Jason Fuchs: «On a eu beaucoup d'occasions, et beaucoup de malchance aussi!»

31/12/2013 à 02:10:06Malmö (Suède), Christian KobiArticle vu 3 276 fois
L'équipe de Suisse a souffert pour venir à bout de la Norvège lors des championnats du monde M20. Cette victoire 3-2, aussi étriquée soit-elle, lui ouvre les portes des quarts de finale, qui se joueront le 2 janvier. L'attaquant neuchâtelois Jason Fuchs s'est confié à Planète Hockey au terme de la rencontre.

� Photo Photo Christian Kobi -

Jason Fuchs, vous venez de signer une victoire difficile contre la Norvège. On imagine que le soulagement est grand.
Très grand! On a eu vraiment beaucoup d'occasions, et beaucoup de malchance aussi avec de nombreux poteaux. Mais l'important est d'avoir gagné. On n'a pas baissé les bras, on a continué à travailler malgré les circonstances. C'est le plus important.

Vous attendiez-vous à connaître autant de difficultés contre cette équipe de Norvège qui n'avait de loin pas été flamboyante jusqu'ici dans le tournoi (défaites 11-0 contre la Russie, 5-1 contre la Finlande et 10-0 contre la Suède)?
On savait que ça allait être un match très difficile, car les Norvégiens abattaient leur dernière carte pour éviter de jouer contre la relégation. Nous étions conscients qu'ils étaient moins talentueux que les Suédois ou les Russes, mais nous savions qu'ils allaient venir très fort.

Vous-même, en première période, vous avez eu plusieurs occasions et vous finissez le match avec sept tirs cadrés. Avez-vous commencé à douter un à certain moment?
Pas forcément à douter, mais on se demandait quand même ce qui se passait. Cela ne voulait tout simplement pas rentrer. Je ne sais pas exactement combien de poteaux on a eu, peut-être quatre ou cinq. Moi j'en ai eu deux. Mais nous savions que nous étions capables de marquer et nous l'avons prouvé par la suite.

Vous avez désormais votre qualification en poche. Quel premier bilan de ces Mondiaux tirez-vous après une défaite honorable, une défaite très nette et cette victoire étriquée?
Je pense qu'on a eu une bonne réaction après le net revers contre la Russie. C'est maintenant que la partie "amusante" du tournoi commence, avec la lutte pour les médailles.

Avant il y a tout de même encore un match contre la Finlande, mardi. Dans quel état d'esprit allez-vous l'aborder?
Dans le but de le gagner, évidemment. Si on gagne ce match on sera dans une meilleure position avant les quarts de finale que si on le perd. Donc nous allons tout donner encore lors de ce match pour essayer de prendre trois points.

Parlons un peu de vous à présent. Vous êtes revenu en Suisse peu avant Noël, vous côtoyez désormais plusieurs copains en équipe nationale. Content de ce retour aux sources?
Ca fait du bien, notamment de parler le français de Suisse (rires)! Plus sérieusement, je suis content d'avoir pu retrouver ma famille, ma copine, mon frère. Mais si c'était court, cela m'a permis de me ressourcer.

Un mot sur votre expérience au Canada. Comment la vivez-vous?
Plutôt bien. Cela a été un peu difficile au début, car c'est tout une nouvelle vie. Mais cela me permet d'apprendre de nouvelles choses que je n'aurais pas forcément apprises en Suisse, comme par exemple la protection du puck ou la vitesse d'exécution de certains mouvements. Je pense que c'est bon pour mon développement.

Partir au Canada était donc un bon choix?
Clairement. J'ai appris énormément de choses qui vont m'être très utiles dans le futur.

Quels sont vos plans au-delà de cette saison?
Pour l'instant je me concentre sur les championnats du monde, sur la fin de saison là-bas, avec l'objectif de jouer de bons play-off. On verra ce qui se passe après plus tard.

Vous êtes un des rares joueurs nées en 1995 présent ici avec l'équipe de Suisse (avec Daniel Guntern, Phil Baltisberger, Mirco Müller et Kevin Fiala, qui est lui de 1996), ce qui vous laisse l'occasion de disputer une deuxième fois des Mondiaux M20 l'année prochaine. Un avantage?
Très clairement. J'avais déjà disputé les Mondiaux M18 l'année passée, mais les Mondiaux M20 sont tout de même différents. Cette expérience prise sera un avantage pour l'année prochaine. Et puis ces Mondiaux se joueront à Montréal et Toronto, cela risque d'être grandiose.

Le reste des interviews

03/11/2021 à 13:26:02

Noah Patenaude: "Sortir de sa zone de confiance"

Arrivé à Saint-John à l'âge de 16 ans, le gardien Noah Patenaude continue son parcours en LHJMQ. Cette saison, le Neuchâtelois dispute sa troisième saison avec les Sea Dogs et aura la chance de disputer la légendaire coupe Memorial....
23/08/2021 à 13:06:35

Quali-JO - Philippe Bozon: "La pression est très forte"

À l'heure où l’Equipe de France de hockey sur glace va jouer gros en cette fin de semaine à Riga, Plan de Match a pu s’entretenir avec Philippe Bozon, le sélectionneur tricolore. Retour avec lui sur les présents et les absents, sa stratégie pour le tournoi de qualification Olympique (TQO) et ce que cela représente pour le hockey en France....
11/05/2021 à 15:24:20

Louis Matte: « Zoug aura fait un peu moins d’erreurs »

Planète Hockey vous propose l’interview de Louis Matte, l’entraîneur-assistant du Genève-Servette HC. Bien que battu par le EV Zoug en finale des play-off (3-0), le club Grenat sort néanmoins d’une saison remarquable....
voir tous les interviews

Autres actualit�s

Les derniers matchs

mardi 30 novembre 2021
mardi 30 novembre 2021
mardi 30 novembre 2021
mardi 30 novembre 2021
mardi 30 novembre 2021
Derniers résultats
ma 30.11.21 - 2 - 0
ma 30.11.21 - 5 - 4 tab
ma 30.11.21 - 1 - 6
ma 30.11.21 - 3 - 4
ma 30.11.21 - 3 - 0
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Fribourg-Gottéron 27 j 57 pts
2 EV Zoug 27 j 54 pts
3 SC Rapperswil-Jona Lakers 28 j 54 pts
4 HC Davos 26 j 52 pts
5 HC Bienne 28 j 52 pts
6 ZSC Lions 25 j 41 pts
7 CP Berne 26 j 37 pts
8 Lausanne HC 26 j 36 pts
9 HC Lugano 28 j 36 pts
10 HC Ambri-Piotta 28 j 35 pts
11 Genève-Servette HC 27 j 29 pts
12 SCL Tigers 28 j 27 pts
13 HC Ajoie 28 j 18 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets