Josh Holden: «A la Zoug Academy, je suis le grand frère»

14/11/2017 à 11:55:29Zoug, Vincent CriblezArticle vu 2 601 fois
Planète Hockey vous propose l’interview de Josh Holden, employé par Zoug Academy mais également régulièrement aligné en National League avec le EV Zoug. A 39 ans, le sympathique Canadien espère prochainement obtenir un passeport helvétique afin de pouvoir continuer sa carrière au plus haut niveau.
© Photo Christian Kobi -

Josh Holden, avec neuf parties disputées en Swiss League et neuf en National League avec le EV Zoug depuis le début de la saison, savez-vous à quelle équipe vous appartenez ?
Des fois, je me le demande en effet (rires). Au départ, il était vraiment prévu que je joue en Swiss League. Mais au vu du nombre de blessés avec l’équipe A, notamment au niveau des étrangers, j’ai vite été amené à les aider.

N’est-ce pas trop compliqué de jouer le vendredi en Swiss League, puis le lendemain en National League ?
Si, c’est une grande différence. Je n’ai pas le même rôle dans les deux équipes et j’ai très peu de temps à disposition pour changer ma façon de jouer. En Swiss League, j’essaie de donner des conseils à mes coéquipiers durant les rencontres. En National League, je dois être beaucoup plus attentif et concentré sur ce que je fais. Je suis obligé de jouer mon meilleur hockey, d’être humble et je ne me concentre que sur moi-même et sur mon jeu.

Du coup, vous êtes peut-être la personne la mieux placée pour juger de la différence de niveau entre les deux ligues. L’écart est-il important ?
Il y a des énormes différences, oui. J’ai envie de dire qu’au niveau de la vitesse de patinage et de la technique, les deux ligues se valent. Les joueurs de Swiss League sont vraiment excellents à ce niveau-là. Par contre, il y a un immense manque d’expérience et cela se ressent dans les moments clés des matches. C’est justement dans ce genre de situation que j’essaie d’amener mon expérience. Par exemple, il est rare qu’une équipe joue bien et avec de la consistance durant 60 minutes en Swiss League, ce qui n’est pas le cas au plus haut niveau.  Et puis, les joueurs de National League sont capables de produire 40 à 45 très bons matches sur un championnat. En Swiss League, ce sera plutôt un match sur deux.

Justement, votre équipe de Zoug Academy semble être branchée sur courant alternatif. En l’espace de quelques jours, vous avez perdu 13-2 à Ajoie et vous êtes imposé 1-3 à La Chaux-de-Fonds. C’est surprenant, non ?
N’oubliez pas que notre équipe est composée à 95% de mecs qui n’ont que quelques matches dans les jambes en ligue nationale. C’est normal que certains soirs soient moins bons que d’autres. Je mets cela sur le compte de la jeunesse. A terme, ils apprendront et deviendront plus stables dans leurs prestations.

Et quel est votre rôle exact dans cette équipe de Zoug Academy ?
Je suis le grand frère. Sur la glace, j’ai la possibilité de regarder les autres afin de leur donner des conseils. En hockey, tout le monde fait des erreurs. C’est normal et c’est à moi de montrer à mes coéquipiers comment ils peuvent corriger cela et devenir meilleurs lors du prochain match. C’est assez gratifiant comme travail.

N’est-il pas trop compliqué, pour un joueur qui a évolué en NHL, de se motiver à jouer devant les 200 spectateurs de la Bossard Arena ?
C’est forcément différent de ce que j’ai connu. Mais pour moi, la priorité, c’est le hockey. Et on joue du bon hockey, je prends du plaisir. Ma famille vient voir les matches, j’ai du fun sur la glace, je ne peux vraiment pas me plaindre.

En vous offrant un contrat au sein de son Academy, le EV Zoug espère vous récupérer, un jour, en tant que joueur suisse. Ou en sont vos démarches pour l’obtention d’un passeport helvétique ?
Avec ma famille (réd : Josh Holden est marié et père de trois filles), nous avons entamé les démarches il y quelques mois. Tout le processus peut prendre entre 12 et 18 mois. C’est assez complexe, il y a énormément de papiers à remplir au niveau de notre commune, du canton et de la Confédération. Aujourd’hui, je ne peux pas vous dire quand nous recevrons nos passeports.

Du coup, tous les soirs, vous apprenez l’hymne national suisse en famille ?
(rires) C’est un peu ça, oui. En ce moment, nous avons des fiches sur l’histoire de la Suisse et nous les révisons tous ensemble quand nous sommes à table. C’est d’ailleurs la même chose au Canada, lorsque vous faites la demande de passeport. Du coup, aujourd’hui, je connais mieux l’histoire de la Suisse que celle du Canada.

Avez-vous déjà une garantie de contrat de la part du EV Zoug en cas d’obtention de la nationalité suisse ?
Non, pas du tout. Le deal avec le club, c’était une année de contrat en tant qu’étranger à l’Academy. Après, nous verrons bien en fonction des envies de chacun.

Si vous devenez Suisse, vous deviendriez obligatoirement hyper intéressant sur le marché, non ?
Oui, évidemment. Mais comme je l’ai dit, je ne sais pas si ce sera pour dans deux semaines ou dans un an. Je ne fais donc pas de plans et je vis au jour le jour.

Mais votre avenir, vous le voyez où et dans quelle fonction ?
Déjà, je le vois clairement en Suisse. Mes enfants vont bientôt passer des diplômes, ils sont pleinement intégrés. Notre vie, à moyen terme, ce sera ici. Pour ce qui est du hockey, nous verrons bien. Tout ce que je sais, c’est que j’ai encore envie et que je prends du plaisir à jouer et conseiller les plus jeunes.

Commentaires

Le reste des interviews

03/07/2018 à 12:16:06

Timur Shiyanov: «Mon objectif est de pouvoir évoluer en National League»

Rencontre avec le jeune gardien des Elite A du Lausanne HC, Timur Shiyanov. Après le CSKA Moscou, il a également connu une expérience au Canada. A 18 ans seulement, le Russe a déjà évolué dans trois pays différents....
02/07/2018 à 10:06:40

Jann Falett: «Dübendorf, c'est comme une grande famille»

Rencontre avec Jann Falett, capitaine de Dübendorf, le premier club champion suisse de l’histoire de la Mysports League. C’est avec sincérité et bonne humeur qu’il s’est confié à Planète Hockey....
29/06/2018 à 11:55:20

Valentin Nussbaumer: «C'est un véritable rêve d'enfant qui se réalise»

Planète Hockey vous propose l’interview de Valentin Nussbaumer, le joueur du HC Bienne qui a été repêché hier en 4ème position lors de la CHL Import Draft. A 17 ans, le joyau delémontain s’apprête à traverser l’Atlantique pour tenter sa chance avec les Shawinigan Cataractes en Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ)....
voir tous les interviews

Autres actualités de EVZ Academy

Les derniers matchs de EVZ Academy

dimanche 04 mars 2018
vendredi 02 mars 2018
mardi 27 février 2018
dimanche 25 février 2018
dimanche 18 février 2018
Derniers résultats
ve 27.04.18 - 0 - 2
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 CP Berne 0 j 0 pts
2 SC Rapperswil-Jona Lakers 0 j 0 pts
3 EV Zoug 0 j 0 pts
4 HC Bienne 0 j 0 pts
5 HC Lugano 0 j 0 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
7 HC Davos 0 j 0 pts
8 ZSC Lions 0 j 0 pts
9 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
10 SCL Tigers 0 j 0 pts
11 Lausanne HC 0 j 0 pts
12 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets