Stéphane Roy: «Le rôle du capitaine est de montrer l'exemple»

04/04/2011 à 12:24:53Porrentruy, DRArticle vu 6 429 fois
C’est juste avant de donner un entraînement unique et spécial à des juniors du HC Ajoie, en faveur d’un enfant malade, que Planète Hockey a rencontré le capitaine de la formation jurassienne. Père de famille de 35 ans (Isaac, 2 mois et Léonie 5 1/2 ans) et marié à Stéphanie, il revient sur la saison écoulée.

© Photo Photo Stéphane Mure - Stéphane Roy au duel avec Benoît Mondou


© Photo
Stéphane Roy, quel bilan tirez-vous  de la saison du HC Ajoie?
C’était une saison un peu bizarre. Nous étions longtemps en haut du classement avant que plusieurs joueurs clés ne se blessent. Ce qui fait qu’au final, nous avons terminé au septième rang du championnat régulier et nous nous sommes fait éliminer en quart de finale. En fin de compte, le bilan peut paraître insuffisant.

Comment avez-vous vécu les blessures de James Desmarais et de Steven Barras?
Lors des quatre dernières saisons, on a été épargné par les blessures et notre bloc tournait parfaitement. Et là, tout d’un coup, les deux tombent au combat. Même si ce sont de bons joueurs qui les ont remplacés, c’était très différent. Il fallait également faire avec la défection de Jordane Hauert qui amène beaucoup sur le plan de l’offensive. Pour moi, ce fut difficile mais j’ai quand même fait tout ce que je pouvais pour essayer de tirer l’équipe en avant.

Qu’est-ce qui a manqué au HCA pour passer l’obstacle de Lausanne et qu’est-ce qui a fait la différence?
Je dirais 3 millions de budget! Ensuite, Lausanne avait une meilleure profondeur de banc: leur troisième et quatrième bloc étaient composés de joueurs expérimentés et de jeunes qui aspirent un jour à évoluer en NLA. L’apport de Florian Conz a également donné un plus à l’offensive des Lausannois. Au début de la série nous avions pris l’ascendant. A mon avis, notre tort a été de s’incliner lors de la deuxième rencontre à Porrentruy à 30 secondes de la fin de la partie. Comme l’année passée, lorsque le LHC s’est retrouvé dos au mur, ils se sont repris et on fait la différence sur la fin.

Dans les autres formations de NLB, à votre avis, quel a été le meilleur étranger cette saison?
Probablement Benoît Mondou de La Chaux-de-Fonds. Il a fait une bonne saison, surtout en n'étant la plupart du temps pas aligné avec Marco Charpentier. Il a marqué beaucoup de buts au début, notamment contre nous. Il a une bonne vitesse, une bonne technique et est très combatif. Il a donc tout pour réussir.

En parlant de Benoît Mondou, que pensez-vous des  10 matches de suspension suite à un coup de canne donné à un arbitre lors de la série La Chaux-de-Fonds – Viège?
La ligue se doit de protéger les arbitres et d’après les images vidéo que j’ai vues, il semble bien que son coup était dirigé contre le directeur de jeu, mais c’est difficile à dire et il est vrai que c’était loin d’être une agression. Je trouve la sanction très sévère. D’autant plus que Monsieur Schmutz n’avait même pas fait de rapport.

Avez-vous une réaction au sujet du départ de Simon Rytz à Fribourg?
Pour nous, ce n’est pas une très bonne nouvelle, au vu de la saison de qualité qu’il a réalisé sous nos couleurs. Il nous a également rendu service lors des dernières années. Par contre, c’est une excellente opportunité pour lui et il a l’âge maintenant d’aller tenter l’expérience en NLA. Nous sommes contents pour lui. Le poste de gardien est le plus important dans une équipe. Il va falloir que nous trouvions un remplaçant qui pourrait réaliser des performances égales à Simon. Ca ne va pas être facile, mais au vu de la valse des gardiens qui se profile, ce n’est pas impossible.

En NHL, on a beaucoup parlé de la charge de Zdeno Chara, des Bruins de Boston sur Max Pacioretty, des Canadiens de Montréal. Une réaction?
C’est une question difficile à juger. Je veux bien croire, en ayant consulté les images sur internet, que dans le feu de l’action et en voulant terminer sa charge, Chara n’a pas vu la baie vitrée. Il n’a pas visé la tête de Pacioretty. Par contre, si c’était prémédité, c’est vraiment un mauvais coup. On en fait maintenant tout une histoire mais ça découle également des blessures antérieures à la tête de ses dernières saisons et l’on veut maintenant que cela s’arrête.

En Suisse, il y a également de plus en plus de blessures ces dernières saisons. Avez-vous l’impression que le jeu s’est passablement durci?
Le jeu a évolué avec l’arrivée de plusieurs entraîneurs étrangers dans le championnat. Lorsque j’ai débarqué en Suisse, il y a neuf ans, il y en avait beaucoup moins. Depuis, le niveau a augmenté et avec les coaches canadiens notamment, on demande que les charges soient plus appuyées. Pour moi, c’est tout à fait normal. Le hockey sur glace est un jeu de contact. Ici, en Suisse on n’est pas habitué à cela, mais chez nous au Canada, c’est fréquent. Du moment que l’on ne touche pas à la tête, il n’y a pas de souci.

Quel est votre rôle de capitaine au sein du HC Ajoie?           
Le rôle du capitaine est d’être le relais entre les joueurs et l’entraîneur, de tenir le groupe uni. Il doit également montrer l’exemple sur et hors de la glace. Cette saison, j’ai donné un peu mon avis à Paul Adey sur certaines situations de jeu, afin de l’aider un peu, puisque c’est sa première année à Porrentruy et que nous n’avons pas la chance d’avoir un entraîneur-assistant.

Quel est l’avenir de Stéphane Roy?
Je suis déjà très satisfait à mon âge d’avoir paraphé un contrat de deux saisons supplémentaires avec le HC Ajoie. Ensuite, lorsque j’aurai 37 ans, on verra bien. Peut-être une possibilité d’obtenir le passeport suisse. Avec les enfants qui grandissent, je ne vais plus voyager de pays en pays. Pour le moment, nous nous plaisons bien en Ajoie et à Chevenez. Cela fait déjà 5 ans que nous y habitons et nous avons maintenant une maison. On y est bien encré.

Commentaires

Le reste des interviews

12/10/2017 à 18:50:55

Dominic Forget : «Mon prochain rêve est de jouer en National League»

A 36 ans, Dominic Forget réussit l’un des meilleurs débuts de championnat depuis son arrivée en Suisse en 2006. L’attaquant canadien est un sacré atout pour La Chaux-de-Fonds qui fait actuellement face à une hécatombe de joueurs blessés parmi lesquels le 2e étranger des Mélèzes John McFarland. Pendant ce temps, Forget affole les stats et la perspective de le voir obtenir sa licence suisse ne devrait pas passer inaperçue sur le marché....
15/06/2017 à 17:52:58

Christian Weber: «Notre campagne de transferts n'est pas terminée»

Planète Hockey vous propose l’interview de Christian Weber, le directeur sportif du HC La Chaux-de-Fonds. Alors que son club a terminé sa dernière saison en demi-finale face à Rapperswil, le Zurichois de 52 ans est déjà tourné vers l’avenir. Le but fixé par le club des Mélèzes? Jouer pour le titre lors de la saison 2018/19....
voir tous les interviews

Autres actualités de HC Ajoie

Les derniers matchs de HC Ajoie

vendredi 20 octobre 2017
mardi 17 octobre 2017
dimanche 15 octobre 2017
vendredi 13 octobre 2017
mardi 10 octobre 2017
Derniers résultats
ve 20.10.17 - 2 - 1
ve 20.10.17 - 3 - 2
ve 20.10.17 - 3 - 4
ve 20.10.17 - 4 - 1
ve 20.10.17 - 1 - 3
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 CP Berne 14 j 34 pts
2 HC Lugano 15 j 29 pts
3 HC Davos 15 j 28 pts
4 EV Zoug 15 j 27 pts
5 ZSC Lions 16 j 27 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 16 j 27 pts
7 HC Bienne 15 j 22 pts
8 Lausanne HC 14 j 19 pts
9 HC Ambri-Piotta 16 j 18 pts
10 SCL Tigers 15 j 17 pts
11 Genève-Servette HC 16 j 16 pts
12 EHC Kloten 15 j 9 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets