Beijer Hockey Games: la Suisse parmi les grands

05/05/2022 à 14:52:24Planète Hockey / Philippe Ducarroz   Article vu 1 446 fois
© Photo PostFinance/KEYSTONE/Peter Klaunzer - L'équipe de Suisse face aux grands

IIHF

Beijer Hockey Games

La Suisse parmi les grands, autant en profiter!

Par Philippe Ducarroz

La dernière phase de la préparation de l'équipe de Suisse débute donc aujourd'hui avec le quatrième et dernière rendez-vous de l'Euro Hockey Tour, une compétition regroupant depuis pratiquement 30 ans les quatre meilleures équipes européennes. L'élite ne s'est jamais mieux sentie qu'en petit comité, histoire aussi de garder une marge d'avance sur ses adversaires moins bien lotis.

Or, bouleversement cette année en raison de la guerre en Ukraine et l'absence de la Russie, exclue par les trois autres nations pour au moins deux ans. Le weekend passé, c'est l'Autriche qui la remplaçait aux Carlson Hockey Games en Tchéquie, cette semaine c'est au tour de la Suisse de s'y coller en Finlande et en Suède puisque Patrick Fischer et ses troupes déménageront vendredi de Tampere à Stockholm, les deux villes qui accueillent les Beijer Hockey Games.

Cette saison, les deux premiers tournois de l'Euro Hockey Tour s'étaient révélés intéressants avec une floppée de jeunes joueurs à tester avant le tournoi olympique de Pékin. À la Karjala Cup, c'est la Suède qui s'était imposée devant la Finlande (3-1), la Russie (4-2) et la Tchéquie (4-1).

La Finlande, elle, avait battu la Russie 3-0 et la Tchéquie 4-2, mais s'est inclinée face à la Suède 3-1. On retiendra particulièrement les prestations de deux joueurs évoluant en Suisse: Sami Vatanen comme meilleur arrière et Anton Lander comme meilleur attaquant.

La Finlande, un gros calibre, même sans ses NHLers

La Finlande, on la retrouvera aux avant-postes de la Channel One Cup disputée en décembre à Moscou. Avec le Canada en prime, saison olympique oblige. Et en Russie, la voici très convaincante avec un succès 3-2 ap contre les hôtes, même score face à la Tchéquie et un succès contre le Canada 4-1.

Les champions olympiques (vainqueurs de la Russie en finale à Pékin, rappelez-vous) ne cachent pas que le doublé est leur objectif. Ils l'ont encore rappelé la semaine dernière à Ostrava aux Carlson Hockey Games qu'ils n'ont pourtant terminés qu'à la troisième place derrière la Tchéquie et la Suède. Une courte victoire contre l'Autriche (2-1), un succès 2-1 tab face à la Tchéquie, un revers 2-0 contre la Suède, rien d'alarmant.

La Finlande se présentait dans la composition suivante pour le match décisif face à la Tre Kronor:

Miro Aaltonen, Sakari Manninen, Teemu Hartikainen
Toni Rajala, Valtteri Filppula, Niko Ojamäki
Harri Pesonen, Jere Sallinen, Petrus Palmu
Markus Nenonen, Saku Maëlananen, Marko Anttila

Mikko Lehtonen, Oliwer Kaski
Kalle Maalahti, Sami Vatanen
Vili Saarijärvi, Juuso Hietanen
Atte Ohtamaa, Ville Pokka

Jussi Olkinuora

On le voit, une grosse escouade, même sans ses joueurs de NHL, qui nous permet de croire en un possible doublé finlandais effectivement, pour le championnat du monde qui débutera dans dix jours.

Rod, Bertschy ou Mottet jouent gros

Malgré la période trouble de laquelle nous ressortons seulement maintenant, l'équipe de Suisse a bénéficié de conditions idéales pour sa préparation. Un long camp d'entraînement avec quatre matchs et quatre victoires contre la France et la lettonie et maintenant cette invitation en tant que 4e nation européenne (après l'exclusion de la Russie) au classement mondial. 

Que demander de plus pour acquérir le rythme qui lui permettra d'être immédiatement compétitive au mondial, avec l'apport complémentaire des ses joueurs de NHL qui auront encore le rythme playoffs dans les jambes? À Tampere, Patrick Fischer et ses assistants Tommy Albelin et Marco Bayer (qui remplace Christian Wohlwend) ont amené 22 joueurs, dont Dean Kukan et Janis Moser. Les finalistes débarqueront aussi, mais dans quelques jours, ainsi que d'autres éléments d'Outre-Atlantique qui se reposent encore un peu (Timo Meier, Nico Hischer, Pius Suter, Jonas Siegenthaler ont annoncé leur venue).

Il est difficile de se faire une idée de l'équipe qui jouera le prochain mondial, mais une chose est certaine: rarement l'offensive suisse n'aura été aussi bien founie en joueurs de qualité. Ces Beijer Hockey Games seront pour des hommes comme Rod, Bertschy ou encore Mottet la dernière occasion de démontrer toutes leurs qualités pour ne pas rester sur le carreau juste avant le mondial.

Actu précédente et suivante GSHC: l'avenir de Vatanen pourrait être en NHL FIN-SUI: succès de prestige de la Suisse à Tampere
Derniers résultats
di 01.05.22 - 3 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 EHC Kloten 52 j 132 pts
2 ZSC Lions 54 j 102 pts
3 EV Zoug 52 j 100 pts
4 HC Fribourg-Gottéron 51 j 94 pts
5 SC Rapperswil-Jona Lakers 52 j 94 pts
6 HC Davos 51 j 88 pts
7 Genève-Servette HC 52 j 88 pts
8 Lausanne HC 51 j 87 pts
9 EHC Biel-Bienne 52 j 87 pts
10 HC Lugano 52 j 76 pts
11 HC Ambri-Piotta 52 j 66 pts
12 SC Bern 52 j 65 pts
13 SCL Tigers 50 j 35 pts
14 HC Ajoie 51 j 26 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets