Michael Frolik, l'atout offensif nécessaire au LHC

21/10/2021 à 08:16:53Planète Hockey / RÉD   Article vu 2 215 fois

Michael Frolik sera-t-il la solution aux problèmes actuels du LHC? John Fust y croit, il peut. Car à ce jour, la principale source d’inquiétude est claire: la contribution offensive inexistante des renforts étrangers. Un secteur des joueurs importés dont le bilan n'est pas très reluisant.

Seul le défenseur slovaque Martin Gernát échappe à la critique. Avec Mark Barberio, le capitaine au statut fragilisé et envoyé en tribunes pour les deux matches du week-end dernier avant de retrouver sa place mardi contre Ambrì, il jouit encore d'une belle considération. Mais ce sont des arrières de métier.

A l'avant, le Tchèque Jiri Sekac, lui, n’a tiré au but que trois fois sur les dernières 180 minutes de jeu. Pas exceptionnel. Cory Emmerton encore moins, mais on a appris sa blessure au genou et son opération, ceci expliquant sans doute cela. Quant à Phil Varone, après une performance encourageante en CHL, il a obtenu une occasion en or de se mettre en évidence. Le Canadien a livré un match correct à Bienne avant de disparaître de la circulation le lendemain face à Langnau... et de se rasseoir en tribune mardi contre Ambrì.

La sixième licence étrangère laisse augurer l’arrivée de jours meilleurs pour ce LHC toujours empêtré au classement (10e). A Michael Frolik de porter l'offensive vaudoise. «C’est pour cette raison que nous l’avons engagé, pour qu’il nous aide à produire offensivement», explique John Fust. Face aux Léventins, Frolik a signé la fin quasi-certaine des espoirs de Varone d'obtenir du temps de jeu, sans pour autant avoir été transcendant. 

«Les résultats actuels sont clairement en dessous de nos attentes», souligne Fust. D'où son intérêt de modifier un tantinet son line-up. Avec Frolik, c'est possible. Effet positif d'emblée: le fait de l'aligner avec Kenins et Bertschy a permis à Fust de replacer ce dernier au centre de la première ligne. Un "plus" incontestable. A lui, donc, de faire quitter le LHC de cette peu glorieuse avant-dernière place des équipes les plus productives de la ligue (juste devant Ajoie). Mais il a apporté une dynamique nouvelle.

« Le fait d’avoir joué plus de 900 matchs en NHL en dit beaucoup sur les qualités évidentes de Michael. Son éthique de travail irréprochable et le professionnalisme dans son jeu lui ont été utiles durant toute sa carrière. Il peut évoluer au centre ou à l’aile, possède des qualités défensives impeccables et a un niveau d’aptitudes qui va nous aider dans notre jeu. », a avancé Fust pour justifier son engagement pour deux saisons.

Frolik, homme au riche passé de NHL, a de l'expérience et de l'envie à revendre, mais il est en manque de compétition. Il n'a pas brillé au camp d'entraînement des Blues de St. Louis où il n'a pas été retenu, il y a quelques jours, et la saison passée il n'avait été engagé par Montréal que pour compenser les éventuelles blessures... qui ne sont jamais arrivées!.

Affamé de glace, le Tchèque avait déjà patiné samedi matin avec ses nouveaux coéquipiers et aurait déjà été éligible pour leur donner un coup de main en soirée, mais John Fust, sagement, a préféré le garder au chaud. Les grands débuts du natif de Kladno ont donc eu lieu mardi à Ambri. Avec le bilan que l'on sait (20'38 de jeu, dont 2'08 en powerplay et 1'49 en boxplay, pour 4 tirs cadrés), en gros la troisième plus grosse présence sur la glace après Frick et Bertschy et surtout le plus de tentatives en direction du portier adverse. À répéter à Porrentruy samedi...

Frolik y a disputé ses années juniors et ses premières années pros jusqu’en 2006. Il s’est ensuite envolé pour l’Amérique du Nord, et plus précisément la Ligue junior majeur du Québec, où il a disputé deux saisons avec Rimouski Oceanic. Drafté au 10e rang total en 2006 par les Florida Panthers, il griffe pour la première fois une glace de NHL lors de la saison 2008/09, une saison qu’il termine avec 45 points en 79 matchs.

Après plus de deux championnats passés en Floride, il est échangé à Chicago, franchise pour laquelle il dispute deux saisons et demi et avec laquelle il remporte en 2013 la Coupe Stanley. Il jouera dans la NHL jusqu’en 2020/21, au sein des Winnipeg Jets, Calgary Flames, Buffalo Sabres et Canadiens de Montréal.

 

Actu précédente et suivante Rumeur: le gardien Hollenstein aurait prolongé à Zoug NHL - Le "Morning Skate" (stats et previews)

Autres actualités de Lausanne HC

Les derniers matchs de Lausanne HC

vendredi 26 novembre 2021
dimanche 21 novembre 2021
samedi 20 novembre 2021
vendredi 05 novembre 2021
mardi 02 novembre 2021
Derniers résultats
ve 26.11.21 - 2 - 5
ve 26.11.21 - 3 - 2
ve 26.11.21 - 3 - 2
ve 26.11.21 - 3 - 4 ap
ve 26.11.21 - 3 - 2 ap
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Fribourg-Gottéron 25 j 53 pts
2 EV Zoug 25 j 51 pts
3 HC Bienne 27 j 51 pts
4 SC Rapperswil-Jona Lakers 27 j 51 pts
5 HC Davos 24 j 49 pts
6 ZSC Lions 22 j 39 pts
7 CP Berne 25 j 37 pts
8 HC Lugano 27 j 33 pts
9 HC Ambri-Piotta 26 j 32 pts
10 Lausanne HC 24 j 30 pts
11 Genève-Servette HC 25 j 27 pts
12 SCL Tigers 27 j 24 pts
13 HC Ajoie 26 j 18 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets