en Suisse. Avec les enfants qui sont scolarisés, mon école de hockey à la Vallée de Joux et mes présences sur le plateau de la RTS, c’est plus simple de rester en Suisse pour moi et pour ma famille.  

Revenons rapidement sur la saison dernière, bouclée en demi-finales face à Langenthal. Peut-on la qualifier de saison globalement réussie ?
Oui, je pense. La saison d’avant était exceptionnelle car ponctuée du titre, mais l’hiver dernier, nous étions à notre juste place. Nous avons terminé sixième du tour qualificatif, puis avons pu sortir  Martigny Red-Ice, le troisième, en quarts de finale des play-off. Enfin, nous sommes tombés contre le futur champion, qui est un club qui a un budget plus important que nous. C’était une bonne saison.

Vous avez perdu face au futur champion de Ligue B. Pensiez-vous également que Langenthal avait mieux à faire lors de sa série de promotion face à Ambri-Piotta ?
Oui, je les voyais passer, pour être honnête. Après, il faut voir si le club voulait vraiment à tout prix être promu en Ligue A. Le fait de ne pas avoir un troisième étranger, pour remplacer le blessé Jeff Campbell, prouve peut-être que Langenthal ne cherchait pas obligatoirement la Ligue A. Et puis, à mon avis, Ambri a eu un peu de chance sur cette série. C’est peut-être toute la chance qu’il n’a pas eu durant le championnat qui est revenue d’un coup.

Sur le site de votre club, vous avez déclaré, il y a quelques semaines, que le fait d’avoir consommé trop de licences B durant la saison vous a porté préjudice en play-off. Vous confirmez ?
En fait, lors de la saison du titre, en 2015/16, nous avions pris encore plus de licences B que la saison dernière. Donc ce n’est pas forcément dû au nombre de licences B, mais je dirais que le timing était moins bon la saison passée. Par exemple, nous avions des joueurs à disposition lorsque nous n’en avions pas forcément besoin. A l’inverse, certains soirs j’aurais bien aimé pouvoir compter sur plus de joueurs. C’est toujours un peu une loterie et cela ne vous sourit pas forcément chaque hiver.

Du coup, la campagne de transferts ambitieuse réalisée jusqu’à aujourd’hui va-t-elle dans le sens d’une profondeur de banc qui sera plus grande dès le mois d’août?
Oui, c’est le but. Les licences B sont un bon système, car ces joueurs nous coûtent moins d’argent sur une saison, mais là nous avons voulu ajouter un peu d’expérience et de stabilité au groupe. Et puis, avec Mathieu Maret et Joel Steinauer, nous aurons aussi plus de mobilité en défense. Je suis content : il y a pile une année nous étions encore en train de fêter le titre et l’équipe n’était pas composée. Là, nous sommes en avance sur notre planning.

Pour engager des joueurs du calibre des deux défenseurs nommés précédemment, mais également Dominic Nyffeler, Flavio Schmutz ou les frères Maxime et Arnaud Montandon, le budget du HC Ajoie a logiquement dû prendre l’ascenseur, non ?
Oui, il sera en légère augmentation. Mais nous n’allons pas passer de 3 à 4 millions non plus. Avec Vincent Léchenne, le directeur sportif, nous avons décidé d’investir cette augmentation en mettant quelques joueurs expérimentés sous contrat et je suis très content des transferts réalisés.

Votre contingent est-il à ce jour bouclé ? Ou un joueur comme Anthony Verret, libre de tout contrat après une saison réussie au HC Ajoie, entre-t-il encore en ligne de compte pour la saison prochaine ?
Le contingent est complet jusqu’à la reprise de la glace, oui. Ensuite, en fonction des blessures et des opportunités, nous pourrions encore être actifs. Pour ce qui est d’Anthony Verret, nous avons fait le choix de ne pas le conserver. Malgré sa bonne saison avec nous, nous n’avions pas de place dans l’effectif pour lui. La saison passée, déjà, il a souvent dû jouer à l’aile alors qu’il est un centre naturel. Et puis, vu que c’est un Canado-Suisse, il représente un certain investissement au niveau des charges sociales notamment.

Au milieu de ce beau monde, vous avez mis sous contrat le jeune Biennois Emilijus Krakauskas, l’un des meilleurs compteurs du dernier championnat des Elites A. Espérez-vous réussir le même coup qu’avec Stanislav Horansky, qui présentait le même profil il y a deux ans ?
Oui, je l’espère. Emilijus Krakauskas aurait déjà dû venir avec nous la saison dernière, mais malheureusement il n’était pas encore en possession d’une licence suisse. Vincent Léchenne l’a plus vu jouer que moi, mais nous sommes les deux de l’avis qu’il pourra se faire une place au sein de notre équipe.

Quel sera l’objectif du HC Ajoie, après avoir réussi une belle campagne de transferts ?
A mon avis, les gros clubs comme Langenthal, Rapperswil ou Olten resteront devant, même si aucune organisation ne finira le championnat avec beaucoup d’avance sur les autres clubs. Viège ou La Chaux-de-Fonds seront également dangereux et bien malin est celui qui pourra prédire le top 6 de la prochaine saison. Le niveau va encore augmenter, mais il est sûr que notre but sera de titiller ces clubs et d’essayer d’arriver au top de notre forme pour les play-off.


Commentaires

Le reste des interviews

19/05/2017 à 10:36:30

Norbert Eyer: «En avant vers un HC Viège-Valais»

Président du HC Viège depuis 2015, Norbert Eyer est un homme ambitieux, fier de l’approbation à 75,2% par les Viégeois du projet de nouvelle patinoire, baptisée la « Lonza Arena ». Planète Hockey l’a rencontré pour tenter de comprendre quels sont les changements à venir à court, moyen et long terme au sein du club haut-valaisan....
30/03/2017 à 15:24:58

Jason O'Leary: «le champion de NLB pourra faire jeu égal avec l'équipe de Ligue A»

Après Jeff Tomlinson, l’entraîneur de Rapperswil, Planète Hockey vous propose l’interview de Jason O’Leary, le coach canadien de Langenthal. A 38 ans seulement, l’homme fort du Schoren veut croire au titre de champion de Ligue B pour son club, même s'il laisse volontiers le rôle de favori à son adversaire....
voir tous les interviews

Autres actualités de HC Ajoie

Les derniers matchs de HC Ajoie

mardi 14 mars 2017
dimanche 12 mars 2017
vendredi 10 mars 2017
mardi 07 mars 2017
dimanche 05 mars 2017

Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 HC Davos 0 j 0 pts
2 CP Berne 0 j 0 pts
3 HC Bienne 0 j 0 pts
4 Lausanne HC 0 j 0 pts
5 SCL Tigers 0 j 0 pts
6 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
7 EV Zoug 0 j 0 pts
8 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
9 EHC Kloten 0 j 0 pts
10 HC Lugano 0 j 0 pts
11 ZSC Lions 0 j 0 pts
12 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets