National League / Journée 38
NL: Bienne est resté la bête noire des Genevois

10/01/2018 à 01:32:37 Genève , Pierre-Alain Norfalise Article vu 1 888 fois
GE-Servette n'a pas réussi à renverser la tendance. La faute à des Biennois bien organisés en défense face à une attaque genevoise trop imprécise et une défense étrangement fébrile.
© Photo Laurent Daspres

L'art de se compliquer la vie était côté genevois. Pourtant, il y a eu un début de match intéressant de la part de GE-Servette, mais l'élan a été coupé net suite à une grosse erreur au centre de la patinoire et un puck perdu bêtement par Johan Fransson : Jan Neuenschwander pouvait donc partir seul affronter Robert Mayer et ne lui laissait aucune chance. Vraiment dommage, car jusqu'à ce moment-là les Aigles maitrisaient bien leur sujet.

Cette réussite biennoise donna un petit coup au moral des Servettiens, qui se montrèrent moins précis, galvaudant entre autre une double supériorité numérique lors de laquelle ils se sont montrés incapables d'adresser le moindre tir en direction de Jonas Hiller : personne chez les Aigles ne prenant la responsabilité de tenter sa chance, privilégiant la passe d'après au lieu d'un tir sur réception...

Le tiers médian n'allait pas bouleverser la tendance. GE-Servette essayait, mais butait sur une défense bien structurée. Bienne était même minimaliste et n'allait pas montrer grand-chose, si ce n'est une organisation sans faille. On sent la patte d'Antti Törmänen.

Les Aigles essayèrent tant et plus, mais il manquait cette petite touche finale, cette dernière passe bien ajustée. Il faudra une supériorité numérique sur une faute genevoise que seul l'arbitre principal Didier Massy a vue qui aura pour conséquence une déviation de Mathieu Tschantré pour doubler la mise. Ce qui a valu une pluie de sifflets à juste raison.

Les Aigles ont tout de suite réduit le score en supériorité numérique à l'entame de la dernière période par Juraj Simek, mais plus le match avançait et plus on sentait l'équipe genevoise fatiguée. C'est presque en toute logique qu'Antoine Pouliot pouvait battre Robert Mayer.

Faute de mieux, les Servettiens sortèrent leur gardien dans les dernières minutes et Jakob Micflikier enfilait la dernière réussite de la soirée dans la cage vide pour ce qui restera une défaite amère.

Visitez la galerie photos


Commentaires

Le reste des articles

17/10/2018 à 00:37:31 Fribourg - Bienne | National League

NL : Fribourg-Gottéron solide face à Bienne

Face à la muraille nommée Reto Berra et des Dragons disciplinés, les Biennois ne sont pas parvenus à trouver la solution. ...
13/10/2018 à 09:17:53 Bienne - Genève | National League

NL: le HC Bienne en mode patron

Séduisant leader, le HC Bienne s’impose largement face au un Genève-Servette dépassé par le rythme imposé par les Seelandais (5-1). Avec désormais 8 victoires en 9 rencontres disputées, les hommes d’Annti Törmänen - auteurs d’un match exceptionnel face aux Grenats - continuent leur marche en avant. Mais où s’arrêteront-ils ?...
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

mardi 16 octobre 2018
mardi 16 octobre 2018
dimanche 14 octobre 2018
samedi 13 octobre 2018
samedi 13 octobre 2018
Derniers résultats
ma 16.10.18 - 1 - 4
ma 16.10.18 - 3 - 0
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Bienne 11 j 24 pts
2 CP Berne 10 j 20 pts
3 ZSC Lions 9 j 18 pts
4 SCL Tigers 10 j 18 pts
5 EV Zoug 10 j 18 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 11 j 18 pts
7 Genève-Servette HC 11 j 17 pts
8 HC Ambri-Piotta 10 j 16 pts
9 HC Lugano 9 j 12 pts
10 Lausanne HC 11 j 10 pts
11 HC Davos 10 j 9 pts
12 SC Rapperswil-Jona Lakers 10 j 3 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets