Dany Gelinas: «mon objectif a toujours été de rentrer sur la glace pour gagner»

13/08/2018 à 10:36:11Sierre, Florian MelliardArticle vu 6 934 fois
L'arrivée de Dany Gelinas à Sierre comme nouveau coach n'est pas passée inaperçue en Valais, sachant qu'il entraînait il n'y a pas très longtemps Sion, le grand club concurrent sur le plan local. C'était l'occasion pour Planète Hockey de rencontrer cet homme au caractère bien trempé et d'évoquer son nouveau challenge.
© Photo PH Archives -

Dany Gelinas, c’est donc un retour en Valais pour vous, mais cette fois avec Sierre, un club contre lequel vous jouiez il n’y a pas si longtemps. Pouvez-vous nous expliquer votre choix ?
Plus qu’une question de choix, je parlerais d’une opportunité. Le hockey suisse tel qu’il est ne laisse pas toujours le luxe de choisir, j’ai donc pris l’opportunité qui s’offrait à moi. Quant à la rivalité entre HC Sierre et Sion, elle n’a aucune prise sur mes décisions, mes choix ou ma pensée.

Comment allez-vous vivre cette rivalité ?
La rivalité est très bonne pour le sport et la compétition, tant mieux si les joueurs et le public vivent des émotions grâce à cela. De mon point de vue, le hockey est justement un jeu de passion et d’émotions. Sans cela, ce n’est même pas la peine de rentrer sur la glace.

Votre passage à Sion risque quand même de rendre ces derbys très intenses…
De mon expérience sédunoise je préfère garder le souvenir des excellents rapports humains que j’ai eu avec les joueurs, mon assistant et le staff, en plus du titre remporté.

En reprenant Sion en 2016, votre prédécesseur était Alain Darbellay. A Sierre, ce même Alain Darbellay était à la barre la saison passée pour l’ascension en MSL. Est-ce un jeu de chaises musicales ?
C’est vrai que ça fait un peu bizarre, mais cela fait partie du jeu. Je n’ai personnellement aucune implication dans ce qu’il s’est passé à Sierre concernant Alain Darbellay. Je sais qu’il a été notifié il y a déjà plusieurs semaines de son nouveau poste en tant qu’entraîneur assistant, alors que je n’étais même pas encore en discussion avec le club. J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour ce qu’Alain a accompli avec son équipe la saison passée. Maintenant la suite dépendra en bonne partie du club.

Un nouvel assistant a-t-il déjà été désigné ?
Pas encore. Nous allons prendre notre temps, parce qu’il y a beaucoup de critères à considérer. Je veux une personne active, passionnée et qui amène une réelle plus-value.

La rupture de contrat avec Sion en 2017 après avoir décroché le titre de champion suisse avait été une totale surprise. Que pouvez-vous nous dire à ce sujet ?
La seule chose que je peux vous dire, c’est que mon équipe l’a su avant moi parce que l’annonce a été faite sur Facebook. N’ayant pas de compte Facebook, ce sont mes joueurs qui me l’ont appris.

Vous ne vous y attendiez pas du tout ?
Pas du tout.

Nous croyons savoir que Chris McSorley a joué un rôle important dans la négociation de votre engagement. Est-ce exact ?
Oui. J’ai eu beaucoup de discussions avec lui ainsi qu’avec Louis Matte. Ce dernier a d’ailleurs beaucoup aidé à la communication entre Chris et moi, ce qui fait qu’aujourd’hui les choses sont claires.

Quels sont les objectifs que l’on vous a fixés pour la saison, sachant que la durée de votre contrat n’est que d’environ huit mois ?
Mon mandat ne prévoit actuellement que huit mois, c’est une durée très courte et ce sera probablement le plus long marathon de toute ma vie. Je ne peux pas vous révéler grand-chose des objectifs qui ont été fixés car le club doit encore les annoncer de façon officielle, mais je peux vous dire que mon objectif personnel a toujours été de rentrer sur la glace pour gagner. Je veux une équipe performante avant tout.

On dit que Sierre viserait, de manière implicite ou explicite, l’ascension en Swiss League. C’est un très gros challenge pour le HC Sierre. Pensez-vous avoir l’équipe qui corresponde à ces ambitions ?
J’aimerais d’abord répondre à la 1ère partie de la question. Si aujourd’hui il y a une collaboration entre le HC Sierre et le GSHC, c’est bien sûr parce qu’il y a des objectifs derrière. Cette collaboration garantit toutefois que chaque club garde son identité propre : nous parlons d’une collaboration et non d’une fusion. La Swiss League sera toujours un objectif du HC Sierre, que cela soit pour aujourd’hui, pour demain ou pour après-demain.

Je réponds maintenant à la seconde partie de la question. Nous avons aujourd’hui à Sierre une équipe très jeune et très talentueuse qui a déjà révélé quelques bonnes surprises lors des derniers entraînements. C’est une équipe qui a beaucoup de potentiel et avec laquelle nous allons travailler dur.

Justement, quelles sont vos impressions après cette première semaine d’entraînement ?
Elles sont excellentes. Il y a beaucoup de bon répondant et je connais déjà tous les gars de mon équipe de par mes expériences passées à Fribourg, Sion, en équipe nationale ou à Genève. Ils me connaissent tous également. J’aime la façon dont le groupe répond au mode de travail que nous voulons adopter, c’est-à-dire instaurer du professionnalisme en sachant que l’on part d’une ligue amateur.

La MSL n’est pourtant pas une ligue professionnelle…
La MSL n’est certes pas une ligue professionnelle, mais nous ne sommes plus en 1ère ligue et nous devons donc faire un saut qualitatif. Il faut pour cela évoluer en direction d’une ligue professionnelle dans les attitudes, dans la structure du club ou encore dans l’accompagnement des joueurs. Cette volonté existe à Sierre et elle peut mener très vite à des résultats, comme nous l’avons vu à Sion.

Quel secteur sur la glace vous semble particulièrement efficace : gardien, défense, attaque ?
C’est une question difficile parce que j’évalue le groupe individuellement et non par secteurs. Pour l’instant, je suis satisfait de ce que j’ai vu dans les buts. En défense, nous avons des joueurs qui ont beaucoup de potentiel, qui peuvent voir loin, mais qui doivent encore élever leur niveau de jeu. Je pense que c’est au centre que l’on va devoir travailler fort. C’est le poste le plus ingrat, car il demande beaucoup de polyvalence et il requiert passablement d’expérience.

Attendez-vous encore des renforts et comment voyez-vous la collaboration avec Genève-Servette ?
Si j’attendais des renforts déjà maintenant, cela signifierait que mon équipe n’est pas à la hauteur. Cela n’est pas le cas, donc je n’ai fait appel à personne pour l’instant. C’est certainement en cours de saison que nous aurons besoin de renforts.

Je vois personnellement d’un très bon œil la collaboration avec le GSHC, mais j’attends également une bonne communication de la part des deux clubs. Les fans doivent savoir en quoi cela consiste et surtout, je veux qu’ils voient que cette collaboration respecte l’identité personnelle de chaque club.

Certains esprits critiques peuvent penser que vous n’avez jamais coaché en MSL. Que répondez-vous ?
Oui, sauf que j’ai coaché en NLB et en équipe nationale. Cela devrait suffire.

Que connaissez-vous des équipes concurrentes ?
Tout ce qui est nécessaire. Je connais bien les joueurs, les équipes et leur style de jeu. Je me suis aussi souvent déplacé et ai assisté à pas mal de rencontres l’année dernière et je les ai observés jouer.

Le mouvement junior de Sierre est-il suffisamment développé pour accompagner les ambitions du club, et aurez-vous un regard sur son évolution ?
Le mouvement junior n’est jamais suffisant, aucun club ne peut actuellement le prétendre. Cependant, ils sont sur la bonne lancée. Le club est bien structuré au regard des moyens qu’il a. Je n’aurai personnellement pas mon mot à dire dans le hockey de développement du club, mais je suis volontiers disponible pour des conseils ou des avis.

Quel est votre message pour les nombreux fans sierrois qui sont de très fidèles soutiens à leur club ?
J’aime beaucoup les publics comme celui de Sierre, sincères et passionnés. Je souhaite que les fans sierrois puissent continuer à vivre des émotions, mais le saut de ligue leur demandera probablement un peu de patience au début. Ils peuvent toutefois avoir confiance en une chose : tous les soirs nous embarquerons sur la glace dans le but de donner la meilleure performance possible. Quand je dis tous les soirs, j’inclus également les entraînements. C’est ma promesse au public sierrois. 

Commentaires

Le reste des interviews

19/09/2018 à 15:31:41

Philip-Michaël Devos: «Je suis un compétiteur dans l'âme»

Deux rencontres disputées pour un bilan d’un but et cinq assists : malgré l’élimination d’hier soir face au Lausanne HC en coupe de Suisse, le début de saison de Philip-Michaël Devos peut être qualifié de parfait. Planète Hockey vous propose l’interview du natif de Sorel-Tracy, âgé de 28 ans et au service du HC Ajoie depuis la saison 2015/16....
11/09/2018 à 14:05:50

Etienne Froidevaux: «Nous devrons devenir meilleurs, chaque jour et à chaque match»

A l'occasion de la conférence de presse d'avant-saison du Lausanne HC, aujourd'hui, nous avons posé quelques questions au nouveau capitaine du club vaudois, Etienne Froidevaux....
13/09/2018 à 12:07:09

Philipp Wetzel: «Nous voulons terminer dans le Top 4»

A 48 heures du début de championnat qui verra le HC La Chaux-de-Fonds se déplacer à Viège (samedi à 17h45), Planète Hockey vous propose l’interview du néo-Neuchâtelois Philipp Wetzel (33 ans). Biennois durant les onze dernières années, le grand ailier de 198 cm parle de sa nouvelle vie dans les montagnes neuchâteloises, mais revient également sur la dernière décennie qu’il a passé dans le Seeland....
voir tous les interviews

Autres actualités de HC Sierre

Les derniers matchs de HC Sierre

samedi 22 septembre 2018
samedi 15 septembre 2018
Derniers résultats
sa 22.09.18 - 6 - 5
sa 22.09.18 - 1 - 4
sa 22.09.18 - 1 - 2
sa 22.09.18 - 3 - 0
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 HC Bienne 2 j 6 pts
2 EV Zoug 2 j 6 pts
3 CP Berne 2 j 5 pts
4 ZSC Lions 2 j 4 pts
5 HC Ambri-Piotta 2 j 3 pts
6 Lausanne HC 2 j 3 pts
7 HC Lugano 2 j 3 pts
8 SCL Tigers 2 j 3 pts
9 Genève-Servette HC 2 j 3 pts
10 SC Rapperswil-Jona Lakers 2 j 0 pts
11 HC Davos 2 j 0 pts
12 HC Fribourg-Gottéron 2 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets