Tristan Scherwey: «Nous ne cherchons pas d'excuses»

29/11/2019 à 10:43:06BCF Arena, Michel KnobelArticle vu 2 416 fois
Les temps sont durs pour le CP Berne, pris actuellement dans une spirale négative et sous la barre au classement. Contre Fribourg, un essai dans un angle impossible de Killian Mottet en début de match a permis aux locaux d’ouvrir le score et de se mettre d’emblée sur les bons rails. Symptomatique du malaise actuel des Bernois qui ne sont plus parvenus ensuite à remettre en question l’avantage des joueurs locaux dans ce derby des Zaehringen. Après le match, Tristan Scherwey nous a volontiers livré ses impressions :
� Photo PH -

Quels étaient vos sentiments à l’issue du match de Berne à Fribourg-Gottéron ?
Ce sont des moments où l’on a conscience que c’est dur. Il y a ce sentiment qu’actuellement plus on essaye, moins cela ne va pour nous, c’est frustrant. Contre Lausanne la veille, nous avions aussi livré un bon match, mais nous perdons bêtement  à la dernière minute. On savait que Gottéron était en confiance. 

On ne peut pas dire que vous ayiez livré une mauvaise partie ?
Non, pas mauvaise. Mais il manque de la fluidité dans notre jeu. Certains shifts sont bons mais d’autres nettement  moins, nous retombons alors dans nos mauvais travers.  Notre qualité de jeu est inégale et il manque à mon avis aussi de la passion et de l’explosivité. Nous n’arrivons pas à livrer une bonne performance sur l’ensemble du match.

Quelles solutions voyez-vous pour y remédier ?
Nous ne devons pas chercher des excuses, car c’est nous-mêmes qui nous mettons dans cette situation. C’est à nous de trouver des solutions même si cela fait longtemps qu’on le dit. Nous devons continuer à nous accrocher et  chaque joueur sait qu’il peut se produire un déclic, un tournant, à nous d’aller le chercher.  A partir de là, tout redeviendrait plus simple  et on retrouverait la confiance.

Connaissant l’histoire des saisons précédentes, est-ce que cela signifie que vous serez à nouveau Champions au printemps ?
(Sourire) Je pense que l’on en est très, très loin actuellement malgré que l’on sait bien qu’il suffirait d’enfin obtenir un bonne série pour se relancer,  à l’image de Fribourg de ce qu'à fait.  Ce serait exagéré de viser une place dans les quatre premiers et il faut bien reconnaître que l’objectif immédiat est une place qualificative pour les play-off.  On voit qu’aujourd’hui qu’aucune équipe n’est véritablement inférieure aux autres dans ce championnat et elles sont toutes capables de gagner des matchs. C’est positif car cela rend la compétition intéressante, mais il faut crocher à chaque match.

Commet s’est déroulé le camp d’entraînement cet été é Ottawa  auquel vous avez été invité à participé ?
Cela a été expérience magnifique qui m’a beaucoup appris. Il s’agit du camp d’entraînement officiel de l’équipe des Senators qui dure trois semaines.  Les joueurs de la première équipe sont présents avec tous les autres joueurs qui essaient de décrocher une place, une soixantaine de joueurs  en tout.  C’est tout un programme, un jour on est avec un groupe,  puis le lendemain avec un autre. Il y a des entraînements et des matchs. En fait, c’est  un autre monde là-bas. Tout est plus grand et la compétition entre les joueurs plus intense.

Vous sentiez-vous dans le rôle d’un rookie ?
En effet, malgré que je sois déjà plus âgé. C’est une expérience inoubliable et très enrichissante.  Je n’avais rien à perdre en arrivant là-bas et j’ai donné mon maximum. C’était chouette.

Et pour finir, quelles sont vos ambitions avec l’équipe de Suisse ?
Evidemment que mon attention actuelle se porte plus particulièrement sur le club mais si je reçois une convocation pour les matchs de l’équipe suisse,  ce sera avec grand plaisir que j’y participerai. Il y a aussi les championnats du monde « à la maison » qui nous motivent tout particulièrement.

Le reste des interviews

17/01/2020 à 15:03:02

Robin Leibzig: «Quand j'entends l'hymne suisse je suis toujours très touché»

A deux jours du premier match de la Nati U16, nous avons rencontré le défenseur genevois Robin Leibzig qui vit de supers moments. Un joueur de 15 ans qui fait déjà preuve d'une grande maturité....
17/01/2020 à 12:03:16

Noah Rod: «Le seul objectif reste une qualification en play-off»

Planète Hockey vous propose l’interview de Noah Rod, capitaine du GSHC. Brillant troisième avec son club formateur après 37 parties disputées, l’attaquant de 23 ans fait le point sur la saison de Genève-Servette. Signalons que l’interview fut réalisée mercredi, soit avant que la Ligue ne rende un jugement par rapport à la faute commise sur Alessio Bertaggia mardi soir. Logiquement, l’enquête en cours n’a donc pas été abordée....
14/01/2020 à 15:15:15

Hockey 3x3, Nubya Aeschlimann: «Je n'ai jamais imaginé que j'allais gagner une médaille olympique»

Nous avons posé trois questions à Nubya Aeschlimann qui remportera une médaille demain. La gardienne de tout juste 15 ans s'est qualifiée mardi pour disputer la finale olympique de hockey 3x3....
voir tous les interviews

Autres actualit�s

Les derniers matchs

mardi 21 janvier 2020
mardi 21 janvier 2020
mardi 21 janvier 2020
samedi 18 janvier 2020
samedi 18 janvier 2020
Derniers résultats
ma 21.01.20 - 2 - 1
ma 21.01.20 - 3 - 1
ma 21.01.20 - 2 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 EV Zoug 37 j 71 pts
2 ZSC Lions 39 j 68 pts
3 Genève-Servette HC 39 j 68 pts
4 HC Davos 36 j 67 pts
5 HC Bienne 39 j 58 pts
6 HC Lugano 40 j 55 pts
7 Lausanne HC 35 j 54 pts
8 SCL Tigers 38 j 54 pts
9 CP Berne 38 j 52 pts
10 HC Ambri-Piotta 39 j 47 pts
11 HC Fribourg-Gottéron 36 j 46 pts
12 SC Rapperswil-Jona Lakers 38 j 41 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets