Swiss League / Play-off 1/4 finale, acte 3
NLB: 3ème échec consécutif de Martigny face à Ajoie

22/02/2017 à 19:06:58 Martigny , Florian Melliard Article vu 4 424 fois
Le départ en force des Valaisans, leur fore-checking et leur agressivité n’a pas suffi à contrecarrer des Ajoulots constants, rapides et à la défense bien rôdée. Le match se clôt par le score de 5-1, une troisième défaite consécutive et sans appel pour l’équipe valaisanne maintenant guidée par Adrien Plavsic et Kirill Starkov.
© Photo PH

Un départ en force…
Jouant face à leur public et tout juste deux jours après le changement d’entraîneur, les Valaisans de Martigny Red Ice se devaient de produire un résultat positif pour corriger une série de play-offs déjà mal engagée. A peine le premier coup de sifflet avait-il retentit que les Valaisans déversaient toute leur force d’attaque sur des Ajoulots longtemps contraints à voir le jeu se dérouler dans leur zone défensive.

… Sans grand succès
Pourtant bien mise en œuvre, la stratégie des Locaux ne s’est pas révélée payante : « J’étais sûr qu’ils tenteraient d’ouvrir le match de cette façon », glissait le coach Gary Sheehan à la fin de la rencontre. Préparés, les Jurassiens gardaient leur sang-froid et répondaient à l’agressivité de leurs adversaires par une défense déconcertante, à mettre en partie sur le compte de l’excellente prestation de leur gardien Elien Paupe.

Mieux que de se cantonner à protéger leur goal, les Jurassiens ripostaient et ouvraient le score à la 9ème minute contre toute attente. Non content de ne marquer qu’un seul but, Jonathan Hazen en inscrivait un deuxième quelques minutes plus tard à la faveur d’un pénalty. En quinze minutes, les Ajoulotes venaient de renverser la vapeur et de mettre en échec la stratégie de Red Ice.

Le retour avorté de Red Ice dans le jeu
Peu de temps après l’engagement et en plein jeu à 4 contre 4, le défenseur Alain Birbaum saisissait sa chance et offrait à son équipe un premier but. De chaque côté, les esprits s’échauffaient et le jeu était régulièrement interrompu par des pénalités. A nouveau, les Ajoulots maintenaient leur sang-froid mieux que leurs adversaires et c’est ainsi que, une poignée de secondes avant la fin de la deuxième période, Léonardo Fuhrer décrochait un troisième goal et brisait une fois de plus les espoirs du camp adverse.

Sans gardien cinq minutes avant la fin
Loin de perdre espoir, les Valaisans redoublaient d’énergie en dernière période et illustraient devant leur public leur meilleur fore-checking, physique et chargé de pression comme il se doit. Afin de renforcer cet effet, le coach Adrien Plavsic tentait la manœuvre audacieuse de retirer son gardien à plus de cinq minutes de la fin. Comme c’était déjà le cas à la première période, Ajoie encaissait la pression et réussissait sa relance quelques minutes plus tard, rencontrant cette fois-ci un but vide.

Avec cette troisième réussite, le HC Ajoie se trouve à une seule victoire des demi-finales. Le coach ajoulot le sait, « c’est le point le plus dur ». Les très maigres chances de remontée de Red Ice suffiront-elles à contraindre leurs adversaires à revenir à Martigny la semaine prochaine ?



Gary Sheehan: «Nous avons bien tenu tête face à leur jeu physique»


© Photo PH

Vous attendiez-vous à un départ aussi fort de la part de Martigny ?
J’en étais absolument sûr. L’important pour nous était de jouer regroupés et de ne pas commettre d’erreurs. Le début de match était quand même difficile, mais plus le match avançait, plus nous reprenions le contrôle. La pire phase pour nous était le début de la deuxième période parce que deux joueurs ne sont pas revenus au jeu, l’un des deux est d’ailleurs blessé gravement à l’épaule. La perte de Ryser et ce début de deuxième tiers-temps ont été les seuls vrais points noirs de la rencontre.

Votre force a-t-elle été d’avoir une défense solide et une excellente relance ?
Oui la relance était bonne ce soir. Mais je crois qu’il y avait plus, nous étions vraiment combattifs, nous voulions tout donner pour gagner. Il s’agissait aussi d’être forts physiquement, car nous savions qu’ils allaient l’être eux aussi. Cela nous a coûté un joueur, mais l’équipe est restée présente physiquement malgré le fait que Red Ice ait une équipe plus grosse et plus physique que la nôtre. Notre jeu se base plus sur la finesse que sur le physique, mais nous leur avons bien tenu tête. Pour nous il était important de ne pas leur donner d’espoir au début de la période comme nous l’avons fait au deuxième tiers en cédant un goal. Heureusement nous avons très bien géré cette situation et finalement cela a tourné à notre avantage.

A 3-0 dans la série, comment voyez-vous la suite ?
Je suis dans le métier depuis assez longtemps pour savoir que le 4ème point, c’est le point le plus dur à réaliser. Il faudra peut-être aller le chercher en prolongations, mais dans tous les cas nous allons faire en sorte de l’avoir. Plus que les matchs précédents, c’est notre mental et notre préparation de match qui vont faire la différence. Devant notre public, nous devons y aller droit devant et jouer sans hésiter comme nous le faisons depuis le premier match.

Sentez-vous une similitude dans l’esprit de l’équipe par rapport à l’année passée, lorsque vous étiez arrivés au titre, ou est-ce trop tôt pour le dire ?
C’est trop tôt pour dire, nous ne rencontrons pas le même genre d’adversaire et la série est différente. Cette année, le jeu est beaucoup plus physique que la saison passée et maintenant que je perds Ryser, il ne me reste plus que sept défenseurs, donc la suite s’annonce serrée.

Ajoie a souvent gagné contre Red Ice cette saison. Comment expliquez-vous cela ?
Je pense que cette équipe nous réussit parce que nous jouons beaucoup sur notre vitesse et c’est ce qui nous donne souvent l’avantage. Nous ne sommes pas arrêtés dans la zone neutre grâce à cela. Eux ont un système de jeu différent qui justement nous a souvent permis de passer en vitesse et de reprendre l’avantage dans les situations difficiles. Cela dit, nous étions presque au coude à coude dans la saison régulière et ils sont encore une équipe dangereuse pour nous. Ils ne sont pas le moins du monde déstabilisés par les changements d’entraîneurs, les problèmes financiers et tout ce qu’il se dit sur le club, ils ne lâchent rien.

L’apport de Michael Neiniger ?
Efficacité, expérience. Ce soir, on l’a un peu moins vu à cause du jeu très physique, mais j’ai besoin de joueurs comme lui. Il doit juste s’adapter à l’important changement de rythme par rapport à la première ligue car ce n’est pas un changement facile, même pour quelqu’un d’expérimenté comme lui.


Adrian Plavsic: «Je crois que dans une telle situation, les gars se sont donnés à fond»


© Photo PH

L’effet psychologique avec votre arrivée n’a pas fonctionné ?
L’effort était en tout cas là. Au premier tiers-temps, nous avions un très bon contrôle du puck et nous avons frappé le poteau plusieurs fois, nous étions sur la bonne voie. Malheureusement les joueurs d’Ajoie sont rusés et très opportunistes, ils ont su jouer là-dessus quand il le fallait, notamment grâce à leur excellent power-play. En voulant trop bien faire, nous avons aussi encaissé beaucoup de pénalités qui ne nous ont bien sûr pas aidés. Pour le prochain match, nous jouerons sans avoir rien à perdre et j’espère que cela nous permettra de concrétiser plus d’occasions.

Que vous êtes-vous dits dans le vestiaire, juste après le match ?
J’ai dit que, malgré tout ce qu’il se passe en ce moment au sein du club, nous ne devons pas nous éparpiller mais plutôt rester focalisés sur ce que nous avons à faire. Ce soir, nous avons bien travaillé et créé beaucoup de chances, mais nous n’avons pas été récompensés. Leur jeu de puissance nous a vraiment tué. Maintenant nous n’avons plus rien à perdre, donc nous sommes beaucoup plus libres et je pense que les joueurs marquent plus facilement lorsqu’ils jouent plus librement.

Avez-vous des regrets en pensant que vous aviez cette équipe en main l’année passée et que cette saison vous ne revenez que pour éteindre l’incendie ?
Il m’a fallu du temps avant de prendre la décision de venir ici, j’ai beaucoup réfléchi et j’ai finalement choisi de le faire car je pensais pouvoir influencer le cours des choses. Je n’ai eu qu’une seule journée entre mon arrivée et le premier match, un temps malheureusement trop court pour bien connaître l’équipe et les joueurs. C’est bien sûr un choix que j’ai fait et que j’assume complètement. J’ai accepté ce challenge parce que je veux me développer en tant que coach et faire de mon mieux, même dans une situation délicate comme celle-ci. De plus, je me sens attaché à la région puisque j’y vivais l’année passée. Quand je vois les gars se donner autant de peine, j’ai forcément envie de venir les aider, c’est aussi une raison qui m’a poussé à venir ici.

Maintenant, nous avons une journée de repos puis nous reprenons l’entraînement. J’aimerais que l’entraînement leur apporte aussi du plaisir. Ensuite, chaque match est un match différent, donc nous aborderons la prochaine rencontre sans se préoccuper de ce qu’il s’est passé en précédence.

Avez-vous l’impression que le mal de l’équipe est profond ?
Je ne peux pas répondre à cette question car je ne suis arrivé qu’avant-hier. J’ai vu des gars enthousiastes à l’idée de jouer un match ce soir, mais il y a peut-être quelque chose qui, inconsciemment, les a influencés en mal cette saison. La vraie question à se poser maintenant est de savoir si nous sommes capables de nous unir en tant qu’équipe et de gagner ensemble. Aujourd’hui nous ne l’avons pas fait mais cela ne veut pas dire que ça ne se fera pas au prochain match. En se donnant de la peine et en gagnant la prochaine rencontre, je suis sûr que l’on peut sortir de là avec une certaine fierté, même si la saison devait s’arrêter là.

Vous êtes rentrés dans le match à 200%, puis vous avez encaissé trop de pénalités…
C’est bien sûr tout le dilemme : il faut trouver le juste équilibre entre la bonne dose de force et le moment où le verre déborde. Je crois qu’il y avait trop d’excitation et pas assez de précision dans les passes et la coordination de l’équipe. En voulant bien faire, ils se sont un peu trop précipités.

Est-ce qu’ils ont fait tout ce qu’ils ont pu ce soir ?
Je crois que dans une telle situation, les gars se sont donnés à fond, alors oui sans hésitation. Des fois, en faire plus veut dire en faire moins. Dans le vestiaire, je vois dans leur visage que ce sont des gars qui ont énormément de volonté et qui ne restent pas indifférents vis-à-vis du club et de leurs supporters.

Visitez la galerie photos


Commentaires

Le reste des articles

27/03/2019 à 22:59:23 Swiss League / HC La Chaux-de-Fonds

PO Swiss League: défaite amère pour le HCC lors de l'acte I

Malmené aux Mélèzes durant la majeure partie de la rencontre, Langenthal a trouvé les ressources pour s’imposer 3-2 grâce à une égalisation à 44 secondes de la sirène finale et une réussite de Brent Kelly au début de la prolongation....
29/12/2018 à 03:29:32 Viège - Kloten | Swiss League

SL: Viège maintenu en échec par un Kloten pourtant indiscipliné

Au coude à coude dans le classement de Swiss League, l’ambitieux HC Viège et son concurrent déchu de la National League, le EHC Kloten, ont joué un match très intense pour leur 3ème rencontre du championnat. Bien qu'en évidente position de force dès le 2ème tiers-temps, l’équipe de Matti Alatalo est restée inexplicablement impuissante face à une cage zurichoise fermement verrouillée et a fini par perdre 4-2 à domicile. ...
voir tous les articles

Autres actualités

Les derniers matchs

dimanche 17 février 2019
dimanche 17 février 2019
dimanche 17 février 2019
dimanche 17 février 2019
dimanche 17 février 2019
Derniers résultats
lu 04.03.19 - 4 - 3
lu 04.03.19 - 4 - 1
lu 04.03.19 - 3 - 2
lu 04.03.19 - 4 - 2
lu 04.03.19 - 3 - 4
lu 04.03.19 - 2 - 3 ap
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 CP Berne 0 j 0 pts
2 EV Zoug 0 j 0 pts
3 Lausanne HC 0 j 0 pts
4 HC Bienne 0 j 0 pts
5 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
6 SCL Tigers 0 j 0 pts
7 HC Lugano 0 j 0 pts
8 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
9 ZSC Lions 0 j 0 pts
10 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
11 HC Davos 0 j 0 pts
12 SC Rapperswil-Jona Lakers 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets