Aller au contenu principal
20:00
vs
Match terminé
Match terminé 
National League
Mis à jour il y a 2 mois

Composition des équipes

Lausanne HC

Punnenovs (Stephan); Genazzi, Gernat; Frick, Jelovac; Marti, Emmerton; Holdener, Sidler; Sekac, Fuchs, Riat; Bozon, Jäger, Hügli; Salomäki, Audette, Kovacs; Kenins, Almond, Pedretti.

Coach: Fust

SC Bern

Wüthrich (Manzato); Gerber C., Untersander; Gerber B., Goloubef; Zgraggen, Loeffel; Pinana; Moser, Lindberg, DiDomenico; Ennis, Sceviour, Vermin; Bärtschi, Bader, Fuss; Ritzmann, Fahrni, Baumgartner.

Coach: Lundskog.

Buts

3'02 Ritzmann 0-1
19'07 Jelovac (Fuchs) 1-1
40'39 Fuchs 2-1
53'07 Jelovac (Sekac, Riat) 3-1
54'56 Salomäki (Kovacs) 4-1

Résumé

Après six défaites de rang, le Lausanne HC a renoué avec le succès en s’imposant 4-1 contre Berne à la Vaudoise Arena. A confirmer, dès samedi à Genève pour la dernière de John Fust derrière le banc lausannois en attendant l’arrivée d’un nouvel entraîneur.

Quelques heures avoir annoncé une restructuration « cosmétique » au sein du club, l’équipe entrainée pour l’avant-dernière fois par Fust a montré du caractère pour retourner une situation pourtant mal embarquée. Car tout avait très mal commencé avec une réussite bernoise de Fabian Ritzmann tombée à la 4e minute déjà. L’attaquant 91 des Ours s’est notamment retrouvé tout seul devant un Ivars Punnenovs totalement délaissé par sa défense.

Mais, peut-être pour la première fois depuis de nombreuses rencontres, les Vaudois ont pu bénéficier d’un petit coup de pouce de dame chance via Philipp Wüthrich. En effet, ce dernier s’est troué sur une tentative dans un angle très fermé d’Igor Jelovac qu’il a laissée passer entre sa jambière et son poteau.

Il ne restait que 53 secondes à jouer avant d’entendre la première sirène. Cette égalisation a donné, du coup, des ailes à la formation locale et éteint la lumière au sein de Bernois devenus méconnaissables.

Sur leur lancée, les Lausannois sont revenus très forts et ont bombardé un Wüthrich impérial à ce moment-là avec 21 parades en 20 minutes. Mais, après 39 secondes dans le dernier tiers, il capitulait pour la deuxième fois sur une reprise directe de Jason Fuchs, servi grâce à une superbe feinte de tir de Sekac (41e).

En fin de partie, Lausanne s’est mis à l’abri en marquant deux fois en 1’49 grâce au premier doublé et sa première partie à trois points en NL de Jelovac (54e) et la deuxième réussite de la saison de Miikka Salomäki (55e).

Du mieux à confirmer ce samedi

Avec ses trois points pris ce vendredi soir, le LHC n’est plus la lanterne rouge du championnat (12e). C’est déjà ça. Mais tout n’est pas réglé pour autant. Face à Berne, il n’a joué que 40 minutes sur 60 et Ivars Punnenovs a dû s’employer à de nombreuses reprises pour permettre à ses coéquipiers de rester dans le match.

Toutefois, il y a eu du mieux lors des deux dernières périodes. Mais on a déjà vu ça cette saison, notamment lors de la victoire contre Zoug. Pour savoir si les Lausannois sont sur le bon chemin après avoir fait le ménage à l’interne (si on peut appeler ça un véritable ménage), la réponse tombera lors de leurs prochaines sorties sous les ordres d'un nouveau technicien. Il devrait être annoncé après le derby de ce samedi face au leader genevois.

 

Interviews