National League / Play-off finale, acte VII
Finale NLA: Zurich est champion 2011/2012!

17/04/2012 à 22:50:07 Berne , David Moser Article vu 7 087 fois
C’est une réussite peut-être discutable et sans doute discutée de Steve McCarthy qui offre le titre aux hommes de Bob Hartley, lesquels ont su parfaitement attendre leur heure pour placer une estocade imparable à deux secondes de la fin du temps réglmentaire.

© Photo Photo ZSC Lions - Les ZSC Lions champions de Suisse pour la 7ème fois

L’épilogue du championnat de NLA est enfin arrivé ce 17 avril. On le savait, il n’y avait plus de droit à l’erreur entre Bernois et Zurichois. Les ZSC lions, vainqueur lors des deux dernières confrontations de la série, avaient sans nul doute le vent en poupe –ce fameux momentum!-, en dépit des pronostics des bookmakers. Néanmoins, il n’est jamais facile de venir s’imposer sur la glace de la Postfinance-Arena de Berne et cela s’est vérifié à nouveau encore.

Et comme dans la plupart des finales, la partie commença avec beaucoup d’intensité, dès le coup d’envoi donné. Les hommes d’Anti Törmänen donnèrent d’emblée le ton à cette rencontre. La ligne Joël Vermin, Ryan Gardner et Thomas Deruns se créa très rapidement deux opportunités d’aller tromper le portier zurichois Lukas Flüeler, histoire de faire le trou. Mais en vain.

Côté zurichois, on semblait plutôt dans l’attente d’avoir un bon coup à jouer, par exemple en capitalisant sur un contre. A l’image de Thibaut Monnet qui tenta sa chance d’un tir de loin. Puis, on resserra les rangs des deux côtés, avec néanmoins un avantage pour le SCB qui se montra plus menaçant offensivement que son adversaire.

Puis, à quarante-deux secondes de la fin de la première période, Zurich profita d’une grosse maladresse de la défense bernoise pour ouvrir la marque par Mark Bastl, servi par Monnet qui lui permit de se retrouver complètement seul devant le malheureux Bührer. C’était 0-1 et presque prémonitoire, déjà un but à une poignée de secondes d’une sirène...

Comme il fallait s’y attendre, Berne remit la compresse dès l’entame de la seconde période afin d’aller chercher l’égalisation au plus vite. Et elle tomba d’ailleurs très rapidement (21’49'' de jeu) par l’entremise d’Ivo Rüthemann qui reprit de volée une rondelle pour tromper de jolie manière Lukas Flüeler. Les Zurichois en position de rupture donnèrent par la suite quelques sueurs froides à son adversaire.

Peu avant la mi-match, les Lions permirent aux Ours d’évoluer à deux périodes successives de supériorité numérique. Malgré un bon jeu de puissance, les Bernois ne parvinrent pas à mystifier Flüeler très à son affaire. Piqué au vif, Berne continua de dominer son adversaire jusqu’au deuxième coup de sirène et développait un volume de jeu supérieur à celui de son adversaire.

La troisième et ultime période règlementaire de cette saison 2011/2012 allait donc être, comme cette série, complètement indécise. C’est de nouveau Berne qui prit l’initiative du jeu face à un Zurich toujours attentiste, capable de faire le dos rond et de provoquer la bonne affaire en rupture. Au fil des minutes, la pression fut palpable sur la défense mise en place par le coach Bob Hartley et personne ou presque n’aurait crié au scandale si les Bernois avaient marqué.

Mais le hockey est un sport de revirement et alors que tout le monde s’attendait à ce que les deux équipes s’affrontent en prolongations, Steve McCarthy, à un souffle de la fin de la rencontre donna le titre de champion de Suisse à ses couleurs à la suite d’un cafouillage devant la cage de Bührer. Il restait  2,5 secondes à l’horloge...

Que dire pour l’épilogue de cette belle et longue saison: tout d’abord, que le titre s’est disputé lors d'une série finale entre deux équipes qui avaient terminé le championnat régulier aux 5èmes et 7èmes places seulement. Mais aussi que Zurich a été étonnant de bout en bout des séries éliminatoires, tout d’abord en balayant Davos le champion en titre 2011. Puis en balayant à nouveau la meilleure équipe du championnat, Zoug, d’un sec 4-0. Et en arrivant au Graal après avoir été mené un moment 3-1 dans la série. Nul doute que Bob Hartley verra son aura être encore augmentée, y compris et surtout outre-Atlantique où quelques clubs -et non des moindres- sont à la recherche d’un coach miracle. Le téléphone va chauffer...

Commentaires

Le reste des articles

14/11/2018 à 11:20:14 National League

Joueurs importés: les conséquences d'un choix à 4 ou 6 étrangers

Planète Hockey a laissé la plume à un entraîneur émérite de Ligue nationale -un retraité actif dirons-nous- qui s'est entretenu à bâtons rompus avec une sommité mondiale, voulant rester anonyme, sur le thème du nombre de joueurs étrangers -4 ou 6- par clubs en National League....
14/11/2018 à 00:09:08 Fribourg - Davos | National League

NL: large succès de FR-Gottéron face à Davos

Les Dragons ont rapidement pris les devants dans ce match face à un adversaire toujours en plein doute. ...
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

mardi 13 novembre 2018
mardi 13 novembre 2018
mardi 13 novembre 2018
mardi 13 novembre 2018
mardi 13 novembre 2018
Derniers résultats
ma 13.11.18 - 2 - 1 tab
ma 13.11.18 - 7 - 0
ma 13.11.18 - 3 - 2 tab
ma 13.11.18 - 6 - 1
ma 13.11.18 - 6 - 1
ma 13.11.18 - 3 - 2 ap
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Bienne 18 j 36 pts
2 CP Berne 17 j 34 pts
3 HC Fribourg-Gottéron 18 j 32 pts
4 SCL Tigers 17 j 31 pts
5 Lausanne HC 19 j 31 pts
6 EV Zoug 17 j 30 pts
7 ZSC Lions 16 j 26 pts
8 HC Lugano 17 j 25 pts
9 HC Ambri-Piotta 17 j 23 pts
10 Genève-Servette HC 17 j 23 pts
11 HC Davos 17 j 14 pts
12 SC Rapperswil-Jona Lakers 18 j 7 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets