E.N. fém.: situation délicate pour les M18

05/01/2017 à 13:00:34Planète Hockey / D. Monnin   Article vu 2 084 fois

Un défi de taille attend l’équipe nationale suisse U18 dames du 7 au 14 janvier 2017 à Prerov et Zlín lors des Mondiaux de Top Division. Pour la 10e édition des CM U18 dames, la Suisse visera le maintien pour la septième fois et lorgne d’un œil sur les quarts de finale.

La situation a un air de déjà-vu pour la jeune équipe de la coach nationale Andrea Kröni, qui alignera sept joueuses qui feront leurs premiers pas dans des Mondiaux. Comme lors des neuf éditions précédentes, l’équipe suisse, qui n’est jamais parvenue à se hisser au-delà du 7e rang lors de CM, fera figure de grand outsider pour tenter de se classer à l’un des deux premiers rangs du « groupe inférieur », synonymes de quarts de finale, face à la Finlande, la République tchèque et le Japon, néo-promu.

Les Suissesses sont parvenues à se maintenir dans l’élite à quatre reprises, dont deux fois de suite lors des derniers Mondiaux. L’équipe a été reléguée à deux reprises et a obtenu sa promotion à deux occasions (une fois directement, une fois suite à un tour supplémentaire).

Ces deux dernières années à Buffalo et à St. Catharines, deux victoires en phase de groupe n’avaient pas suffi pour décrocher le billet pour les quarts de finale : Malgré leurs 6 points, les Suissesses avaient été contraintes de disputer le tour de relégation en raison de la différence de buts défavorable lors des confrontations directes contre la Suède et la Finlande.

Bilan deux fois positif, une fois négatif
Les derniers matchs contre les trois adversaires en phase de groupe, la Finlande, la République tchèque et le Japon, montrent toutefois que les Suissesses ne partent pas perdantes. Si le bilan de 8:24 contre la Finlande est certes clairement négatif, la Suisse mène 4:2 en ce qui concerne les matchs de CM. Les deux victoires sur le score de 2:0 ces deux dernières années suggèrent notamment qu’un nouvel exploit ne serait pas le fruit du hasard. Contre le Japon, néo-promu, la Suisse affiche un bilan positif de 6:3 et reste sur de bons souvenirs : Les Suissesses avaient en effet assuré leur maintien contre les Nipponnes aussi bien à Buffalo (2015) qu’à Stockholm (2011). Avec 1:3, les comptes sont toutefois négatifs contre la République tchèque, même si le dernier duel lors d’un Championnat du monde remonte à 2009 déjà…

Le bronze des JOJ pour booster la motivation
Le succès de l’équipe dépendra dans une large mesure, voire uniquement, de la façon dont les éléments clé autour des joueuses de l’équipe nationale A Shannon Sigrist (1999) et Stefanie Wetli (2000) ainsi que le quintet expérimenté de la volée 2000 avec Rahel Enzler, Noemi Ryhner, Lisa Rüedi, Jessica Schlegel et Lara Zimmermann seront capables de compenser le départ pour raison d’âge de la « superstar » Alina Müller.

La coach nationale Andrea Kröni se déclare confiante : « L’équipe a travaillé dur ces derniers mois. Les joueuses ont fait d’importants progrès sur et hors de la glace ». Parmi ces progrès, Kröni compte également le développement de la personnalité, particulièrement important dans cette classe d’âge et lors de phases décisives d’un Championnat du monde.

Pas moins de 14 des 23 joueuses de l’effectif suisse ont remporté la médaille de bronze lors des Jeux Olympiques de la Jeunesse en février 2016 à Lillehammer, ce qui a sans conteste un effet très positif sur la confiance et l’identité de l’équipe.

 

La sélection pour les Mondiaux :

Gardiennes :
Ramona Forrer (2001, Winterthour), Saskia Maurer (2001, Dragon Thun), Sara Kobza (2001, Reinach/Lucerne)*

Défenseuses :
Sina Bachmann (2000, Dragon Thun), Nina Capelli (1999, Langenthal), Lara Christen (2002, Langenthal), Marion Gremaud (1999, Neuchâtel Hockey Academy/Bulle), Janine Hauser (2001, ZSC Lions), Shannon Sigrist (1999, ZSC Lions/Rapperswil), Nicole Vallario (2001, Lugano), Stefanie Wetli (2000, Weinfelden/Winterthour).

Attaquantes :
Nicole Andenmatten (2000, Bomo Thun/Sierre), Sydney Berta (2000, Neuchâtel Hockey Academy/Meyrin), Oona Emmenegger (2000, Reinach/Seetal), Rahel Enzler (2000, Innerschwyz/Rapperswil), Rahel Hänggi (1999, Bomo Thun/Unterseen), Lena Marie Lutz (2001, Reinach/Seetal), Anna Neuenschwander (2001, Kreuzlingen/Davos), Lisa Rüedi (2000, ZSC Lions/Dübendorf), Noemi Ryhner (2000, ZSC Lions/Innerschwyz), Jessica Schlegel (2000, ZSC Lions/Dübendorf), Gionina Spiess (2000, Bomo Thun/Adelboden), Lara Zimmermann (2000, ZSC Lions/Dübendorf).

*La 3e gardienne peut être annoncée sur place uniquement en cas de défection pour cause de blessure ou de maladie des deux gardiennes.


Les matchs des CM à Prerov :
-
Samedi 7 janvier 2017, 20h15 : Finlande – Suisse.
- Dimanche 8 janvier 2017, 16h15 : Suisse – République tchèque.
- Mardi 10 janvier 2017, 20h15 : Japon – Suisse.

Les quarts de finale ou les play-out se joueront dès le mercredi 11 janvier 2017 à Prerov ou à Zlin.

 

Actu précédente et suivante HCFG: Mattias Ritola remplace Greg Mauldin NHL: Mark Streit bientôt sur la glace

Autres actualités

Derniers résultats
sa 21.11.20 - 2 - 1
sa 21.11.20 - 4 - 1
sa 21.11.20 - 5 - 3
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Fribourg-Gottéron 12 j 24 pts
2 ZSC Lions 13 j 23 pts
3 Lausanne HC 10 j 22 pts
4 EV Zoug 10 j 22 pts
5 Genève-Servette HC 10 j 19 pts
6 HC Lugano 9 j 17 pts
7 SC Rapperswil-Jona Lakers 13 j 17 pts
8 HC Ambri-Piotta 14 j 14 pts
9 CP Berne 12 j 13 pts
10 HC Bienne 11 j 12 pts
11 SCL Tigers 10 j 8 pts
12 HC Davos 8 j 7 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets