accueil interviews Josh Holden: depuis que je suis en Suisse, je n'avais pas connu de préparation aussi intensive

Josh Holden: depuis que je suis en Suisse, je n'avais pas connu de préparation aussi intensive

29/10/2007 à 10:41:41

Fribourg, Michel Knobel Article vu 3 364 fois

Auteur de deux réussites, Josh Holden a été l’un des grands artisans de la victoire des Tigers face à Gottéron. L’ex-joueur canadien des Dragons nous a livré ses impressions à l’occasion se son retour à St-Léonard.

Photo Philippe Rayroud

Photo Pascal Muller
Qu’avez-vous ressenti au moment de tirer ce penalty réussi contre vos anciens coéquipiers?
Mon cœur faisait «boum-boum». En fait, je suis arrivé à la bande fatigué par le box-play que nous venions de subir. Mais voilà, le coach m’a désigné et il a fallu y aller.

Vous semblez actuellement en pleine forme, comment l’expliquez-vous?
Nous avons effectué une excellente préparation physique, très intense. Le crédit en revient à notre entraîneur Christian Weber qui est très exigeant. Par exemple, même entre les matchs du tournoi auquel nous avons participé en Finlande, nous avons sans cesse dû nous entraîner durement. Depuis que j’évolue en Suisse, je n’avais pas connu cela.

Vous vous plaisez donc à Langau?
Oui, j’apprécie d’évoluer dans la première ligne aux côtés de Jeff Toms car nous avons un rôle créatif et nous nous entendons déjà très bien. Cela nous permet aussi d’évoluer en power-play, ce qui augmente nos chances de marquer.

Quelles sont les qualités des Tigers cette année?
Sans hésiter, je dirais la cohésion de l’équipe.

Langnau est aussi connu pour n’avoir encore jamais participé aux play-off, est-ce que cette saison sera la bonne?
Depuis le début de la saison, c’est notre unique objectif. Comme chaque équipe, nous gagnons et perdons des matchs, mais nous gardons toujours à l’esprit ce but et nous travaillons dur pour y arriver.

A l’instar de Gottéron, vous êtes l’équipe surprise de ce début de saison?
Oui, et c’est très bien pour l’intérêt du championnat. Tout comme Gottéron, nous avons réussi à gagner contre Davos et Berne.

Que pensez-vous de ces joueurs qui partent jouer en Russie?
(Rire) C’est assez fou, en effet. Mais pourquoi pas, si cela peut avantager les plus petites équipes comme nous, et puis il ne faut pas oublier que c’est une très bonne ligue.

Gardez-vous un sentiment de déception de n’avoir pas pu rester à Fribourg?
Non, c’est la vie d’un hockeyeur professionnel. Mais bien sûr, j’étais sur le moment déçu de ne recevoir aucune offre du club après les deux saisons passées ici.

Gardez-vous encore l’espoir d’évoluer en NHL?
C’est une porte qui reste ouverte. J’en ai discuté avec mon agent cet été. Selon lui, il faudrait avoir l’opportunité de participer à un camp de préparation, par exemple avec des équipes comme Detroit ou Anaheim, peut-être pas dans les toutes grandes équipes où les places sont tellement disputées.

Sinon, vous resterez avec Langnau?
Mon contrat n’est valable que jusqu’à la fin de cette saison. Je fais mon job de mon mieux et on verra. Pour l’instant, il semble que l’équipe restera sensiblement la même l’année prochaine et j’ai bon espoir de rester une saison supplémentaire.

N’est-ce pas difficile de vivre avec cette incertitude du lendemain?
Oui, bien sûr. Ce n’est surtout pas facile pour la famille, par exemple pour l’organisation de la scolarité des enfants.

Finalement, que préférez-vous? La fondue au Gruyère ou avec de l’Emmental?
(Rires) A Fribourg, nous avons passé beaucoup de soirées fondues, mais pas encore une seule à Langnau. Alors impossible de vous le dire!

Un grand merci à Josh pour ses aimables réponses. Nous lui souhaitons bonne chance sur la route des play-off.

Commentaires

Le reste des interviews

18/12/2014 à 14:11:00
Reto Steinmann: «Le supporter a rarement le même regard que moi»
Ses décisions, aussi attendues que craintes, créent souvent la polémique. Trop sévère? Pas assez? Personnage mystérieux dont on sait finalement peu de choses, Reto Steinmann se trouve quasiment chaque semaine sous le feu des projecteurs. Mais qui est-il, ce fameux juge unique de la Ligue nationale? Dans cette deuxième partie, l'homme de loi zougois parle de lui et de son travail.
17/12/2014 à 14:04:58
Reto Steinmann: «Je préfère sanctionner vers le bas que vers le haut»
Juge unique de la Ligue nationale depuis 2004, Reto Steinmann est l’un des personnages centraux du hockey suisse. Ancien journaliste sportif et membre du staff du Team Canada lors de la Coupe Spengler, l’homme de loi a reçu Planète Hockey dans son bureau, au bord du lac de Zoug. Il évoque dans cette première partie le contexte dans lequel il travaille et revient sur quelques cas en particulier.
voir tous les interviews

Autres actualités de SCL Tigers

Les derniers matchs de SCL Tigers

dimanche 21 décembre 2014
samedi 13 décembre 2014
jeudi 11 décembre 2014
mardi 09 décembre 2014
dimanche 07 décembre 2014

NEWS Hockey suisse NLA et NLB

CLASSEMENT NL A J Pts
1 HC Davos 31 66
2 ZSC Lions 32 65
3 CP Berne 31 64
4 EV Zoug 30 52
5 HC Lugano 30 52
6 Genève-Servette HC 32 51
7 Lausanne HC 32 44
8 Kloten Flyers 31 38
9 HC Bienne 31 37
10 HC Fribourg-Gottéron 32 36
11 HC Ambri-Piotta 31 32
12 Rapperswil-Jona Lakers 31 24
VOIR LE CLASSEMENT DÉTAILLÉ

NEWS Hockey amateur, féminin et junior

NEWS Hockey étranger

ANNIVERSAIRE

Alain CATTIN

Franches-Montagnes II


29 ans


INSCRIPTION NEWSLETTER