Alain Bonnet: «Nous voulons monter en Swiss League en gagnant sportivement»

14/03/2019 à 10:34:32Sierre, Vincent CriblezArticle vu 4 342 fois
En finale de MySports League, le HC Sierre attend le voisin du HCV Martigny pour valider une promotion qui a d’ores et déjà été accordée par la ligue. Planète Hockey vous propose l’interview du Président du club sierrois, Alain Bonnet. A 48 heures du début de la finale, la tension monte à Sierre.
© Photo Vidéo Canal 9 -

Alain Bonnet, votre club est en finale de MySports League et a reçu l’aval de la ligue suisse pour une éventuelle promotion en Swiss League la saison prochaine. On vous imagine forcément heureux ?
Oui, je suis un Président heureux. En plus, nous avons terminé premiers du championnat avec une belle avance, puis nous avons gagné notre quart de finale et notre demi-finale en trois rencontres. C’est juste parfait et que du bonheur.

Comment analysez-vous le recours que le HCV Martigny – club que vous affronterez dès samedi en finale – a déposé contre le refus de la ligue de lui accorder une licence pour la Swiss League ?
Le club se défend, c’est son droit et c’est presque normal. Pour nous, il a toujours été clair que de toute manière, nous voulons gagner la finale afin d’être promus sur la glace. La saison dernière, nous sommes montés en MySports League en perdant la finale, et cela n’avait pas la même saveur. L’équipe était presque déçue. Alors, cette saison, nous voulons gagner. Administrativement, notre club a tout fait pour être promu. Aux joueurs maintenant de faire le nécessaire, on veut absolument être promus sur la glace et non dans les bureaux.

Nous sommes le 14 mars et vous ne savez pas encore dans quelle ligue vous évoluerez la saison prochaine. N’est-ce pas compliqué à gérer ?
Si, c’est compliqué. Mais nous le savions depuis le début de la saison, le système est ainsi fait et il faut agir en conséquence. Concrètement, nous n’avons pas encore pu signer un seul contrat avec un potentiel joueur pour la saison prochaine, tout est en stand-by. Au niveau sponsoring, c’est la même chose.

Aux portes de la Swiss League, vous avez certainement déjà établi un plan de marche pour une éventuelle promotion ?
Oui, bien sûr. Si nous devions être promus, nous miserions sur un budget de 2.2 millions de francs pour la saison 2019/20. L’équipe compterait sur deux étrangers, c’est acquis. Sinon, j’aimerais que nous continuions à faire confiance aux jeunes, le tout encadré de quelques routiniers.

Votre club se distingue des autres notamment par l’incroyable engouement populaire qu’il draine. En Swiss League, sur combien de spectateurs miseriez-vous ?
Cette saison, en comptant les clubs de soutiens, nous avons vendu environ 1000 abonnements, pour une moyenne de 1200 spectateurs, avec un pic à 3200 la semaine dernière lors de notre demi-finale. Le but est d’augmenter le nombre d’abonnés en places debout notamment. Nous voulons rajeunir notre public et faire venir plus de jeunes aux places debout. La région est folle de hockey et si nous devions monter en Swiss League, il y aurait forcément un réel engouement.

Graben répond-il aux normes selon la Ligue ?
Oui, Graben est vétuste, mais notamment grâce à la bonne collaboration que nous avons avec la ville de Sierre, tout est en ordre pour les autorisations. Nous avons par exemple des nouvelles bandes, des nouveaux filets, des nouvelles lumières. Tout est vieux, mais aux normes. Sans ceci, nous n’aurions d’ailleurs pas pu accueillir le match Suisse-France, qui se déroulera à Sierre le 26 avril. Nous espérons une nouvelle patinoire d’ici 2024, Graben devant être détruit d’ici là.

Tous les voyants sont donc au vert pour monter d’un nouvel étage. Sera-ce toujours avec Dany Gelinas derrière la bande ?
Nous sommes ravis du travail de Dany Gelinas, qui a dû gérer toute la saison sans assistant. Quand je vois à quel point le niveau de jeu s’est amélioré depuis son arrivée en août, je ne peux qu’être content de son travail. Mais il n’y a aucune clause comme quoi son contrat se prolongera automatiquement en cas de promotion, par exemple. Avec Dany, nous avons décidé de nous rencontrer et de discuter de l’avenir une fois la saison terminée, pas avant. La décision de continuer ensemble sera par ailleurs indépendante d’une éventuelle promotion.

En cas de promotion, compterez-vous toujours sur le partenariat vous unissant à Genève-Servette ?
Au vu des bonnes relations que nous avons eues durant cette saison avec notre club partenaire, il n’y a aucune raison que ce partenariat ne se renouvelle pas. Les jeunes en provenance de Genève-Servette se sont parfaitement intégrés dans le collectif sierrois et ont pu progresser, avoir du temps de glace et faire face à la pression du public notamment. Ces différents aspects sont importants à acquérir avant le saut dans une catégorie supérieure. Ce partenariat est valable dans les deux sens et pourrait aussi permettre à un Sierrois d’évoluer aux Vernets.

Et qu’en sera-t-il du mouvement junior, qui actuellement est en partenariat avec le HC Viège ? Deux clubs de la même ligue peuvent-ils continuer à collaborer à ce niveau-là ?
Oui, je n’y vois pas de problèmes. Le partenariat fonctionne très bien et ce sera toujours le cas si nous devions monter. Pour les Minis, les Novices et les Juniors, on va continuer de collaborer avec le HC Viège. Les clubs investissent de plus en plus dans la formation et c’est très bien ainsi. En Valais, nous devons réussir à collaborer, et avec Viège c’est le cas.

Dernière question, Alain Bonnet. Samedi, c’est le début de la finale de MySports League face à Martigny. On vous imagine déjà tendu ?
Oui, la tension monte. Je suis plus tendu et stressé que lorsque j’étais encore joueur en tous les cas. Le fait que cette finale nous oppose à Martigny donne encore une autre dimension à la chose. A Sierre, tout le monde se réjouit que cette série débute. Nous avons énormément de demandes et d’engouement, encore plus depuis que nous savons que nous disputerons un derby. Samedi, nous attendons 4000 spectateurs à Graben !

Commentaires

Le reste des interviews

24/04/2019 à 19:13:12

Olivier Keller: «Patrick Emond est le bon choix pour Genève»

Quelques jours après la nomination de Patrick Emond à la barre de Genève-Servette, Planète Hockey vous propose l’interview d’Olivier Keller. Conseiller technique sportif au sein du club Grenat, l’ancien international aujourd’hui âgé de 48 ans estime que le Québécois est bien l’homme de la situation....
22/04/2019 à 16:06:00

Maxime Montandon: « Les études sont un avantage dans une vie de hockeyeur »

Âgé de 25 ans, Maxime Montandon vante pas moins de quatre saisons en ligue professionnelle dans des clubs aussi variés que Fribourg, Viège, Biasca et Ajoie. Récemment devenu champion suisse de MSL avec le HC Sierre, Maxime est également en dernière année de la Haute Ecole Spécialisée de Suisse Occidentale (HES-SO). Loin d’être une évidence, la conciliation de hockey professionnel et hautes études est pourtant largement faisable, au dire du joueur dont le parcours peut servir d’inspiration à d’autres jeunes talents....
17/04/2019 à 22:53:52

Patrick Emond: «personnellement, je mets beaucoup l’accent sur la vitesse et le contrôle du puck»

Patrick Emond est donc le nouvel entraîneur du Genève-Servette et sa nomination a été faite ce 17 avril. Planète Hockey l'avait interviewé peu de jours avant la Finalissima des Elite A à Scuol sans savoir qu'une quinzaine de jours plus tard il franchirait un échelon supplémentaire. C'était donc l'occasion de lui poser quelques questions sur son nouveau mandat...
voir tous les interviews

Autres actualités de HC Sierre

Les derniers matchs de HC Sierre

mercredi 30 janvier 2019
samedi 26 janvier 2019
mercredi 23 janvier 2019
samedi 19 janvier 2019
mardi 15 janvier 2019
Derniers résultats
lu 04.03.19 - 4 - 3
lu 04.03.19 - 4 - 1
lu 04.03.19 - 3 - 2
lu 04.03.19 - 4 - 2
lu 04.03.19 - 3 - 4
lu 04.03.19 - 2 - 3 ap
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 CP Berne 0 j 0 pts
2 EV Zoug 0 j 0 pts
3 Lausanne HC 0 j 0 pts
4 HC Bienne 0 j 0 pts
5 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
6 SCL Tigers 0 j 0 pts
7 HC Lugano 0 j 0 pts
8 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
9 ZSC Lions 0 j 0 pts
10 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
11 HC Davos 0 j 0 pts
12 SC Rapperswil-Jona Lakers 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets