Kevin Hecquefeuille: «Cette série va se jouer sur des détails»

24/03/2016 à 13:00:08Rédaction, Vincent CriblezArticle vu 3 958 fois
Au service des SCL Tigers depuis trois saisons, Kevin Hecquefeuille a accepté de répondre à nos questions alors qu’il dispute, depuis samedi passé, la finale des play-out face au HC Bienne. International français à maintes reprises et ancien joueur du Genève-Servette HC notamment, le défenseur amiénois de 31 ans ne sait pas encore où il jouera la saison prochaine. Il espère néanmoins pouvoir rester en Suisse.
� Photo Photo Laurent Daspres -

Kevin Hecquefeuille, à quelques heures de la troisième partie face au HC Bienne, comment analysez-vous cette série jusqu’à présent?
C’est très serré et paradoxalement, même si on a perdu sèchement à Bienne lors du premier match (ndlr: 6-1), on aurait pu l’emporter samedi au vu des nombreuses chances qu’on a su se créer. Ce soir-là, Bienne avait été hyper réaliste. De l’autre côté, mardi à l’Ilfis, Damiano Ciaccio nous a sauvé dans une deuxième partie durant laquelle Bienne a dominé. Cela se joue à quelques détails, comme toujours dans une finale de play-out.

Le fait de jouer à domicile n’est-il pas, finalement, un handicap au vu du jeu présenté par l’équipe qui recevait lors de deux premiers matches?
Non, je ne pense pas. Un joueur de hockey préférera toujours jouer devant son public et puis, même si cela ne respectait pas forcément la logique, tant Bienne que Langnau se sont imposés chez eux.

Entre l’acte I et l’acte II, de l’extérieur, Langnau a paru avoir ajusté sa tactique en jouant plus défensivement mardi à l’Iflis. N’était-ce qu’une impression?
Disons qu’on a voulu corriger certaines choses qui n’ont pas fonctionné à Bienne, samedi dernier. Je pense notamment à notre jeu en infériorité numérique, qui avait permis au HCB de marquer pas mal de buts. Mais d’une manière générale, on a simplement essayé de jouer notre jeu.

Nous sommes moins passifs dans le jeu

Scott Beattie, qui est arrivé il y a un peu plus d’une semaine en remplacement de Benoît Laporte, a-t-il eu le temps d’amener quelque chose à votre groupe?
Disons que tout s’est passé très vite et qu’il est impossible de tout changer en quelques jours. Mais tout le monde est vraiment derrière lui, il nous a fait une très bonne première impression. C’est un entraîneur très positif et qui a beaucoup d’énergie. Mais en une semaine, on ne peut pas encore faire de bilan.

Tactiquement, qu’est-ce qui a changé à Langnau depuis son arrivée?
Je dirais qu’on couvre mieux la zone neutre depuis qu’il est là et que, d’une manière générale, nous sommes moins passifs dans le jeu.

Cette série Langnau-Bienne fait beaucoup parler d’elle par le biais de Chris DiDomenico, qui s’est mis tous les joueurs ainsi que le public biennois à dos. Un mot sur votre bouillant coéquipier?
Franchement, c’est un coéquipier modèle et un bon type. Même si des fois il en fait peut-être un peu trop, Chris est essentiel pour nous. C’est un joueur qui a besoin d’émotions à l’extrême pour être bon, et il donne toujours tout pour son club.

De votre côté, vous disputez votre troisième saison avec Langnau. Comment se sent-on dans une petite ville perdue au milieu de l’Emmental?
C’est très sympa! Le club a toujours tout fait pour me mettre dans les meilleures dispositions, j’ai toujours été heureux à Langnau. Et puis, en plus de l’ambiance extraordinaire dans notre patinoire, il y a quelque chose de rare autour du club: les supporters sont très, très respectueux des joueurs. Jamais je n’ai entendu d’insultes, jamais il n’y a eu de débordements. C’est à souligner car cela n’est plus une évidence dans le sport moderne.

J’espère qu’on aura une discussion franche

Récemment, il a été dit dans la presse que votre contrat ne sera pas renouvelé. En avez-vous eu la confirmation?
Comme tout le monde, j’entends et je lis des choses, mais le club ne m’a pas annoncé face à face que je ne pourrai pas rester ici la saison prochaine. Mais en ce moment, je peux comprendre que le directeur sportif ait d’autres chats à fouetter. J’espère qu’on aura une discussion franche une fois la saison terminée et si mon aventure à Langnau devait s’arrêter là, on se quittera en très bons termes.

Quel est votre souhait pour l’avenir?
Si Langnau devait décider de continuer sans moi, j’aimerais absolument rester en Suisse. C’est clairement ma priorité. Mais pour être honnête, je n’ai pas encore mandaté mon agent. J’attends tranquillement la fin des play-out.


� Photo Photo Maria Wunderlin
Durant l’intersaison, vous séjournez en Italie, le pays de votre épouse. Le championnat italien est-il une option pour vous à l’avenir?
Non, pas du tout. Comme je l’ai dit, le but est de rester en Suisse. L’Italie, j’y vis durant l’été, je décompresse là-bas et c’est très bien ainsi.

Vous avez déjà disputé une dizaine de championnats du monde avec votre pays, la France. Serez-vous à Saint-Pétersbourg, en mai?
Oui, je l’espère. Jouer pour la France, cela a toujours été une motivation pour moi et aussi longtemps que je jouerai au hockey et qu’on me sélectionnera, j’irai avec grand plaisir.

Ce d’autant plus qu’il y a de très belles échéances qui attendent votre pays…
Absolument. Après les championnats du monde en Russie, il y aura le tournoi qualificatif pour les Jeux olympiques, en septembre. Puis, bien entendu, les Mondiaux à Paris en 2017. C’est un vrai, bel objectif pour tous les joueurs de hockey de mon pays et j’espère que cela permettra de faire un peu mieux connaître le hockey sur glace en France.

Le reste des interviews

23/08/2021 à 13:06:35

Quali-JO - Philippe Bozon: "La pression est très forte"

À l'heure où l’Equipe de France de hockey sur glace va jouer gros en cette fin de semaine à Riga, Plan de Match a pu s’entretenir avec Philippe Bozon, le sélectionneur tricolore. Retour avec lui sur les présents et les absents, sa stratégie pour le tournoi de qualification Olympique (TQO) et ce que cela représente pour le hockey en France....
11/05/2021 à 15:24:20

Louis Matte: « Zoug aura fait un peu moins d’erreurs »

Planète Hockey vous propose l’interview de Louis Matte, l’entraîneur-assistant du Genève-Servette HC. Bien que battu par le EV Zoug en finale des play-off (3-0), le club Grenat sort néanmoins d’une saison remarquable....
30/04/2021 à 17:14:32

Gary Sheehan: « Il faudra saisir les opportunités au bon moment »

Planète Hockey vous propose l’interview de Gary Sheehan, l’entraîneur à succès du HC Ajoie. 48 heures après avoir fêté la promotion en National League en disposant de Kloten (4-2 dans la série), le Québécois est toujours sur son petit nuage....
voir tous les interviews

Autres actualit�s de SCL Tigers

Les derniers matchs de SCL Tigers

mardi 21 septembre 2021
samedi 18 septembre 2021
vendredi 17 septembre 2021
mardi 14 septembre 2021
samedi 11 septembre 2021
Derniers résultats
ma 21.09.21 - 0 - 3
ma 21.09.21 - 6 - 0
ma 21.09.21 - 6 - 0
ma 21.09.21 - 4 - 5 ap
ma 21.09.21 - 2 - 5
ma 21.09.21 - 3 - 2 ap
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Bienne 7 j 20 pts
2 EV Zoug 7 j 17 pts
3 ZSC Lions 5 j 11 pts
4 HC Lugano 6 j 11 pts
5 HC Ambri-Piotta 6 j 8 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 6 j 8 pts
7 HC Davos 5 j 7 pts
8 CP Berne 6 j 6 pts
9 SC Rapperswil-Jona Lakers 6 j 6 pts
10 Genève-Servette HC 6 j 6 pts
11 SCL Tigers 6 j 6 pts
12 Lausanne HC 5 j 5 pts
13 HC Ajoie 5 j 3 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets