Gary Sheehan: « Il faudra saisir les opportunités au bon moment »

30/04/2021 à 17:14:32Porrentruy, Vincent CriblezArticle vu 7 080 fois
Planète Hockey vous propose l’interview de Gary Sheehan, l’entraîneur à succès du HC Ajoie. 48 heures après avoir fêté la promotion en National League en disposant de Kloten (4-2 dans la série), le Québécois est toujours sur son petit nuage.
� Photo -

Gary Sheehan, deux jours se sont désormais écoulés depuis le but de Mathias Joggi, synonyme de promotion en National League. Parvenez-vous à réaliser que vous êtes, aujourd’hui, l’entraîneur d’une équipe qui évoluera au plus haut échelon du hockey suisse ?
Oui, je réalise car les émotions sont déjà retombées depuis mercredi soir. J’ai même repris le travail en vue de la saison prochaine. La fête a été belle, mais ce n’était pas comme lors de notre premier titre ou lors de notre victoire en Coupe de Suisse, puisqu’avec les restrictions actuelles on n’a pas pu fêter comme on l’aurait voulu. En tout cas, contrairement à la nuit qui avait suivi le titre en 2016, il ne faisait pas encore jour lorsque je suis rentré (rires). Tout ça pour dire que, dès le jeudi, on était déjà passé à la suite.

Après la rencontre, on vous a vu glisser le puck qui se trouvait encore dans le but de Dominic Nyffeler dans votre poche. Est-il exposé en dessus de votre cheminée, aujourd’hui ?
En fait, dans le vestiaire, on avait préparé douze emplacements pour y mettre un puck à la suite de chaque victoire en play-off. Là, c’était le 12ème, et cela me tenait à cœur de le mettre à sa juste place. Mais ce matin, je l’ai remis à Mathias Joggi, qui le méritait bien.  

Votre équipe a terminé à égalité de points avec le EHC Kloten à l’issue du tour de qualification et la finale s’est jouée sur des détails. Au final, pourquoi la victoire à choisi le camp du HCA et pas celui d’en face ?
Cela s’est joué sur peu de choses, c’est certain. Un peu de chance en plus de notre côté, mais également un état d’esprit irréprochable. La victoire a choisi notre camp, comme elle aurait pu choisir l’autre.

Mais tout de même, rivaliser avec Kloten et ses 9 millions de budget (réd : Ajoie disposait d’un peu plus de 3 millions de francs pour la saison 2020/21) sur tout un championnat doit vous rendre fier ?
Oui, bien entendu qu’il y a une fierté. Ce d’autant plus que cela fait depuis deux ans que nous rivalisons avec Kloten. Au final, avec beaucoup moins de moyens, on a réussi à les faire déjouer. Notre box-play était plus performant que le leur, notre power-play également. On n’a rien volé.

Il est déjà temps de penser à la suite. De quoi avez-vous besoin pour tenir la route en National League, l’hiver prochain ?
De beaucoup de choses. Il n’y a pas que des joueurs que nous devrons signer, il y a également l’encadrement de l’équipe. Par exemple : aurons-nous besoin d’un entraîneur des gardiens à l’avenir ?  Au niveau des joueurs, j’estime qu’il y aura cinq où six arrivées, y compris deux étrangers dont les postes sont encore à définir.

On imagine que la moitié des joueurs du EHC Kloten vous ont déjà envoyé leur CV ?
Non, pas du tout. Ils n’ont pas forcément de clauses dans leurs contrats le leur permettant. On va plutôt essayer de donner une chance à des gars qui ont besoin de se relancer, par exemple. Je suis réaliste : on ne pourra pas mettre sous contrat des joueurs appartenant aux Top-6 des clubs de National League. Il s’agira d’être malins et de saisir les opportunités au bon moment.

Tout en essayant de maintenir cet esprit d’équipe qui a fait la légende du HCA ces dernières années…
Effectivement. Il faut se renforcer, car je ne peux pas dire à tous mes joueurs actuels qu’ils seront là la saison prochaine. Mais il faudra le faire avec tact, et en pensant à garder un bon équilibre dans le vestiaire. Le fait qu’il n’y ait pas de relégation à l’issue de la prochaine saison nous permettra de pouvoir planifier sur deux ans, et non pas sur une seule.

D’autre part, faudra-t-il trouver des solutions pour les joueurs encore sous contrat mais qui n’auront peut-être pas le niveau de la NL ? Le HC Ajoie est-il à la recherche d’un farm-team, en Swiss League ?
Il y aura forcément des éléments qui devront être prêtés, ne serait-ce que quelques matchs. C’est une question que nous allons nous poser, bien entendu. Mais je ne pense pas que notre club aura un accord avec une seule organisation de Swiss League, il y aura plutôt une sorte d’entente avec plusieurs équipes.  

Dernière question, Gary Sheehan : le fait que la signature de Philip-Michaël Devos et Jonathan Hazen en faveur de Kloten fut révélée par la presse alémanique 48 heures avant le début de la finale vous a-t-il énervé ?
Disons que j’ai été surpris du timing et que cela nous a presque plus porté à préjudice en fin de série qu’au début. Mais au final, que s’est-il passé ?   Mes deux étrangers ont tout donné sur la glace, ont permis au HC Ajoie de retrouver la National League et eux également, pourront enfin jouer en NL avec leur club de cœur. Ce sont deux magnifiques professionnels, qui n’ont pensé qu’à leur équipe. Et là, ils ont ce qu’ils voulaient, puisque leur rêve était de monter avec le HC Ajoie.

 

Le reste des interviews

11/05/2021 à 15:24:20

Louis Matte: « Zoug aura fait un peu moins d’erreurs »

Planète Hockey vous propose l’interview de Louis Matte, l’entraîneur-assistant du Genève-Servette HC. Bien que battu par le EV Zoug en finale des play-off (3-0), le club Grenat sort néanmoins d’une saison remarquable....
10/03/2021 à 18:14:10

Guillaume Asselin: « La vie s’est bien rattrapée avec moi »

Québécois sous contrat avec le HC Sierre, Guillaume Asselin a le vent en poupe. Avec son club, il vient de se qualifier pour les playoff de Swiss League en terminant à une prometteuse quatrième place. En parallèle, l’attaquant de 28 ans sort de quelques rencontres disputées avec Genève-Servette lors desquelles il a collecté cinq buts en cinq sorties (pour une récolte totale de huit points personnels). A une semaine du début de la série opposant Sierre à Olten, Planète Hockey vous propose l’interview de l’ailier canadien....
20/01/2021 à 17:31:09

Raeto Raffainer: « A Berne, mon travail sera de mettre en place une stratégie sportive »

A la surprise générale, le CP Berne, par un communiqué de presse publié ce matin, a annoncé l’engagement en tant que Chief Sport Officer (CSO) de Raeto Raffainer. Directeur sportif du HC Davos depuis un an et demi, l’ancien attaquant de 39 ans a choisi de rejoindre un club en pleine crise sportive....
voir tous les interviews

Autres actualit�s de HC Ajoie

Les derniers matchs de HC Ajoie

mercredi 28 avril 2021
samedi 24 avril 2021
jeudi 22 avril 2021
mardi 20 avril 2021
dimanche 18 avril 2021
Derniers résultats
ve 07.05.21 - 5 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 EV Zoug 52 j 119 pts
2 HC Lugano 52 j 92 pts
3 HC Fribourg-Gottéron 51 j 90 pts
4 ZSC Lions 52 j 90 pts
5 Lausanne HC 51 j 89 pts
6 Genève-Servette HC 50 j 84 pts
7 HC Bienne 48 j 78 pts
8 HC Davos 52 j 77 pts
9 CP Berne 49 j 56 pts
10 SC Rapperswil-Jona Lakers 50 j 56 pts
11 HC Ambri-Piotta 51 j 50 pts
12 SCL Tigers 52 j 34 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets