Cory Emmerton, un phare dans la tempête ?

27/10/2018 à 11:34:14 Lausanne , Eric Moser Article vu 3 589 fois
Cory Emmerton est arrivé courant octobre à Lausanne pour remplacer Dustin Jeffrey. Ce dernier de retour au jeu bien plus rapidement que prévu, le numéro 25 du LHC fait maintenant office de renfort offensif et offre une saine et intéressante concurrence au sein de la légion étrangère de Malley.
© Photo Eric Moser

Certes, le championnat est encore long. Certes il reste plus de 30 matchs à disputer. C’est dire si le LHC a encore le temps de redresser la barre.

Une chose est cependant certaine du côté de Malley 2.0. Le début de l’exercice n’est pas à la hauteur de ce que les hommes de Ville Peltonen avaient laissé imaginer lors d’une préparation impressionnante et un début de saison prometteur avec quatre victoires lors des cinq premières rencontres. Puis, le 2 octobre, Lausanne s’est déplacé à Rapperswil et a remporté le titre peu envieux d’être la première équipe à perdre contre le néo-promu. C'était le début de la tempête, car le LHC n’a pas seulement perdu la rencontre, mais a perdu (temporairement) Dustin Jeffrey et sa sérénité.

Dustin Jeffrey out, Jan Alston devait trouver un remplaçant à l’attaquant canadien, véritable régulateur du jeu vaudois. Son choix s’est porté sur Cory Emmerton (ex-Ambri) dont l’expérience en KHL (Sibir Novosibirsk) a rapidement tourné court. « Nous avons perdu plusieurs matchs. En KHL les choses arrivent très rapidement et j’avais une idée assez précise de la manière dont les choses étaient en train de tourner. Il était temps, pour les deux parties, de passer à autre chose. Au début, la situation n’était pas facile. Il fallait faire attention à ce que les choses soient faites dans les règles ».

A Lausanne, Cory Emmerton n’arrivait pas en terre inconnue puisqu’il a eu, lors des trois dernières saisons, l’occasion d’affronter les pensionnaires de Malley alors qu’il jouait pour Ambri-Piotta. « Lausanne est une bonne équipe avec du potentiel. Lorsque Jan Alston m’a contacté, on s’attendait à ce que DJ (Ndlr: Dustin Jeffrey) soit en arrêt pour un bon moment. Ma venue à Lausanne semblait donc être une très bonne opportunité ».

L’arrivée d’Emmerton au LHC a coïncidé avec une surprise de taille : Dustin Jeffrey, qui devait initialement être absent pour une durée de trois à quatre mois, pouvait à nouveau s’entraîner.

Engagé pour remplacer un joueur blessé qui ne l’est plus, la situation est quelque peu particulière pour le nouveau venu. « Heureusement pour DJ, sa blessure n’est pas aussi mauvaise que ce qui avait été annoncé. C’est toujours difficile d’être blessé. Je suis content pour Dustin qu’il se remette rapidement. Maintenant la situation est un peu particulière pour cinq joueurs (Ndlr : les étrangers du LHC) puisque seuls quatre d’entre nous peuvent être alignés. L’important dans cette situation est de rester positif. Etre ici, c’est l’opportunité de jouer et de montrer ce que je sais faire. Mon job est de performer et ce, quoiqu’il arrive ».

Malgré le retour de Dustin Jeffrey et l’engagement de Cory Emmerton, les affaires lausannoises ne se sont pas arrangées pour autant (Ndlr: l'interview a été faite avant la victoire lausannoise à Bienne vendredi soir). Depuis les premiers coups de patin d’Emmerton sous ses nouvelles couleurs, le LHC compte 4 défaites lors des 6 derniers matchs disputés. Alors, la situation des Vaudois est-elle grave ?

Le nouveau venu a son avis sur la question. « Il n’y a rien de grave en ce moment. Si l’on regarde les derniers matchs, ils étaient tous assez serrés. On a bien joué. On avait toutes les chances et peut être qu’on n’a pas réussi à marquer le grand but qui nous aurait boosté. Nous avons juste de petites choses à régler. Rien de grave, mais nous en avons beaucoup parlé. Et maintenant, il est temps d’y aller. Il ne faut plus palabrer, mais faire les bonnes choses ».

Une chose est certaine. Pour Cory Emmerton, le LHC n’est pas en crise. « La saison régulière compte 50 matchs. Nous avons besoin de gagner. Nous avons besoin de points. La réalité c’est que 50 matchs cela peut être court. Je ne dirais pas que nous sommes dans une période de crise, mais d’urgence. Et une urgence qui est à son plus haut niveau. On a besoin de points et on va commencer à en gagner dès ce week-end ».

Commentaires

Le reste des articles

14/11/2018 à 11:20:14 National League

Joueurs importés: les conséquences d'un choix à 4 ou 6 étrangers

Planète Hockey a laissé la plume à un entraîneur émérite de Ligue nationale -un retraité actif dirons-nous- qui s'est entretenu à bâtons rompus avec une sommité mondiale, voulant rester anonyme, sur le thème du nombre de joueurs étrangers -4 ou 6- par clubs en National League....
14/11/2018 à 00:09:08 Fribourg - Davos | National League

NL: large succès de FR-Gottéron face à Davos

Les Dragons ont rapidement pris les devants dans ce match face à un adversaire toujours en plein doute. ...
voir tous les articles

Autres actualités de Lausanne

Les derniers matchs

mardi 13 novembre 2018
samedi 03 novembre 2018
vendredi 02 novembre 2018
mardi 30 octobre 2018
samedi 27 octobre 2018
Derniers résultats
ma 13.11.18 - 2 - 1 tab
ma 13.11.18 - 7 - 0
ma 13.11.18 - 3 - 2 tab
ma 13.11.18 - 6 - 1
ma 13.11.18 - 6 - 1
ma 13.11.18 - 3 - 2 ap
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Bienne 18 j 36 pts
2 CP Berne 17 j 34 pts
3 HC Fribourg-Gottéron 18 j 32 pts
4 SCL Tigers 17 j 31 pts
5 Lausanne HC 19 j 31 pts
6 EV Zoug 17 j 30 pts
7 ZSC Lions 16 j 26 pts
8 HC Lugano 17 j 25 pts
9 HC Ambri-Piotta 17 j 23 pts
10 Genève-Servette HC 17 j 23 pts
11 HC Davos 17 j 14 pts
12 SC Rapperswil-Jona Lakers 18 j 7 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets