Aller au contenu principal
Match terminé 
National League
Mis à jour il y a 2 mois

Composition des équipes

Genève-Servette HC

Descloux (Mayer); Tömmernes, Jacquemet; Maurer, Karrer; Le Coultre, Völlmin; Smons; Winnik, Filppula, Miranda; Rod, Richard, Hartikainen; Omark, Pouliot, Praplan; Smirnovs, Jooris, Antonietti; Bertaggia. Coach: Cadieux.

Match précédent (20.11. vs HCA: 5-2)

Descloux (Mayer); Tömmernes, Völlmin; Maurer, Jacquemet; Le Coultre, Smons; Chanton; Winnik, Filppula, Miranda; Rod, Richard, Hartikainen; Omark, Pouliot, Praplan; Smirnovs, Jooris, Antonietti; Bertaggia. Coach: Cadieux.

SC Bern

Manzato (Wüthrich); Gerber B., Goloubef; Gerber C., Untersander; Zgraggen, Loeffel; Pinana; Scherwey, Bader, Vermin; Moser, Sceviour, Fahrni; Ennis, Lindberg, Bärtschi; Ritzmann, Baumgartner, Fuss. Coach: Söderholm.

Match précédent (20.11. vs HCL: 1-5)

Wüthrich (Manzato); Zgraggen, Loeffel; Gerber C., Untersander; Gerber B., Goloubef; Pinana; Ennis, Lindberg, Vermin; Moser, Sceviour, Fahrni; Bärtschi, Bader, Scherwey; Ritzmann, Baumgartner, Fuss; Näf. Coach: Söderholm.

Buts

25'53 Loeffel (Gerber C., Ennis) 0-1
31'45 Lindberg (Ennis) 0-2
44'57 Gerber C. (Lindberg) 0-3
53'35 Praplan (Rod) 1-3

 

Résumé

On ne le disait pas trop du côté de la PostFinance Arena, mais si l'on était content de la reprise en mains de Toni Söderholm depuis quelques jours, on l'était déjà beaucoup moins au niveau des résultats: deux matchs, deux revers!

L'ancien sélectionneur de l'équipe d'Allemagne peut maintenant souffler, la troisième tentative a été la bonne. Et de façon plutôt spectaculaire puisque c'est bien contre le leader Genève que les trois premiers points sont tombés dans son escarcelle. Une forme d'exploit puisque cela faisait vingt matchs consécutifs que les Aigles avaient marqué au moins un point.

Les Ours ont-ils retrouvé leurs bonnes habitudes? Dans tous les cas ils ont bousculé des Genevois très gênés par leur forechecking incessant. Et lorsque que les hommes de Jan Cadieux ont fait mine de pouvoir revenir, le score était déjà de 0-3.

Trop tard pour des Genevois quand même maladroits (bon, pas autant que Fribourg quand même) et qui peuvent donc d'abord regarder le bout de leurs patins. Comme l'ont confié certains joueurs à la fin du match, l'équipe n'était tout simplement pas prête pour cet affrontement.

Résumé vidéo

Interviews