Serge Pelletier: «Mon but est que l'équipe recommence à gagner régulièrement»

05/12/2017 à 10:52:48La Chaux-de-Fonds, Vincent CriblezArticle vu 3 614 fois
Planète Hockey vous propose l’interview de Serge Pelletier. Nommé à la tête du HC La Chaux-de-Fonds le 11 novembre dernier, le Québécois dresse un premier bilan, alors qu’il a dirigé sa nouvelle équipe à sept reprises depuis son arrivée en terres neuchâteloises.
© Photo Mauricette Schnider -

Serge Pelletier, après près de deux ans d’absence, vous voici de retour derrière un banc. On vous imagine ravi d’avoir retrouvé un poste ?
Oui, je suis content. Pour moi, il s’agit d’un changement après tant d’années en National League. Je découvre un nouveau championnat, même si je l’avais côtoyé durant mes années en tant que directeur sportif. Mais je vois de nouvelles patinoires, de nouveaux coins de la Suisse que je ne connaissais pas encore. Bref, tout va bien.

Quel était l’état d’esprit de vos joueurs lorsque vous avez repris l’équipe, il y a trois semaines ?
Le groupe était en panne de confiance, c’est quelque chose que j’ai rapidement ressenti. Et c’est normal vu que les résultats ne suivaient plus.

Quelles furent vos premières mesures afin de faire remonter la pente au HCC ?
J’ai surtout travaillé sur deux points : premièrement, tenter de redonner de la confiance aux joueurs. Et deuxièmement, retrouver un bon équilibre entre l’attaque et la défense. A mes yeux, cet équilibre est primordial. D’ailleurs, je sens que mon équipe s’améliore au fil des matches et qu’elle va dans la bonne direction.

Avec quatre victoires pour trois défaites depuis votre arrivée, peut-on dresser un premier bilan ?
Je pense que nous pourrions facilement avoir gagné plus que quatre matches en ne volant rien à personne. Mais comme je l’ai déjà dit, mon groupe s’améliore et c’est le plus important. J’espère également que le retour de quelques joueurs qui sont actuellement blessés amènera un plus à cette équipe. Dimanche, face aux Ticino Rockets (réd : victoire 3-1 du HCC aux Mélèzes), nous devions à nouveau nous passer de 6-7 joueurs.

Durant ces sept parties que vous avez dirigées, la défaite 6-4 à Zoug alors que votre équipe menait 0-4 en fin de rencontre fait tâche. Que s’est-il passé ce soir-là ?
C’est très simple, nous avons fait trop d’erreurs individuelles et avons commencé à paniquer en fin de rencontre. Le hockey est un sport dans lequel il faut profiter des erreurs de l’adversaire pour pouvoir marquer. A Zoug, nous avons simplement commis trop d’erreurs. En gagnant face aux Rockets dimanche à La Chaux-de-Fonds et alors que les Tessinois sont revenus à 2-1 à un moment donné, nous avons montré que nous avons su tirer les leçons de la défaite face à Zoug Academy.

Il y a deux semaines, Josh Holden déclarait ici même que, pour lui, la principale différence entre la National et la Swiss League se situait surtout au niveau de la prise de décision des joueurs. Pour résumer, avoir la faculté à faire le bon geste au bon moment. Etes-vous d’accord avec lui ?
Pour moi, la principale différence entre les deux ligues se situe au niveau de l’exécution. Les gestes sont fait avec une fraction de secondes en plus au niveau de la Swiss League. Pour ce qui est de la vitesse de patinage par exemple, je ne vois par contre pas de grandes différences avec la National League.

Vous évoluez avec un seul étranger sur la glace depuis la blessure de John McFarland à la fin du mois de novembre. Quand votre club va-t-il réagir sur le marché des transferts ?
Le plus rapidement possible. En Swiss League, les étrangers sont très importants, il faut absolument que nous trouvions un remplaçant dans les meilleurs délais. Ce d’autant plus que John McFarland pourrait manquer longtemps. J’espère que Christian Weber, le directeur sportif, trouvera quelqu’un ces prochains jours.

Quel est le profil recherché et où comptez-vous dénicher ce joueur ?
John McFarland est un ailier, mais cela ne veut pas forcément dire que nous allons engager un joueur qui évolue au même poste. Par contre, ce sera un attaquant. Il y a quelques possibilités sur le marché, mais ce qui est sûr c’est que ce ne sera pas le cinquième étranger d’un club de National League qui viendra en licence B.

Alors que votre club est aujourd’hui classé septième, quel est l’objectif du HCC pour la fin de cette saison ?
Il n’y a pas d’objectif chiffré ou de place à atteindre. Mon but est que l’équipe retrouve des couleurs, qu’elle recommence à gagner régulièrement. Le reste suivra automatiquement.

Commentaires

Le reste des interviews

14/11/2017 à 11:55:29

Josh Holden: «A la Zoug Academy, je suis le grand frère»

Planète Hockey vous propose l’interview de Josh Holden, employé par Zoug Academy mais également régulièrement aligné en National League avec le EV Zoug. A 39 ans, le sympathique Canadien espère prochainement obtenir un passeport helvétique afin de pouvoir continuer sa carrière au plus haut niveau....
06/11/2017 à 13:24:26

Christian Weber: «Honnêtement, je ne m'y attendais pas»

Planète Hockey vous propose l’interview de Christian Weber, le directeur sportif du HC La Chaux-de-Fonds. Alors que son club a annoncé, hier en début d’après-midi, le licenciement d’Alex Reinhard, celui qui était également entraîneur-assistant est déjà en pleines recherches pour trouver un nouvel homme fort aux Mélèzes....
voir tous les interviews

Autres actualités de HC La Chaux-de-Fonds

Les derniers matchs de HC La Chaux-de-Fonds

vendredi 08 décembre 2017
jeudi 07 décembre 2017
dimanche 03 décembre 2017
vendredi 01 décembre 2017
mardi 28 novembre 2017
Derniers résultats
di 17.12.17 - 5 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 CP Berne 31 j 68 pts
2 HC Lugano 31 j 59 pts
3 ZSC Lions 32 j 52 pts
4 EV Zoug 30 j 50 pts
5 HC Davos 32 j 50 pts
6 HC Bienne 33 j 50 pts
7 HC Fribourg-Gottéron 31 j 46 pts
8 SCL Tigers 32 j 46 pts
9 Genève-Servette HC 32 j 45 pts
10 Lausanne HC 32 j 43 pts
11 HC Ambri-Piotta 32 j 34 pts
12 EHC Kloten 32 j 27 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets