Gary Sheehan: «La pause arrive au bon moment»

04/11/2019 à 22:46:22Porrentruy, Vincent CriblezArticle vu 2 412 fois
Leader du championnat avec 38 points récoltés en 18 matches (à égalité avec Kloten), le HC Ajoie est également l’une des huit équipes encore en lice en Coupe de Suisse. Après ce début de saison presque parfait, Planète Hockey vous propose l’interview de Gary Sheehan, l’homme fort du HCA.
� Photo Mauricette Schnider -

Gary Sheehan, avec 38 points récoltés après 18 sorties en championnat, peut-on parler de début de saison parfait pour le HC Ajoie ?
Je pense que oui. On est content d’avoir déjà autant de points, comme on dit « ce qui est fauché est bas » et ce sont des points qui ne pourront plus nous être enlevés. Le bilan est très bon, malgré notre dernier match qui fut une déception.

Justement, perdre à Biasca face aux Ticino Rockets (réd : défaite 3-2 des Ajoulots), cela doit être rageant pour l’entraîneur que vous êtes. Que s’est-il passé pour que le leader s’incline sur la glace du dernier de classe ?
Selon moi, la première raison est la présence de Benjamin Conz dans la cage des Rockets. Il a fait un match énorme puisque nous avons lancé à 48 reprises dans sa direction. Ensuite, une certaine fatigue s’est installée dans nos rangs lors des dernières parties. Pour nous, la pause arrive au bon moment. Mais je n’ai pas été spécialement surpris, regardez les résultats des autres équipes bien classées juste avant la pause : Kloten a pris une claque à domicile, Langenthal s’est fait démonter à Viège. Les trois premiers ont perdu et ce n’est pas un hasard. Mentalement c’est usant d’être une équipe chassée.

Ajoie étant premier, vous êtes même l’équipe la plus chassée de la ligue. Est-ce quelque chose que votre équipe sait gérer ?
Non, c’est quelque chose qui vient seulement avec le temps, en gagnant en expérience. Nous sommes en train d’apprendre ceci et, forcément, l’idée est de conserver ce premier rang. C’est le but, même si ce n’est jamais facile dans une ligue aussi serrée que la Swiss League.

Le concurrent numéro 1, l’équipe la plus dangereuse, c’est Kloten, votre dauphin actuel ?
Oui, c’est l’équipe qui a le meilleur contingent. Kloten a d’ailleurs le plus grand budget, c’est donc normal. J’ai l’impression qu’ils vont monter en puissance dans la deuxième phase du championnat. Il ne faut pas oublier qu’ils ont un nouvel entraîneur et que cela prend du temps pour que tout se mette en place. Par contre, j’estime Kloten moins bien armé que ne l’était Rapperswil lorsque les St-Gallois sont montés en National League.

Et ce HC Ajoie version 1919/20, où se situe-t-il par rapport à ses prédécesseurs ?
Il est difficile à comparer notre effectif actuel par rapport à la saison du titre par exemple, puisque cet hiver-là nous avions fini septième du tour qualificatif. Mais il y a plus de qualité dans notre effectif aujourd’hui. Il nous manque un peu de profondeur par contre, puisque j’ai dû diriger certaines parties avec seulement 10 ou 11 attaquants à disposition.

Cela tombe bien, un certain Marco Truttmann, l’un des meilleurs joueurs de Swiss League, vient d’être libéré par le HC Olten…
Non non, Truttmann ce n’est pas pour nous (rires). Il ne correspond pas au profil recherché. Et puis, je crois bien qu’il va finir à Kloten, puisque ces derniers nous ont laissé Anthony Staiger (réd : l’attaquant de Kloten a été transféré au HCA la semaine dernière). En tous les cas, on ne s’est pas positionné pour Marco Truttmann.

Mais vous êtes bien à la recherche de solutions pour étoffer un contingent un peu limite en quantité ?
Oui, nous avons activé des licences B, mais en ce moment il y a très peu de mouvement. Fribourg, Bienne, Martigny, Bâle, nous avons plusieurs éléments en licence B, mais ces équipes comptent beaucoup de blessés et peu de joueurs changent de club en ce moment. Prenez l’exemple de Lugano : le week-end dernier, ils ont joué avec Benoît Jecker comme centre du 4ème bloc et avec un jeune de 16 ans comme 13ème attaquant. Et cela avec un immense budget.

Qu’en est-il du cas Gilian Kohler, qui joue peu à Bienne et qui a brillé sous vos couleurs en fin d’hiver dernier ?
Il est prévu qu’il nous rejoigne plus tard dans la saison. Mais là, il a subi deux blessures déjà, et pour l’instant il est aligné en National League. Il faut en profiter.

Revenons un instant sur les performances stratosphérique de votre duo de Canadiens Jonathan Hazen – Philip-Michaël Devos. Avec 88 points inscrits en 18 sorties, existe-t-il encore des mots pour qualifier leurs prestations ?
C’est vraiment fort ce qu’ils font. Mais je ne suis pas surpris, ils sont revenus cet été en très bonne forme. Ce sont des pros, ils travaillent dur et à 29 ans ils sont dans la meilleure tranche d’âge. Je pense qu’ils sont désormais au sommet de leur art. Cela fait la 5ème année qu’ils sont là et qu’ils jouent ensemble, ils se connaissent donc de mieux en mieux et cela se ressent sur les feuilles de statistiques.

Même s'ils sont encore sous contrat jusqu’en 2021, votre club ne devrait-il pas les « blinder » pour quelques années encore ?
C’est encore trop tôt pour négocier des contrats qui arrivent au bout dans 18 mois. Le club les a prolongés pour trois ans en 2018 avec, pour objectif, de faire partie du contingent qui entrera dans la patinoire rénovée lors de la saison 2020/21.

Une fois de plus, votre club fait un joli parcours en Coupe de Suisse, A un petit mois d’affronter les ZSC Lions, vous réjouissez-vous de ce match ?
Pour le club, c’est une belle vitrine, un honneur, même si j’avoue que pour le public, pour le côté « derby », j’aurais préféré accueillir des équipes comme Bienne ou Berne. Nous avons battu Lausanne, alors nous jouerons notre chance à fond contre Zurich. Mais là, je n’ai pas encore ma tête dans ce match. On pense à souffler un peu, puis reprendre l’entraînement demain mardi pour retrouver des forces et revenir en pleine forme après la pause.

La reprise de l’entraînement, justement s’effectuera-t-elle avec Tim Wolf, annoncé blessé voici une semaine ?
On a reçu des bonnes nouvelles, puisqu’il ne devrait être absent que 7 à 10 jours. Il essaiera donc d’embarquer sur la glace demain. On verra bien, mais je suis soulagé que son absence ne soit pas de trop longue durée.

Le reste des interviews

15/11/2019 à 17:19:25

Laurent Perroton: «Les moments plus difficiles nous permettent d'être encore plus soudés»

Rencontre avec Laurent Perroton, entraîneur du HCV Martigny, qui revient sur la situation actuelle avec les nombreux blessés et qui fait un bilan de ce début de saison....
16/11/2019 à 09:37:09

Gregory Hofmann: «Zoug va monter en puissance»

Planète Hockey vous propose l’interview de Grégory Hofmann, l’actuel meilleur buteur de National League (13 buts pour un bilan total de 21 points). Le soleil luganais, Zoug, son nouveau club, la NHL et l’équipe nationale : tout y passe ! Confessions d’un homme bien dans sa peau et dans ses patins....
12/11/2019 à 13:46:40

HC Sierre, Josh Primeau: «J’espère jouer un rôle de premier plan dans l’équipe»

Joueur canadien à licence suisse, Josh Primeau est un joueur de ligue professionnelle en Suisse depuis 2011 et vante une expérience tant de Swiss League que de National League. Réputé pour son jeu physique, il vient en renfort à une équipe de Sierre en difficulté dans une Swiss League qu’elle ne découvre que depuis deux mois et demi....
voir tous les interviews

Autres actualit�s de HC Ajoie

Les derniers matchs de HC Ajoie

mardi 19 novembre 2019
dimanche 17 novembre 2019
vendredi 15 novembre 2019
mardi 12 novembre 2019
samedi 02 novembre 2019
Derniers résultats
ma 19.11.19 - 3 - 2
ma 19.11.19 - 6 - 2
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 ZSC Lions 21 j 43 pts
2 HC Bienne 22 j 38 pts
3 Genève-Servette HC 22 j 37 pts
4 HC Davos 17 j 35 pts
5 Lausanne HC 21 j 33 pts
6 EV Zoug 19 j 30 pts
7 SCL Tigers 19 j 30 pts
8 HC Fribourg-Gottéron 19 j 25 pts
9 CP Berne 21 j 25 pts
10 HC Lugano 21 j 25 pts
11 SC Rapperswil-Jona Lakers 21 j 24 pts
12 HC Ambri-Piotta 21 j 21 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets