Hans Kossmann: «pour avoir du succès, nous devrons nous battre sur la glace»

01/03/2018 à 11:33:42Zürich, Vincent CriblezArticle vu 3 584 fois
Nommé à la place de Hans Wallson en décembre dernier, Hans Kossmann est l’entraîneur des ZSC Lions depuis deux mois et se trouve à mi-parcours de son aventure zurichoise puisque son mandat se terminera officiellement le 30 avril prochain. A quelques heures de la reprise du championnat, Planètehockey vous propose l’interview du pigiste Canado-Suisse.
� Photo Laurent Daspres -

Hans Kossmann, on vous imagine ravi d’être de retour en National League, un an après avoir été limogé par le HC Ambri-Piotta ?
Oui, évidemment. J’ai la chance d’avoir reçu cette offre en provenance de Zurich peu après Noël et je n’ai pas hésité une seconde. C’est un gros club, une grosse organisation.

Etiez-vous resté en Suisse durant cette année ?
Non, avec ma femme nous étions retourné chez nous, dans la région de Vancouver. Je me suis vidé la tête en retapant une maison et en faisant d’autres choses. De plus, avec ma femme, nous avons pu passer du temps avec nos parents, qui sont très âgés. A la fin de l’année, j’ai senti que j’étais mûr pour reprendre un club de hockey et l’appel de Zurich est arrivé au bon moment.

Pourtant, vous n’avez obtenu qu’un contrat de quatre mois puisque votre club a d’ores et déjà annoncé que Serge Aubin, l’actuel entraîneur des Vienna Capitals, reprendra l’équipe dès l’été 2018. La situation n’est-elle pas quelque peu déstabilisante ?
De mon côté, je vois le côté positif : sans cette offre de Zurich, j’aurais travaillé quatre mois de moins. C’est aussi simple que ça. Honnêtement, cela ne me pose pas de problème vu que les choses étaient claires dès le début. Ainsi, je peux me concentrer uniquement sur le présent, sans penser à organiser la prochaine saison. C’est une mission de quatre mois, point.

Vous avez hérité d’une équipe souvent qualifiée de lunatique. On imagine qu’il y a eu beaucoup de travail à votre arrivée ?
Oui, et il y en a encore aujourd’hui. L’équipe est très, très talentueuse mais j’ai remarqué rapidement que certaines choses devaient être changées. A partir de là, je suis presque content que nous n’ayons pas gagné tous nos matches dès le début du mois de janvier (réd : depuis l’arrivée de Hans Kossmann à Zurich affiche un bilan de six victoires pour six défaites). Si nous avions tout gagné, les joueurs auraient alors pensé que le problème était l’entraîneur qui était en place avant moi et ils se seraient relâchés. Là, nous savons que pour avoir du succès, nous devrons nous battre sur la glace et progresser.

De plus, rarement une équipe a été autant touchée par les blessures…
Oui, il faut vous imaginer que nous avons compté jusqu’à sept étrangers dans le contingent et que, certains soirs, je n’ai pu en aligner que trois. De plus, Severin Blindenbacher a dû mettre un terme à sa saison et Robert Nilsson est blessé depuis longtemps. Ce ne sont que deux exemples parmi d’autres. C’est assez incroyable comme situation.

Comment avez-vous géré la pause olympique de trois semaines ?
Comme la plupart des autres clubs, nous avons eu une première semaine de congé. Ensuite, nous avons travaillé la condition physique à Zurich lors de la deuxième semaine. Enfin, nous avons passé la dernière semaine à Lenzerheide et avons disputé trois matches amicaux. C’était une semaine hyper-positive, les entraînements étaient d’excellente qualité et j’espère que nous pourrons montrer des bonnes choses dès la reprise du championnat à Lugano.

Justement, quel est l’objectif de Zurich, à trois rencontres de la fin du tour qualificatif ?
Il n’y a pas d’objectif chiffré, nous voulons simplement gagner tous nos matches. Si nous gagnons mercredi à Lugano, nous reviendrons à un point des Tessinois. Alors, tout sera possible avant notre double confrontation face au HC Bienne. Cela s’annonce passionnant et c’est tant mieux.

Au vu du fait que vous serez sans contrat d’ici la fin du mois de février, est-ce que vous prospectez déjà pour la suite ?
Non, je n’ai pas le temps pour cela. Je sais qu’il sera compliqué de rester en Suisse puisque cela fait pas mal d’années que j’y entraîne et qu’il n’y a que 12 places en jeu. Mais je suis chanceux, j’ai toujours reçu une bonne offre au bon moment.

Vous pourriez donc entraîner ailleurs qu’en Suisse, la saison prochaine ?
Oui, bien sûr. C’est une possibilité. Dans ce métier, il ne faut pas fermer de portes. Je suis ouvert à tout.

Si vous devenez champion de Suisse avec les ZSC Lions, vous aurez l’embarras du choix pour la saison prochaine, non ?
(rires) Ca, ce serait dans un monde parfait. Nous verrons bien, mais comme je l’ai déjà dit, je suis chanceux : j’ai une grande équipe à disposition et si la mayonnaise prend, on pourrait être très dangereux en séries finales.

Le reste des interviews

11/05/2021 à 15:24:20

Louis Matte: « Zoug aura fait un peu moins d’erreurs »

Planète Hockey vous propose l’interview de Louis Matte, l’entraîneur-assistant du Genève-Servette HC. Bien que battu par le EV Zoug en finale des play-off (3-0), le club Grenat sort néanmoins d’une saison remarquable....
30/04/2021 à 17:14:32

Gary Sheehan: « Il faudra saisir les opportunités au bon moment »

Planète Hockey vous propose l’interview de Gary Sheehan, l’entraîneur à succès du HC Ajoie. 48 heures après avoir fêté la promotion en National League en disposant de Kloten (4-2 dans la série), le Québécois est toujours sur son petit nuage....
10/03/2021 à 18:14:10

Guillaume Asselin: « La vie s’est bien rattrapée avec moi »

Québécois sous contrat avec le HC Sierre, Guillaume Asselin a le vent en poupe. Avec son club, il vient de se qualifier pour les playoff de Swiss League en terminant à une prometteuse quatrième place. En parallèle, l’attaquant de 28 ans sort de quelques rencontres disputées avec Genève-Servette lors desquelles il a collecté cinq buts en cinq sorties (pour une récolte totale de huit points personnels). A une semaine du début de la série opposant Sierre à Olten, Planète Hockey vous propose l’interview de l’ailier canadien....
voir tous les interviews

Autres actualit�s de ZSC Lions

Les derniers matchs de ZSC Lions

jeudi 29 avril 2021
mardi 27 avril 2021
dimanche 25 avril 2021
vendredi 23 avril 2021
mercredi 21 avril 2021
Derniers résultats
ve 07.05.21 - 5 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 EV Zoug 52 j 119 pts
2 HC Lugano 52 j 92 pts
3 HC Fribourg-Gottéron 51 j 90 pts
4 ZSC Lions 52 j 90 pts
5 Lausanne HC 51 j 89 pts
6 Genève-Servette HC 50 j 84 pts
7 HC Bienne 48 j 78 pts
8 HC Davos 52 j 77 pts
9 CP Berne 49 j 56 pts
10 SC Rapperswil-Jona Lakers 50 j 56 pts
11 HC Ambri-Piotta 51 j 50 pts
12 SCL Tigers 52 j 34 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets