Langnau: la défaite du hockey façon O'Leary

17/01/2022 à 08:01:32Christoph Yavkin   Article vu 2 734 fois
© Photo Archives PH - Jason O'Leary

National League

SCL Tigers

La défaite du hockey façon O'Leary

COMMENTAIRE - Christoph Yavkin

Exit O’Leary, inside Yves Sarault pour un trimestre et quid ? Le Président Peter Jakob, présent à Genève vendredi dernier était dans le car des joueurs au retour, dégoûté par la prestation des Vernets. Depuis quelques jours, le nom de l’ex-joueur Michael Liniger, actuellement coach des GCK Lions et qui fut l’assistant de Hans Kossmann lors du dernier titre des ZSC) circule avec insistance dans l’Emmental.

Jakob l’a affirmé, il verrait d’un bon œil le retour d’un entraîneur suisse dans l’Emmental. Valeur ajoutée, qui pourrait être un Emmentalois de souche. Même si les objectifs du club restent - et le doivent - modestes et mesurés, le poste d’entraîneur n’est pas plus serein et davantage protégé à Langnau qu’ailleurs.

Tout exceptionnellement prestigieux qu’il soit, Bengt-Ake Gustafsson avait, pour les plus notables eu à expérimenter, immédiatement après le retour en National League (2015), la sévérité et la rigueur, parfois excessive il est vrai, de la Direction des Tigers. Dans une moindre mesure Heinz Ehlers, qui avait fait franchir un conséquent palier à l’équipe mais dans son cas, l’intéressé lui-même avait fait part de son intérêt à ne s’attacher plus qu’à l’équipe nationale danoise.

Aujourd’hui, Jason O’Leary rejoint les comètes Tichonov Jr (si,si ..), Ivany, Aegerter et Tamfal (autant de variants catastrophiques), le défunt Koleff même, Laporte, Franzen ou encore l’astéroïde Beattie, au catalogue. En définitive, dans les deux dernières décennies, outre Ehlers, seuls John Fust, pour les playoffs atteints en 2011, quoique… suivis de la relégation de 2013, et, très curieusement, un inattendu Christian Weber (de 2006 à 10), ont survécu honorablement à la tâche.

O’Leary, très jeune encore, pas encore 44 ans, engagé dans l’Emmental à des conditions tout au plus égales à celles d’un bon joueur suisse ou autrement dit, celles d’un coach de Swiss League, était suffisant pour cette dernière division mais déjà plus pour la DEL et Iserlohn, dont il a été éjecté en février 21.

Ce hockey canadien primaire, qui est efficace et spectaculaire parfois en LHJMQ ou d’autres ligues junior américaines, est totalement obsolète.

Dès lors et à coup sûr, pas assez pour la NL. Un très piètre calcul mais il amenait avec lui un certain Alexandre Grenier. Un solide argument. Aujourd’hui, c’est le droitier québécois qui a pu être conservé, la priorité est assurée. Que reproche-t-on à Jason O’Leary au fait, hormis les (traditionnelles) séries de défaites qui font les sorties de scène dans les cas de figure ?

C’est arithmétique : le diplômé de Saint-Thomas disposait de trois des plus efficaces artificiers de la Ligue et son équipe créait du spectacle. Depuis quelques temps et l’annonce du départ d’Olofsson en fin de saison (tiens, tiens), elle peine et peine et peine encore à le faire dès lors que ceux-ci sont moins productifs et ne respirent plus un même air. Le malaise apparaît subitement violemment.

Il se trouve que le bon Jason ne respecte guère certaines consignes, se conduit en général assez léonin (qu’il est N.B. né un 17 août) et rejette assez systématiquement la faute ailleurs. Il ne pousse pas non plus les plus jeunes, ne les motive pas.

Ce début d’année, les Tigers jouent pour ainsi dire à trois lignes et à lancer dans les bandes de 20 à 30 fois par match pour une perte de puck de 15 à 25 fois. Ce hockey canadien primaire, qui est efficace et spectaculaire parfois en LHJMQ ou d’autres ligues junior américaines, est totalement obsolète. Mais O’Leary était jusqu’à ce dernier 15 janvier, général.

C’est malheureux, pour lui surtout ! Car quand Langnau joue son hockey-maison comme en U20, U17 ou U15 (avec des coaches dont les noms vous rappelleront quelque chose... Jörg Reber, Samuel Balmer ou Steve Hirschi), qu’il perde ou non, il plaît à son public et de surcroît est très attrayant pour tous les autres publics du pays.

Actu précédente et suivante Le "Morning Skate" du lundi 17 janvier U20 Elite - Résultats et classement de ce dimanche

Autres actualités

Les derniers matchs

dimanche 01 mai 2022
vendredi 29 avril 2022
mercredi 27 avril 2022
lundi 25 avril 2022
samedi 23 avril 2022
Derniers résultats
di 01.05.22 - 3 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 EHC Kloten 52 j 132 pts
2 ZSC Lions 54 j 102 pts
3 EV Zoug 52 j 100 pts
4 HC Fribourg-Gottéron 51 j 94 pts
5 SC Rapperswil-Jona Lakers 52 j 94 pts
6 HC Davos 51 j 88 pts
7 Genève-Servette HC 52 j 88 pts
8 Lausanne HC 51 j 87 pts
9 HC Bienne 52 j 87 pts
10 HC Lugano 52 j 76 pts
11 HC Ambri-Piotta 52 j 66 pts
12 CP Berne 52 j 65 pts
13 SCL Tigers 50 j 35 pts
14 HC Ajoie 51 j 26 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets