ARTICLE SUIVANTfermer

David Jobin: «Je n'éprouve aucun regret»

LIRE LA SUITE

Patrick Fischer: «Tout le monde est concerné»

13/04/2017 à 10:29:51Rédaction, Vincent CriblezArticle vu 4 239 fois
Alors que l’équipe de Suisse dispute actuellement son deuxième camp de préparation en Slovaquie, Planète Hockey vous propose l’interview du sélectionneur national, Patrick Fischer. A 41 ans, le Zougois vivra à Paris ses seconds Mondiaux derrière le banc de la «Nati». Si l’ancien joueur des Phoenix Coyotes est satisfait du travail accompli par ses joueurs jusqu’à présent, il reste parfaitement conscient que son équipe possède encore une grande marge de progression.
© Photo Peter Eggimann -

Patrick Fischer, vous êtes actuellement à Trencin, en Slovaquie. Comment s’est déroulée la préparation jusqu’à aujourd’hui?
Disons qu’elle se déroule de façon tout à fait normale. En France, le week-end dernier, nous avons gagné une rencontre, puis perdu la deuxième. Lors de la défaite en prolongations, nous n’avons certainement pas évolué à notre niveau et avons manqué pas mal d’occasions, mais nous ne sommes qu’au début de la préparation. C’est normal. Maintenant, en Slovaquie, il s’agira d’élever notre qualité de jeu.

Sur quoi allez-vous mettre l’accent en Slovaquie?
Nous travaillons beaucoup la condition physique. Certains joueurs n’ont pas eu de glace durant deux semaines après leur fin de saison, ils ont besoin de se remettre à niveau. En tous les cas, nous ne les ménageons pas et ils sont beaucoup sollicités en salle de force notamment.

N’est-il pas compliqué de trouver la motivation pour vos joueurs alors que les Mondiaux de Paris ne débuteront que dans un mois? 
Non, car il y a énormément de concurrence et tout le monde veut aller à Paris. Pour un joueur qui n’est pas titulaire, c’est la seule possibilité de se profiler et de montrer qu’il peut avoir sa place dans notre groupe. La préparation est très longue, j’ai connu cela en tant que joueur. A nous de veiller à ce que les joueurs ne s’ennuient pas et qu’ils aient des phases de repos également. Mais j’ai un bon feeling, tout le monde est concerné.

Au niveau de votre contingent et au vu du fait que pas mal de joueurs vont encore débarquer des clubs finalistes de NLA et d’Amérique du Nord, vous pensez que combien des joueurs présents à Trencin seront du voyage en France?
C’est difficile de répondre à cette question, car nous sommes tributaires du parcours de certains clubs en Amérique du Nord au niveau des play-off. Et puis, il y a les blessures, les joueurs en méforme, etc. Ce qui est sûr, c’est que tous les joueurs présents en Slovaquie ont une chance d’être sélectionné, sinon ils ne seraient pas là. Il est encore à signaler que Philipp Furrer, de Lugano, intégrera l’équipe dès notre retour de Slovaquie.

Concernant les joueurs venant de NHL, quelles sont les dernières nouvelles?
Luca Sbisa, qui deviendra papa, et Nino Niederreiter, qui sera sans contrat à la fin de la saison, ne viendront pas. Sven Andrighetto, Sven Bärtschi et Denis Malgin, qui ne feront pas les play-off avec leurs clubs en NHL, nous rejoindront la semaine prochaine à Bâle. Je les ai rencontrés en Amérique ces dernières semaines et tous m’ont signalé qu’ils étaient très motivés. Les autres, comme par exemple Mark Streit à Pittsburgh et le trio Roman Josi-Yannick Weber-Kevin Fiala à Nashville, seront tributaires du parcours de leurs clubs en play-off. 

Et les joueurs évoluant en AHL, comme Joël Vermin ou Christoph Bertschy par exemple?
Les play-off de AHL ne débutent que début mai, et ces deux joueurs, tout comme Richard Tanner, Mirco Müller et Timo Meier d’ailleurs, y participeront. Vu qu’ils ne pourraient nous rejoindre qu’au plus tôt à la mi-mai, ils n’entreront définitivement pas en ligne de compte pour une sélection.

Et qu’en est-il de Reto Berra, qui sort de trois saisons compliquées Outre-Atlantique? Reste-t-il candidat à une sélection alors que la Suisse peut compter sur un grand nombre de gardiens?
Reto ne se sent pas à 100% physiquement, donc même s'ill ne disputera vraisemblablement pas les play-off avec son club en AHL, il ne nous rejoindra pas pour les Mondiaux.

Dans deux mois, Nico Hischier, qui disputera les Mondiaux M18, devrait être drafté en deuxième place. Au vu de son extraordinaire potentiel, est-il déjà sélectionnable?
Déjà, il est à signaler que c’est une chance inouïe pour un pays comme la Suisse de pouvoir compter sur un tel talent. En ce moment, il est en Slovaquie pour disputer les Mondiaux M18. Il va disputer ces championnats du monde dans la peau du leader de son équipe et il a déjà connu une longue saison en Amérique du Nord. Donc je ne peux rien exclure, mais laissons-le déjà jouer les Mondiaux juniors. 

Parallèlement à votre préparation, se déroule la finale de Ligue A. Avez-vous déjà les noms des joueurs de Berne et Zoug qui vous rejoindront en tête? 
J’ai bien entendu déjà une idée, mais la finale n’est pas encore finie et il peut se passer beaucoup de choses. Forcément, il y aura plusieurs joueurs de ces deux clubs qui nous rejoindront. Mais il y a pas mal de facteurs en jeu, comme la fraîcheur physique par exemple. Et il y a aussi l’envie, la motivation. Nous verrons cela en temps voulu. Mais j’ai du plaisir à suivre cette finale, c’est vraiment du haut niveau. 


Commentaires

Le reste des interviews

24/05/2017 à 19:23:40

Raeto Raffainer: «L'équipe de Suisse a fait un pas en avant»

Quelques jours après la fin des Mondiaux de Paris et Cologne, qui ont consacrés dimanche soir la Suède, Planète Hockey vous propose l’interview du directeur des équipes nationales de Swiss Ice Hockey. A 35 ans, l’ancien joueur de Zurich, Berne et Ambri dresse un bilan positif de l’épopée parisienne de l’équipe de Suisse....
03/05/2017 à 08:29:42

Patrick Fischer: «Nous sommes prêts»

Après la dernière rencontre de préparation, face au Canada mardi à Genève, nous avons rencontré Patrick Fischer afin de faire un dernier bilan, avant le début des championnats du monde qui commencent dans deux jours à Paris....
voir tous les interviews

Autres actualités


Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 HC Davos 0 j 0 pts
2 CP Berne 0 j 0 pts
3 HC Bienne 0 j 0 pts
4 Lausanne HC 0 j 0 pts
5 SCL Tigers 0 j 0 pts
6 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
7 EV Zoug 0 j 0 pts
8 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
9 EHC Kloten 0 j 0 pts
10 HC Lugano 0 j 0 pts
11 ZSC Lions 0 j 0 pts
12 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets