Patrick Émond: «Le jeu agressif genevois restera très présent»

11/08/2019 à 11:12:02Sierre, Florian MelliardArticle vu 3 131 fois
Le 1er test-match du Genève-Servette était vendredi à Sierre. C'était aussi l'occasion de rencontrer le nouveau coach des Aigles Patrick Emond qui a la redoutable tâche de succéder à Chris McSorley derrière le banc grenat.
� Photo PH -

Les Aigles genevois entamaient ce vendredi leur série de matchs de préparation en rencontrant leur club partenaire de Swiss League, le HC Sierre. Pour le head coach genevois Patrick Emond, la première nécessité est de compléter la formation des juniors introduits cette saison dans la 1ère équipe. Globalement dominée par le Genève-Servette, la rencontre s’est terminée sur une victoire naturelle du club de National League par 5-2.



Patrick Émond, êtes-vous globalement satisfait de cette première prestation ?
Même s’il reste beaucoup à faire, je suis content du travail des joueurs pour ce tout premier match. L’intensité démontrée pendant 60 minutes m’a beaucoup plu.

Doit-on s’attendre cette saison à de la continuité dans le style de jeu genevois que l'on a connu dans un passé proche ?
Il y a certains ajustements à faire, car le système de jeu doit être adapté à l’équipe que l’on a. Nous avons cette année une équipe rapide et jeune, donc le côté agressif du Genève-Servette restera très présent. L’intensité genevoise sera toujours là, elle aussi. En revanche, nous voulons devenir plus performants au niveau du contrôle du puck et de la prise de décision. C’est le moyen de créer un peu plus d’occasions en offensive. Nous voulons nous imposer physiquement, mais le faire de façon plus intelligente, avec plus d’analyse du jeu. Notre équipe est jeune et a de la vitesse, à nous de l’utiliser à notre avantage.

Justement, vous avez une équipe jeune, dont la moyenne d’âge dépasse tout juste 25 ans. La vitesse sera donc votre atout ?
Absolument. Beaucoup de vétérans ont été remplacés par des jeunes talents, notamment en défense. Ce sont des jeunes qui, pour notre niveau de jeu, manquent encore d’expérience et devront utiliser la rapidité de déplacement à leur avantage. La jeunesse de l’équipe laisse justement apparaître l’importance de cette période de préparation : c’est maintenant que nous devons leur faire gagner du galon afin qu’ils soient aussi prêts que possible à entamer la saison.

Une équipe jeune signifie qu’il faut y investir pas mal de temps…
C’est un processus très long. Lorsque l’on a une jeune équipe comme la nôtre, le potentiel d’amélioration en cours de saison est large. Je m’attends à voir cette équipe progresser de semaine en semaine et de mois en mois. Pour l’instant nous sommes en phase de test. Nous allons essayer différentes lignes et nous comptons prendre tout le temps de préparation à notre disposition pour avoir une équipe vraiment au point lorsque viendra l’heure de commencer la saison.

Nous avons observé ce vendredi soir que la défense montait souvent au front. Est-ce une volonté de votre part ou un défaut à corriger ?
Je n’aime pas quand les défenseurs montent inutilement avec le puck. La défense doit certes appuyer le compartiment offensif, mais cela passe par un jeu de passe intelligent et en aucun cas par des prises de risques inutiles.

Est-ce difficile pour vous de passer d’un rôle de formateur à un rôle de chef exécutif de la 1ère équipe ?
Non, la transition ne me pose pas de problème. Mon ancienne position d’entraîneur de juniors ne n’empêche pas de revendiquer beaucoup d’expérience. De plus, je connais très bien les joueurs. Cela fait quatre ans que j’entraîne les Elite A et ai aussi été présent sur le banc de l'équipe fanion lorsque le calendrier le permettait, donc j’ai vu les joueurs évoluer et j’agis aujourd’hui en terrain connu.

Le GSHC a connu beaucoup de bouleversements ces dernières années. Pensez-vous pouvoir apporter une certaine stabilité au sein de l'équipe ?
Je l’espère. Je souhaite avoir une longue carrière et si mon travail peut donner à Genève-Servette la place de play-offs que le club doit avoir, je serai satisfait.

Le reste des interviews

16/02/2020 à 18:49:37

Nathan Marchon: «Ne jamais se reposer sur ses acquis»

Le jeune attaquant de Fribourg-Gottéron, en pleine lutte avec son équipe pour une qualification pour les playoffs, a répondu brièvement à nos questions.
...
04/02/2020 à 14:18:47

Mathias Joggi: «Nos supporters étaient en transe, comme fous»

Quelques heures après la victoire du HC Ajoie en finale de la Coupe de Suisse face au HC Davos, Planète Hockey vous propose l’interview de Mathias Joggi. Ailier du HCA, le Seelandais s’est illustré en inscrivant un doublé face aux Grisons. Il est encore sur son petit nuage......
23/01/2020 à 00:42:04

Serge Pelletier: «Comme un retour à la maison»

Entraîneur de Lugano depuis le 21 décembre dernier, Serge Pelletier a remis le club tessinois sur le droit chemin en remportant six des dix parties disputées par les « bianconeri » depuis son intronisation. Planète Hockey vous propose l’interview de l’ancien entraîneur de Fribourg et de La Chaux-de-Fonds, qui avait déjà transité par Lugano voici trente ans....
voir tous les interviews

Autres actualit�s de Genève-Servette HC

Les derniers matchs de Genève-Servette HC

samedi 22 février 2020
vendredi 21 février 2020
mardi 18 février 2020
samedi 15 février 2020
mardi 11 février 2020
Derniers résultats
sa 22.02.20 - 0 - 1
sa 22.02.20 - 5 - 2
sa 22.02.20 - 3 - 2 ap
sa 22.02.20 - 0 - 6
sa 22.02.20 - 0 - 1
sa 22.02.20 - 1 - 4
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 ZSC Lions 48 j 88 pts
2 EV Zoug 47 j 87 pts
3 HC Davos 47 j 83 pts
4 Genève-Servette HC 48 j 83 pts
5 HC Bienne 48 j 75 pts
6 HC Fribourg-Gottéron 47 j 70 pts
7 Lausanne HC 47 j 69 pts
8 CP Berne 47 j 66 pts
9 HC Lugano 48 j 66 pts
10 SCL Tigers 47 j 59 pts
11 HC Ambri-Piotta 48 j 57 pts
12 SC Rapperswil-Jona Lakers 48 j 52 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets