Philipp Wetzel: «Nous voulons terminer dans le Top 4»

13/09/2018 à 12:07:09La Chaux-de-Fonds, Vincent CriblezArticle vu 3 839 fois
A 48 heures du début de championnat qui verra le HC La Chaux-de-Fonds se déplacer à Viège (samedi à 17h45), Planète Hockey vous propose l’interview du néo-Neuchâtelois Philipp Wetzel (33 ans). Biennois durant les onze dernières années, le grand ailier de 198 cm parle de sa nouvelle vie dans les montagnes neuchâteloises, mais revient également sur la dernière décennie qu’il a passé dans le Seeland.
© Photo PH Archives -

Philipp Wetzel, comment se sent le Bernois que vous êtes dans les montagnes neuchâteloises ? Avez-vous dû vous mettre au français ?
(rires) Heureusement pour moi, il y a pas mal de Suisses-allemands dans l’équipe. Plus sérieusement, je me débrouille bien. J’ai un pied à terre à la Chaux-de-Fonds, même si je vis encore dans la banlieue bernoise. Mais je suis heureux au HCC, malgré le fait que pas mal de nouveaux joueurs ont rejoint l’équipe, j’ai l’impression que nous sommes déjà bien soudés sur et en dehors de la glace.

Vous avez évolué en National League depuis la montée du HC Bienne en 2008. Avez-vous été surpris par le changement de rythme en descendant d’un cran ?
La Swiss League est une très bonne ligue, cela joue vite. Mais je le savais puisque, avec Bienne, nous avons joué contre des clubs de cette ligue, en Coupe notamment. Le rythme est bon et tout le monde sait parfaitement bien jouer au hockey. Comme en National League, en deuxième division tu es obligé d’être prêt à 100% pour pouvoir être au niveau, sinon ce n’est pas suffisant. La différence se joue sur des petits détails, mais le hockey pratiqué est excellent.

Loïc Burkhalter, directeur sportif du HCC et qui fut votre coéquipier, a-t-il été décisif dans votre décision de rejoindre La Chaux-de-Fonds ?
Oui, il m’a clairement fait comprendre qu’il me voulait dans son équipe. C’est un point primordial et qui fut décisif. J’ai vraiment senti que le HCC me désirait, du coup la décision a été facile à prendre.

En voulez-vous à votre ancien club d’avoir mis du temps à vous dire qu’il ne comptait plus sur vous ?
Je n’en veux à personne, c’est le business et c’est comme ça. La seule chose qui fut pénible est le fait que j’ai dû attendre des semaines, voire des mois avant de savoir que le HCB ne me proposerait plus de contrat. Du coup, je n’ai signé au HCC que tout début juin.

Votre licence B est restée à la Tissot Arena. Rêvez-vous d’un retour à Bienne, vous qui étiez l’un des chouchous du public là-bas ?
Non, pas du tout. Je suis fier que les gens à Bienne aient apprécié ce que j’ai amené à l’équipe, mais je ne m’endors pas le soir en espérant que le HCB ait trois attaquants blessés et qu’ils me rappellent. Mon club, c’est le HCC et c’est l’unique priorité pour moi. C’est une nouvelle aventure qui débute et j’en suis ravi.

A La Chaux-de-Fonds, allez-vous changer votre style de jeu au vu du fait que vous débarquer avec l’étiquette de renfort provenant de l’étage d’en dessus ?
Loïc Burkhalter m’a engagé pour mes qualités, à savoir le fait que j’ai une conscience défensive et que j’aime me coucher sur des pucks. Je ferai la même chose qu’à Bienne, c’est mon style de jeu et je ne compte pas le changer. D’ailleurs, je n’y arriverais pas, je ne vais pas commencer à tenter des dribbles. J’essaierai d’amener de l’énergie à mes coéquipiers, être un leader.

Quels seront les objectifs du club neuchâtelois, cette saison ?
Nous visons le top 4 en qualification. Je pense que, au vu du potentiel de notre équipe, qui est hyper-rapide, c’est raisonnable. Ensuite, en play-off et c’est bien connu, tout sera possible. Ce sont les 100 ans du club cette année et tout le monde a très envie de bien faire.

Un mot sur Serge Pelletier, qui si il est bien connu dans le milieu, est, selon plusieurs joueurs qui ont été sous ses ordres, un entraîneur sous-coté ?
Déjà, c’est quelqu’un de calme. Après avoir eu Kevin Schläpfer durant plusieurs saisons, cela me change (rires). Sinon,  on remarque effectivement qu’il sait de quoi il parle et qu’il a beaucoup d’expérience. Il a coaché durant de nombreuses années en Ligue A et cela se sent dans sa façon de faire. Je ne peux pas le comparer à d’anciens coaches que j’ai eu, il est différent. Mais il est compétent, c’est une certitude.

Philipp Wetzel, vous avez joué durant les onze dernières années pour le compte du HC Bienne, ce qui représente une éternité dans le monde du sport. Si vous deviez ne garder qu’un seul souvenir de cette longue période ?
Je suis obligé de répondre la promotion en Ligue A au printemps 2008. Si on ne l’avait pas réussie cette année-là, qui sait où serait le club aujourd’hui ? C’était inoubliable et cela fait revivre le souvenir du Stade de Glace. Sinon, je garde en mémoire l’esprit d’équipe et la camaraderie, qui sont des notions très importantes à Bienne.  

Et, parmi la centaine de joueurs que vous avez croisé, il y a eu Patrick Kane et Tyler Seguin, deux des meilleurs attaquants du monde…
Oui, sportivement, c’était quelque chose ces deux-là. Ils avaient un truc en plus, c’est clairement deux mecs qui étaient en dessus du lot. Mais je préfère me rappeler de jeunes joueurs qui ont réussi une belle carrière par la suite, comme par exemple des gars qui sont venus de NLB et qui ont pu exploser à Bienne. Kane et Seguin, c’est un monde différent, même si c’étaient des chouettes mecs.

 

Commentaires

Le reste des interviews

19/09/2018 à 15:31:41

Philip-Michaël Devos: «Je suis un compétiteur dans l'âme»

Deux rencontres disputées pour un bilan d’un but et cinq assists : malgré l’élimination d’hier soir face au Lausanne HC en coupe de Suisse, le début de saison de Philip-Michaël Devos peut être qualifié de parfait. Planète Hockey vous propose l’interview du natif de Sorel-Tracy, âgé de 28 ans et au service du HC Ajoie depuis la saison 2015/16....
11/09/2018 à 14:05:50

Etienne Froidevaux: «Nous devrons devenir meilleurs, chaque jour et à chaque match»

A l'occasion de la conférence de presse d'avant-saison du Lausanne HC, aujourd'hui, nous avons posé quelques questions au nouveau capitaine du club vaudois, Etienne Froidevaux....
07/09/2018 à 16:37:26

Reto Berra: «Fier d'avoir réalisé mon rêve»

Un mois après l’arrivée de Reto Berra en terres fribourgeoises, Planète Hockey vous propose l’interview du portier international. A 31 ans et après cinq saisons passées en Amérique du Nord (pour un bilan de 76 rencontres de NHL disputées), le cerbère fribourgeois est heureux d’être de retour en Suisse. Et impatient de débuter la saison avec son nouveau club....
voir tous les interviews

Autres actualités de HC La Chaux-de-Fonds

Les derniers matchs de HC La Chaux-de-Fonds

samedi 15 septembre 2018
mercredi 07 mars 2018
dimanche 04 mars 2018
vendredi 02 mars 2018
mardi 27 février 2018
Derniers résultats
sa 22.09.18 - 6 - 5
sa 22.09.18 - 1 - 4
sa 22.09.18 - 1 - 2
sa 22.09.18 - 3 - 0
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Actualités les plus lues
Derniers articles
Classement
1 HC Bienne 2 j 6 pts
2 EV Zoug 2 j 6 pts
3 CP Berne 2 j 5 pts
4 ZSC Lions 2 j 4 pts
5 HC Ambri-Piotta 2 j 3 pts
6 Lausanne HC 2 j 3 pts
7 HC Lugano 2 j 3 pts
8 SCL Tigers 2 j 3 pts
9 Genève-Servette HC 2 j 3 pts
10 SC Rapperswil-Jona Lakers 2 j 0 pts
11 HC Davos 2 j 0 pts
12 HC Fribourg-Gottéron 2 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets