Tanner Richard: «Je n'aurais pas pu rêver mieux que d'être choisi par Tampa Bay»

27/06/2012 à 11:38:10Rédaction, Frédéric WillenerArticle vu 3 535 fois
Repêché le 24 juin par le Lightning de Tampa Bay, l'ancien junior de Rapperswil Tanner Richard revient sur ce jour qu'il qualifie comme «le plus beau de sa vie».

© Photo -

Âgé de 19 ans, Tanner Richard, fils du légendaire Mike Richard, a connu l'un des plus beaux moments de sa vie lorsqu'il a été sélectionné au 3ème tour du repêchage de la NHL par le Lightning de Tampa Bay.

Si l'idée de jouer en NHL était un rêve pour lui, il pourrait bien devenir une réalité dans les prochaines années. Dans cette optique, le jeune homme nous a accordé un peu de son temps pour répondre à quelques questions.

Tanner Richard, le 24 juin à Pittsburgh, vous avez été sélectionné par le Lightning de Tampa Bay au 71ème rang (3ème tour) de la draft NHL, comment vous sentez-vous aujourd'hui?
Je me sens très bien. Je n'aurais pas pu rêver mieux que d'être choisi par Tampa Bay. C'est vraiment une bonne équipe et je suis vraiment très impatient de me rendre au camp de développement pour m'entraîner avec eux.

Avez-vous été surpris d'entendre votre nom prononcé par le Lightning ou aviez-vous eu des contacts au préalable avant le repêchage?
En fait, oui, j'ai été surpris c'est vrai. Je n'avais aucune idée de l'équipe qui me choisirait, ni à quel moment de la draft. Mon nom aurait pu sortir n'importe quand, mais au final je suis très satisfait. Pour ce qui est des contacts avant le repêchage, j'avais parlé avec l'organisation, mais c'était à la fin des play-off. J'ai également eu un entretien lors du combine.

Parlez nous un peu de Tampa Bay. Que représente cette formation pour vous?
Il s'agit déjà d'une des grandes organisations de la NHL. Ils ont une bonne combinaison entre de jeunes joueurs et des vétérans. Ils ont des gars très qualifiés sur la glace, de bons travailleurs et des joueurs physiques. C'est un ensemble important pour mener l'équipe au succès. En plus, il y a de sacrés buteurs comme Steven Stamkos ou encore Vincent Lecavalier. Je ne le cache pas, Lecavalier est mon joueur préféré et de plus, c'est un capitaine exemplaire et un grand joueur.

Pour couronner le tout, ils sont dirigés par l'un des plus grands joueurs que la NHL ait connu, Steve Yzerman. Je suis vraiment impatient de pouvoir rencontrer l'ensemble de ces personnes.

Justement en parlant de Steve Yzerman, quels ont été ses premiers mots à votre intention après le repêchage?
"Salut Tanner, félicitations! Je suis très heureux de t'avoir avec nous", voilà les mots qu'il m'a dit lorsque nous nous sommes serrés la main. C'était l'un des plus beaux moments de ma vie! Combien de personnes peuvent dire qu'ils ont serré la main de l’idole de leur enfance? Et combien peuvent dire que leur idole connaît votre nom?

La saison dernière, vous avez disputé 43 rencontres avec le Storm de Guelph, obtenant 48 points. Vous étiez-vous fixé des objectifs particuliers pour votre première saison en Amérique du Nord?
Oui, je voulais rapidement trouver ma place dans l'équipe et ainsi pouvoir contribuer autant que possible au succès de mon équipe. Je voulais bien sûr gagner le plus de matchs possibles. Reste que j'ai encore une année de contrat avec Guelph et j'espère faire encore mieux la saison prochaine.

Vous êtes désormais aux portes de la NHL. Mais que devez-vous améliorer pour pouvoir un jour évoluer aux côtés des meilleurs?
J'ai besoin de devenir plus fort et de prendre de la masse physique. Je dois aussi être plus rapide et améliorer ma vitesse et ma technique de pied. Si je suis plus rapide au départ, je vais gagner plus de batailles et avoir plus souvent le puck. Ce n'est que comme ça qu'on peut amener des buts à son équipe.

En OHL, à Guelph, vous avez le chance de bénéficier des conseils de votre entraîneur Scott Walker (829 matches de NHL). Ce dernier a-t-il été un élément important dans votre développement?
Bien sûr, comment ne pas bénéficier des conseils d'un entraîneur comme Scott Walker?  Son attitude est exemplaire et elle déteint sur toute l'équipe. Tous les jours, il est motivé comme s'il était lui-même sur la glace. Il souligne l'importance du travail personnel et collectif et nous pousse à jouer de la bonne façon. Rien ne vaut un coach difficile à satisfaire. D'un point de vue personnel, il m'a beaucoup aidé à améliorer mon jeu défensif.

Quel est désormais votre programme?
Je vais participer au camp de développement qui se déroulera du 2 au 8 juillet prochain dont on a parlé. Ensuite, je serai de retour en Suisse, à Arosa, pour disputer le camp d'entraînement de l'équipe de Suisse des M20. Nous y disputerons plusieurs matchs pendant le tournoi. Enfin, il me faudra reprendre le chemin du Canada pour préparer la nouvelle saison…

Commentaires

Le reste des interviews

25/03/2018 à 11:27:23

Toni Rajala: «on est fiers d'avoir qualifié le club en 1/2 finale, mais Bienne ne se fixe pas de limite»

Deux jours après la qualification du HC Bienne pour les demi-finales, Planète Hockey vous propose l’interview de Toni Rajala, le topscorer seelandais. Avec six buts inscrits en six sorties face au HC Davos, le jovial et sympathique Finlandais est en feu. Alors que la série face au HC Lugano débutera mardi à la Tissot Arena, l’ailier de 26 ans fait le point sur ce HC Bienne ambitieux....
07/03/2018 à 12:16:39

Daniel Villard: «Durant les dernières rencontres, nous avons montré un hockey de haut niveau»

Brillant troisième du tour qualificatif, le HC Bienne s’apprête à affronter le HC Davos pour le compte des quarts de finale des play-off. Planète Hockey en a profité pour discuter avec le manager du club seelandais, Daniel Villard. Un dirigeant forcément heureux de la saison réussie par son club....
voir tous les interviews

Autres actualités

Les derniers matchs

vendredi 27 avril 2018
mercredi 25 avril 2018
mercredi 25 avril 2018
lundi 23 avril 2018
samedi 21 avril 2018
Derniers résultats
ve 27.04.18 - 0 - 2
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 CP Berne 0 j 0 pts
2 SC Rapperswil-Jona Lakers 0 j 0 pts
3 EV Zoug 0 j 0 pts
4 HC Bienne 0 j 0 pts
5 HC Lugano 0 j 0 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
7 HC Davos 0 j 0 pts
8 ZSC Lions 0 j 0 pts
9 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
10 SCL Tigers 0 j 0 pts
11 Lausanne HC 0 j 0 pts
12 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets