Coupe suisse: le Champion rencontre le Champion

11/10/2019 à 10:13:12Planète Hockey / KN   source : SIHFArticle vu 1 493 fois
© Photo Mauricette Schnider

Une telle configuration est probablement unique en son genre: les huitièmes de finale de la Coupe verront s’affronter le Champion en titre de National League, le CP Berne, et le Champion en titre de Swiss League, le SC Langenthal, et ce, dans un derby cantonal.

«Ma mission est de préparer Philip Wüthrich afin qu’il joue le match de sa vie», déclare Marc Eichmann, entraîneur des gardiens et co-Directeur sportif du SCL en amont de cette rencontre de huitièmes de finale, qui s’annonce d’ores et déjà historique.

Eichmann fait partie des joueurs ayant décroché le titre avec les deux équipes. Plusieurs titulaires de Langenthal sont devenus Champions suisses avec le SCB et avec le SCL: Stefan Tschannen, Marc Eichmann, Jeff Campbell et Philip Wüthrich (le jeune gardien appartient au SCB et est en prêt au SCL pour toute la saison). Marc Kämpf a fait le chemin inverse, gagnant le titre avec Langenthal d’abord, puis avec le SCB.

«Une euphorie incroyable»

Cette affiche a déjà eu lieu en Coupe: En 2015, le SCB s’était imposé en seizièmes de finale contre le SCL sur le score de 3:2. Langenthal menait 1:0 après 75 secondes de jeu seulement, avant de prendre deux longueurs d’avance. Les joueurs de la capitale sont toutefois parvenus à égaliser peu avant la deuxième pause. A l’époque, Marc Eichmann était encore le gardien du SCL, mais avait manqué ce match sur blessure. «Le public et l’euphorie étaient incroyables. Le match a été très serré et nous avons donné du fil à retordre aux Bernois».

Eichmann espère que l’événement aura la même ampleur cette année. «Les joueurs et le club se réjouissent énormément de ce match. Nous connaissons notre adversaire pour l’avoir affronté dans le cadre de la Berner Cup. Le défi sera de taille».

S’il est clair que les Ours partent favoris, « nous travaillons dur et seront prêts à saisir notre chance. Les Bernois sont favoris, nous sommes les outsiders. Mais la Coupe réserve toujours des surprises. Sur une série entière, les choses seraient différentes, mais en un seul match, il y a toujours la possibilité de créer un exploit».

Il ajoute que l’affiche est très alléchante. «Je connais des acteurs du côté de Berne comme de Langenthal. Ce match promet d’être une véritable fête du hockey sur glace. J’ai passé de belles années au SCB avec un titre de Champion suisse à la clé. Nous avons l’opportunité de nous faire de la publicité et nous entendons saisir cette chance».

«J’ai toujours été favorable à la Coupe»

«J’ai toujours été favorable à la Coupe», affirme le Directeur sportif du SCL, Kevin Schläpfer. «Pour les petits clubs, la Coupe est essentielle et ils en profitent». Il ajoute que pour le SC Langenthal, la Coupe fait partie des moments forts de la saison. «Ce qui caractérise la Coupe ? Les grandes équipes ont tout à perdre».

En amont du match contre Berne, Schläpfer considère que les chances sont à 50:50. «Les Bernois sont favoris, mais c’est justement là notre chance. Ils ont tout à perdre et nous avons tout à gagner».

«Avant et après le match au Schoren»

Un groupe de projet a été spécialement constitué pour ce match, réunissant des représentants de la patinoire, du partenaire gastronomique «Wälchli Feste», du SCL et des proches du SCL. Peter Zulauf, d’ordinaire responsable du Secrétariat et Président de la Direction du SCL, est le responsable de projet. «Le match devrait se jouer à guichets fermés, avec 4002 spectateurs. Nous espérons que cette partie sera intense et fair-play et que les supporters invités participent eux aussi à cette fête du hockey sur glace».

Le club espère ce match sera «un événement inoubliable pour toute la famille du SCL». Toutes les loges du stade sont d’ores et déjà réservées. «Lors du choc Champion contre Champion, on se rencontre avant et après le match au Schoren ». En entre-deux, « nous voulons vivre un match intense et passionnant. Nous entendons saisir notre chance et… que le meilleur gagne!».

Pas d’interdiction d’entraînement pour Henauer

Pour le défenseur du SCL Yves Müller, jouer contre Berne est «cool», car «Berne est l’équipe phare de ces dernières années». Selon lui, la Coupe serait en principe le moyen le plus simple pour remporter un titre. Il ne faut en effet aligner «que» cinq victoires. «Décrocher le titre en tant qu’équipe de Swiss League serait un bel exploit».

Jusqu’ici, les SC Rapperswil-Jona Lakers sont la seule équipe à y être parvenue depuis la réintroduction de la compétition. «Mais nous connaissons la qualité de notre adversaire. Pour espérer nous imposer, nous devons nous présenter sous notre meilleur jour et le SCB doit avoir un très mauvais jour».

Le match aura une saveur toute particulière pour le défenseur Mika Henauer, sous contrat à Berne et actuellement en prêt au SCL via une licence B. «Je me suis entraîné tout l’été à Berne et aujourd’hui encore, je participe à l’entraînement du SCB une fois par semaine». Henauer souligne que les Ours «sont Champions en titre, mais pas imbattables. Nous tenterons de tenir le rythme. Nous ne devons pas avoir trop de respect sur la glace et peut-être aurons-nous un coup à jouer».

Henauer précise qu’il ne fait pas l’objet d’une interdiction temporaire d’entraînement pour raison d’espionnage éventuel. «J’ai parlé du match avec mes coéquipiers à Berne. Ils se réjouissent également de cette rencontre de Coupe. La situation est spéciale pour moi, étant donné que je connais bien les deux équipes. C’est une bonne occasion pour montrer ce dont je suis capable».

«Tout dépendra de la forme du jour»

Le capitaine du SCL Stefan Tschannen, qui avait remporté le titre avec le SCB il y a de nombreuses années, note en souriant que Beat Gerber portait déjà les couleurs bernoises en 2004, lorsque Tschannen évoluait lui aussi pour le club de la capitale. «Il joue toujours en 2019. Et cette fois, nous serons adversaires. La situation est intéressante».

L’équipe se réjouit d’affronter le SCB, ajoute-t-il, «et nous espérons pouvoir créer la surprise. Nous avions certes perdu la première rencontre de Coupe contre Berne, mais ce fut un bon match. Nous avions tenu le rythme, la patinoire était pleine et l’ambiance fantastique. J’espère que ce sera le cas cette année aussi».

Concernant les chances de victoire, Tschannen rappelle qu’il faut être réaliste. «Berne est certainement supérieur, mais nous avons prouvé contre Lugano que nous étions capables de faire jeu égal avec un représentant de National League. Lugano avait aligné l’équipe au complet à l’époque. Tout dépendra de la forme du jour». En 2016, le SCL s’était imposé face au HC Lugano sur le score de 5:1 en huitièmes de finale.

En tant que joueur et en tant qu’entraîneur

L’entraîneur du SCL Jeff Campbell vivra ce match de Coupe contre le SCB de l’autre côté de la bande. Il était encore joueur lors de la première confrontation en 2015. «Brent Kelly avait inscrit le premier but, nous menions 1:0. Pour moi, il s’agissait du premier match contre une équipe de première division, étant donné que j’avais manqué la série de promotion-relégation contre Ambrì pour cause de blessure. L’atmosphère était fantastique et toute la ville s’était réjouie de cette affiche».

Il explique que son rôle en tant qu’entraîneur est entièrement différent aujourd’hui. «A l’époque, le défi était plutôt de nature physique. Désormais, il s’agit pour moi d’élaborer un plan qui nous permette de gagner. Un coach se focalise bien plus sur l’équipe adverse qu’un joueur. Nous sommes certes les outsiders, mais le passé à montré que si nous jouions intelligemment, nous pouvions mettre l’adversaire sous pression, comme en 2016 contre Lugano et Kloten, où nous avions marqué tôt dans la partie. Pour l’équipe en face, le défi grandit alors de minute en minute».

«Du plaisir à jouer au hockey»

«Nous nous réjouissons de cette rencontre», affirme Vincenzo Küng, le joueur de l’Oberland bernois au service du SC Langenthal. «C’est fantastique de pouvoir affronter le Champion suisse, le plus grand club de hockey sur glace du canton. Nous nous réjouissons de les accueillir».

Pour Küng, il s’agira de jouer le meilleur hockey possible. «Il y a toujours une chance de gagner, même si nous comptons de nombreux jeunes joueurs. Nous devons prendre du plaisir à jouer au hockey».

Voir l'actualité en allemand

Actu précédente et suivante AdN: assists et succès pour Meier et Josi LHC: Cory Emmerton de retour à l’entraînement

Autres actualités

Les derniers matchs

mardi 19 novembre 2019
mardi 19 novembre 2019
samedi 16 novembre 2019
samedi 16 novembre 2019
samedi 16 novembre 2019
Derniers résultats
ma 19.11.19 - 3 - 2
ma 19.11.19 - 6 - 2
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 ZSC Lions 21 j 43 pts
2 HC Bienne 22 j 38 pts
3 Genève-Servette HC 22 j 37 pts
4 HC Davos 17 j 35 pts
5 Lausanne HC 21 j 33 pts
6 EV Zoug 19 j 30 pts
7 SCL Tigers 19 j 30 pts
8 HC Fribourg-Gottéron 19 j 25 pts
9 CP Berne 21 j 25 pts
10 HC Lugano 21 j 25 pts
11 SC Rapperswil-Jona Lakers 21 j 24 pts
12 HC Ambri-Piotta 21 j 21 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets