Gary Sheehan: "Nous nous fixerons l'objectif le plus haut possible"

16/07/2011 à 00:00:00La Chaux-de-Fonds, Frédéric WillenerArticle vu 7 161 fois
Finaliste malheureux avec son équipe, le technicien canadien du HCC évoque l'avenir du club des Montagnes neuchâteloises.

� Photo Photo Stéphane Mure - Gary Sheehan

Gary Sheehan, avec un peu de recul, comment analysez-vous la saison dernière du HCC?
Dans l'ensemble, personne ne nous attendait vraiment. Par rapport à la saison précédente, où nous avions terminé au 6ème rang, nous avons fait peu de changements. Seuls Michael Tobler, Stephan Moser, Arnaud Jaquet et Marco Charpentier sont venus renforcer notre équipe. Durant cette dernière saison, nous avons donc souvent eu du positif.

Parlez-nous un peu de cette demi-finale face à Viège qui a été perdue alors que le HCC menait pourtant 3 à 2 dans la série...
Lors de cette série, quatre matches se sont joués après le temps réglementaire. Après avoir perdu à la maison, nous avons remporté les matches n°2, 3 et 5. Les actes 4 et 6 se sont terminés pour nous par des défaites en prolongation. Durant ces deux matchs, nous avons dû nous incliner après que Viège ait à chaque fois marqué sur le premier tir des prolongations.
Dans le match ultime, nous avons à nouveau dû aller en prolongations. A ce moment et avec ce qui s'était passé lors des deux autres matches, nous n'étions peut-être pas autant en confiance que nous aurions dû l'être. Encore une fois, nous avons encaissé ce but sur le premier tir adverse. Le sport est parfois comme ça. C'est un scénario que Viège n'aurait certainement pas pu réaliser s'il l'avait écrit. Nous avons évidemment été très déçus, mais la qualité de notre organisation et de nos spectateurs a grandi avec cela. Malgré la douche froide, notre public a toujours été derrière nous et nous devons maintenant repartir sur de nouvelles bases en vue de la saison prochaine.

Cette saison, l'équipe a vu plusieurs joueurs quitter l'organisation. Selon vous, les arrivées ont-elles compensé les départs? (Ndlr: arrivées: Gemperli, Plankl, Parati, Ciaccio, D.Bärtschi / départs: Pasqualino, Conte, Huguenin, Morant, Tobler, Todeschini).
Nous verrons bien. J'essaie toujours de trouver des joueurs que je peux relancer ou à qui je peux donner une chance. Avec l'arrivée de Patrick Parati et de Dany Bärtschi, nous avons aussi plus d'expérience, c'était une des clés pour nous. L'expérience ça compte, nous ne pouvons pas avoir que des jeunes joueurs. Nous voulons être constants, car le championnat devient de plus en plus dur et nous devons rester dans le top. De plus et nous l'avons constaté, l'expérience est décisive en play-off.

Pour un entraîneur, le fait de voir partir des jeunes joueurs comme Anthony Huguenin ou Johan Morant en NLA est-il une satisfaction du travail accompli ou la déception de perdre des éléments arrivés à maturité?
C'est un peu des deux. La satisfaction est très minime, mais cela fait partie de la vie du hockey. Leur départ ouvrira la porte à d'autres joueurs. Ils ont eu leur chance avec le HCC et ils ont su la saisir. Si maintenant ils ont trouvé leur bonheur ailleurs, c'est bien pour eux. Ils ont encore une bonne marge de progression. Nous sommes toujours en contact avec eux au cas où leur accession en NLA ne devait pas se dérouler comme prévu.

Comment conciliez-vous le développement des jeunes et les besoins de résultats de l’équipe?
C'est très difficile. La ligue s'améliore constamment. L'amalgame est très important et d'un autre côté, nous avons besoin de jeunes joueurs. Ce n'est pas toujours évident de concilier les deux.

Cette saison, le HCC a offert trois contrats d’un an aux jeunes Dan Vidmer (D), Jonas Braichet (A) et Lionel Favre (G). Si les deux premiers nommés ont déjà évolué à quelques reprises dans l'équipe fanion, il s’agira d’une première pour Favre. Parlez-nous un peu de ces jeunes.
Nous avons actuellement neuf défenseurs et treize attaquants, mais il est possible que d'autres jeunes puissent avoir leur chance en NLB en cours de saison. Nous avons maintenant 4 à 5 juniors-élites qui s'entraînent avec nous et, en cas de blessure d'un titulaire, l'un d'eux pourrait venir le remplacer dans l'équipe. Il faut cependant que ces jeunes progressent encore. En ce qui concerne Jonas Braichet, il a été blessé deux fois aux adducteurs et il sera dès la saison prochaine en pleine possession de ses moyens. Dan Vidmer a bien joué avec nous la saison dernière. Malheureusement, il ne devrait pas débuter le championnat, car il a été opéré en raison d'une ancienne blessure.

Lionel Favre sera la doublure de Damiano Ciaccio, il aura l'occasion de se faire valoir et apportera une nouvelle dynamique au niveau des gardiens de but. Il travaille très fort et poussera Damiano à être performant. Nous ne prévoyons pas l'arrivée d'un autre gardien. En cas de blessure, nous pouvons également faire appel à notre gardien titulaire chez les juniors-élites.

Avec Michael Tobler à Olten et Antoine Todeschini à Ajoie, le HCC a changé totalement ses gardiens de but. Comment expliquez-vous ce changement de philosophie?
Dans les dernières années, nous avons toujours voulu créer une compétition entre nos gardiens. Je pense que c'était positif par le passé. Il y a deux ans, la compétition entre Antoine Todeschini et Fabian Hecquet n'était peut-être pas assez farouche pour les pousser vers le haut, c'était une mauvaise saison pour eux et pour nous. La saison dernière, la compétition entre Michael Tobler et Antoine Todeschini était excellente. Tobler a disputé un très bon début de saison et Todeschini la deuxième. Au final, c'est le résultat qui compte. Cette année, nous nous sommes posés la question de l'expérience dans le but, le comportement des joueurs et de ce que nous devions changer pour l'équipe. En ce qui concerne Tobler, il a disputé un très bon début de saison avant de redevenir ordinaire. Nous ne voulions pas prendre le risque d'attendre qu'il retrouve son plus haut niveau. Todeschini nous a fait de très belles saisons et il nous a permis de finir premier. Il a parfaitement pris le relais de Tobler et a été excellent.

Ces dernières années, nous avons perdu à plusieurs stades des play-off. Nous avons par le passé changé les défenseurs, les attaquants. Cette fois-ci, nous avons décidé de changer les gardiens. En ce qui concerne Damiano Ciaccio, il était dans nos plans depuis quelques temps et comme il était disponible, c'était une bonne opportunité. Il a connu une très bonne saison à Bâle et il est très motivé à revenir à La Chaux-de-Fonds. C'est important d'avoir des joueurs de la région dans notre équipe. Je pense qu'il a encore une bonne marge de progression.

Au cours de l'intersaison, quel est la formation qui, selon vous, s'est le mieux renforcée et de quelles équipes faudra-t-il particulièrement se méfier?
J'ai suivi cela de loin. Si l'on s'attarde sur le papier, je pense qu'il est difficile de prédire les quatre premières équipes. Les formations se ressemblent beaucoup. Lausanne, Viège, Langenthal ou Olten ne sont pas en reste. Sierre a aussi pris une autre dimension avec des joueurs d'expérience et ils risquent d'être redoutables. Comme je le disais, la ligue est de plus en plus forte et les anciens joueurs de NLA plus nombreux. Tout le monde peut battre tout le monde.

Quel est l’objectif du HCC pour la saison prochaine?
Nous nous fixons l'objectif le plus haut possible. Mais nous préférons jouer un rôle d'outsider que de crier haut et fort que nous allons accéder à la NLA. Nous avons toujours eu cette mentalité dans le club. Nous avons aussi moins de pression sur les épaules et ainsi, nous pouvons jouer mieux. Nous devons essayer de gagner notre dernier match et aller jusqu'au bout. Je pense cependant que l'objectif principal est déjà de figurer dans les quatre premiers et ce, même si l'an passé, nous avons terminé avec neuf points d'avance. C'est un gros défi pour nous.

Est-ce que l'avenir d'un club comme le HCC passe forcément par la NLA?
Je pense que oui. Il y aura un besoin à un moment donné d'être en NLA. Le hockey est tellement populaire dans la région qu'il est important de l'amener au plus haut niveau du pays. Le problème, c'est quand et comment. Plus nous attendons, plus il sera difficile d'y accéder. Le fait de vouloir monter ne suffit pas, il faut les infrastructures et le budget qui va avec.

Justement, en terme financier, un bon club de NLB peut-il survivre en NLA et de quel budget devrait-il disposer?
Le hockey est comme un puzzle et il faut mettre le bon élément sur la glace au bon moment. Il faut savoir faire un bon amalgame d'un groupe et tirer profit du talent de chacun. Le fait d'avoir un gros budget ne veut pas dire que l'équipe sera dans le haut du tableau. Regardez Rapperswil-Jona ou Lugano la saison dernière. Un autre exemple: Bienne, qui n'a pas le budget le plus haut de la ligue supérieure, se défend bien. En terme de chiffres, je pense qu'il faut quand même avoir un budget de 7 millions pour espérer tenir en NLA. Il faut avoir de la qualité dans tous les secteurs du jeu. Le fait de se maintenir en NLA la première année permet d'avoir une assise sur laquelle se reposer la saison suivante. Il faut ensuite la renforcer pour pouvoir espérer y rester longtemps.

Le budget est en hausse (de CHF 2,8 à CHF 3,3 millions) grâce à un nouveau sponsor. Le club a enregistré un léger bénéfice et malgré un hausse du prix des abonnements, ceux-ci se vendent très bien. Tout semble aller pour le mieux du monde au HCC...
En effet, tout est positif. Il y a maintenant six ans que nous travaillons dans la bonne direction. Chaque année, nous voulons donner le meilleur produit sur la glace et gagner nos matches. Nous voulons aussi être proche des fans et des sponsors, c'est important. Il faut aussi relever le très bon travail du conseil d'administration et du comité de gestion. Cette année, nous avons aussi entrepris la construction d'un nouveau bar pour le «Goal Club», en-dessus des vestiaires de la piscine. Cet endroit convivial permettra à nos fans de se retrouver lors des matchs.

Comment se déroule l’été de l’équipe et le vôtre?
Cela se passe très bien. Nous avons repris l'entraînement le 26 avril dernier. Nous nous entraînons 5 à 6 fois par semaine. A quatre reprises, l'équipe est regroupée. Notre préparateur physique, Patrick Noyer, fait un très bon travail avec les joueurs et ceux-ci sont régulièrement soumis à des tests. Les joueurs sont en forme, il y a eu un ou deux petits pépins comme Dan Vidmer ou Steve Pochon, mais rien de très grave. Nous aurons la glace facultativement à la fin du mois de juillet. C'est l'occasion pour nous de toucher à nouveau la glace et de tester les nouveaux équipements.

Du 3 à 8 juillet prochain et du 10 au 15 juillet se déroule l’école de hockey que vous dirigez. Parlez-nous de cet événement...
Il y a maintenant plusieurs années que je dispense ce camp à des jeunes. C'est l'occasion de leur transmettre ce que d'autres nous ont appris lorsque nous étions jeunes. Nous avons des joueurs de toute la Romandie, de la Suisse-allemande, des Français et même des Canadiens. Les deux camps sont déjà complets et nous bénéficions d'un excellent encadrement avec notamment Beat Kindler, Louis Matte, Michael Neininger, Claude Fugère et Yves Flaction. C'est une grosse organisation pour laquelle une vingtaine de personne oeuvrent. Année après année, le camp remporte son succès.

Quelle sera la préparation du HCC?
Notre premier rendez-vous sera le 4 août lors d'un match interne entre la première équipe et les juniors-élites. C'est l'occasion pour les gens de venir découvrir notre nouvelle formation et nos jeunes. Après cela, nous avons plusieurs rencontres de prévu, la première débutera le 6 août à Ajoie. Le week-end suivant, nous serons à Villars pour un tournoi. Le 19 août, c'est Lausanne qui nous rendra visite avant que nous partions le 23 à Olten. Nous reviendrons ensuite à la maison pour y affronter Sierre (26 août) et Bâle (30 août) et finalement le club français d'Epinal le 3 septembre.

D’un point de vue personnel, votre nom a été régulièrement évoqué du côté de Fribourg-Gottéron. Finalement, vous avez signé un contrat d’une année supplémentaire au HCC. Où serez-vous la saison prochaine?
Vous savez, lorsqu'un club n'a plus d'entraîneur, des noms circulent. En effet, le mien était évoqué du côté de Fribourg-Gottéron. Avant qu'une décision ne soit prise, j'ai informé les dirigeants fribourgeois que mon dossier pouvait être retiré. Pour moi c'était une question de respect pour mon club, ses dirigeants et les supporters. Depuis plusieurs années, nous faisons de l'excellent travail ensemble et j'ai bien l'intention de poursuivre l'aventure jusqu'au bout. En ce qui concerne un retour en NLA, si je ne l'exclus pas à plus ou moins long terme, j'aimerais pouvoir le faire avec La Chaux-de-Fonds.

Le reste des interviews

27/01/2022 à 16:05:44

Kevin Pasche: "Pour moi, la NHL est le rêve ultime!"

Impressionnant pour sa première saison en USHL, le jeune gardien Kevin Pasche rêve de NHL. L'international suisse revient pour nous sur son début de saison, les derniers mondiaux et son avenir.
...
03/11/2021 à 13:26:02

Noah Patenaude: "Sortir de sa zone de confiance"

Arrivé à Saint-John à l'âge de 16 ans, le gardien Noah Patenaude continue son parcours en LHJMQ. Cette saison, le Neuchâtelois dispute sa troisième saison avec les Sea Dogs et aura la chance de disputer la légendaire coupe Memorial....
23/08/2021 à 13:06:35

Quali-JO - Philippe Bozon: "La pression est très forte"

À l'heure où l’Equipe de France de hockey sur glace va jouer gros en cette fin de semaine à Riga, Plan de Match a pu s’entretenir avec Philippe Bozon, le sélectionneur tricolore. Retour avec lui sur les présents et les absents, sa stratégie pour le tournoi de qualification Olympique (TQO) et ce que cela représente pour le hockey en France....
voir tous les interviews

Autres actualit�s de HC La Chaux-de-Fonds

Les derniers matchs de HC La Chaux-de-Fonds

jeudi 07 avril 2022
mardi 05 avril 2022
dimanche 03 avril 2022
vendredi 01 avril 2022
mercredi 30 mars 2022
Derniers résultats
di 01.05.22 - 3 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 EHC Kloten 52 j 132 pts
2 ZSC Lions 54 j 102 pts
3 EV Zoug 52 j 100 pts
4 HC Fribourg-Gottéron 51 j 94 pts
5 SC Rapperswil-Jona Lakers 52 j 94 pts
6 HC Davos 51 j 88 pts
7 Genève-Servette HC 52 j 88 pts
8 Lausanne HC 51 j 87 pts
9 EHC Biel-Bienne 52 j 87 pts
10 HC Lugano 52 j 76 pts
11 HC Ambri-Piotta 52 j 66 pts
12 SC Bern 52 j 65 pts
13 SCL Tigers 50 j 35 pts
14 HC Ajoie 51 j 26 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets