National League: ils n'ont plus de job!

08/08/2021 à 10:13:58Planète Hockey / RÉD   source : Elite Prospects / Contacts directs Article vu 8 209 fois
© Photo Laurent Daspres - Schilt devrait retrouver un club, non?

A un mois de la reprise, les joueurs de National League transpirent sur la glace, histoire d'être en forme au coup d'envoi de la saison. Tous? oui. En équipe? Non. Comme chaque année, ils sont quelques-uns à rester sur le carreau. Et à s'entraîner parfois tout seuls. Comprenez: à ne pas avoir décroché de contrat au sein d'une organisation professionnelle. Et parmi ceux-ci, il y a quelques pointures qui devraient - en toute logique - ne jamais vivre cette situation. Petit tour d'horizon des demandeurs d'emploi, à notre connaissance...

LES ÉTRANGERS

Perttu Lindgren (FIN, C, Bienne)
Le joueur a été commotionné en janvier dernier, ça n'arrange pas ses affaires. Il n'aura finalement joué que quatre matches pour Bienne. Le départ de Janis Moser changera-t-il sa situation?

Aaron Palushaj (USA, RW/LW, Davos)
Débarqué de Suède, Palushaj sort de deux saisons à 30 points et plus. Ça n'a pas suffit pour convaincre. Et s'il devait y avoir une cinquième place pour un mercenaire à Davos, elle est pour l'heure réservée à Thornton.

Joe Thornton (CAN, C, Davos)
Le joueur canadien, mais aussi porteur du passeport helvétique depuis 2019, a joué pour Edmonton (NHL) et Davos, la saison passée. Agent libre, il sonde un peu le marché nord-américain. Mais à 42 ans, on le verrait putôt signer une entente avec le club grison. Dossier en suspens.

Viktor Stålberg (SWE, LW/RW, Fribourg-Gottéron)
Deux ans et 60 points plus tard, le Suédois quitte Fribourg, direction la Suède sans doute. Les approches des autres clubs européens se font rares quand on a 35 ans. Et il a subi commotion et blessure au genou en fin de saison...

Robbie Earl USA, C/LW, SCL Tigers)
Une blessure en fin de saison, un nouvel entraîneur, et c'est le départ de l'Américain qui est acté. À 36 ans et après voir passé les dix dernières années en Europe (Autriche, Suède, Suisse), l'avenir semble un poil bouché.

Cory Emmerton (CAN, C, Lausanne)
Tout le monde le voit dans le contingent lausannois, il s'entraîne à la Vaudoise aréna.. mais il est toujours sans contrat à notre connaissance. Euh, John Fust, vous nous en dites un petit peu plus?

Justin Abdelkader (USA, LW/RW, Zoug)  
Capitaine des États-Unis lors du dernier championnat du monde à Riga, l'ailier s'était blessé au genou. Depuis, plus de nouvelles. À 34 ans, sa production offensive est en baisse depuis quatre-cinq ans, il représenterait un pari.
 

LES SUISSES (ou au bénéfice d'une licence CH)

Fabian Lüthi (SUI, LW, Bienne)
Avec le départ  de Janis Moser outre-Atlantique, une place va se libérer dans le contingent. Fabian Lüthi pourrait la convoiter. Mais Bienne, il est vrai, ne montre pas beaucoup d'empressement pour un homme qui n'a plus joué depuis la saison 2019/20 (6 matches).

Lorenz Kienzle (SUI, D/RW, Davos)
Le Schaffousois ressort d'une saison à 7 points et n'a pas toujours été très convaincant depuis son départ de Fribourg, il y a trois ans. 

Francesco Gärtner (SUI, D, Davos)
Le défenseur de... 68 kg (pour 178 cm) a joué deux matches avec la première de Davos, la saison passée, mais a surtout disputé sa dernière saison en junior. Du coup, le voici à un tournant de sa carrière. Le problème, c'est que la visibilité est assez réduite.

John Fritsche (CAN/SUI, LW/RW, Genève)
Apparemment, dix saisons au plus haut-niveau (Berne, Lausanne, Fribourg, Genève) n'ont pas suffi pour faire de Frische un incontournable à 29 ans.  S'il n'a jamais été un grand buteur, il est vrai que ses deux petits points en 29 matches entre 2019 et 2021 font un peu light.

Sebastian Schilt (SUI, D, SCL Tigers)
On l'a dit proche du HC Ajoie dès la mi-mai et depuis, plus de nouvelles. Il ferait du bien, encore, à certaines formations, même si ses 34 ans ne parlent pas pour lui.

Denis Malgin (SUI, C/W, Lausanne)
Malgin est dans la liste, mais il repartira en NHL au plus vite. Les Leafs de Toronto viennent d'émettre une offre qualificative assortie du salaire minimum de USD 750'000 dollars à Denis Malgin qui pourrait ainsi faire son retour dans la plus grande ligue du monde

Noah Schneeberger (SUI, D, Lausanne)
L'ancien champion de Suisse avec Davos a 33 ans et a peu joué l'an passé (19 matches,  2 assists). Il avait fait l'objet en septembre d'un échange entre Fribourg et Lausanne. Problème: si Jörg s'est imposé à Gottéron, Schneeberger n'a pas connu le même succès. Lausanne lui a signifié la fin de leur relation.

Victor Oejdemark (SUI, D, Lausanne)
Toujours le même problème de communication lausannois: à notre connaissance, Oejdemark n'a pas d'entente et figure dans le contingent du LHC. Il pourrait même être un des joueurs envoyés à Sierre cette saison.

Dominik Volejnicek (SUI, LW/RW, Lausanne)
Prêté à La Chaux-de-Fonds la saison passée (26 points en 48 matches), l'ailier est sans doute dans l'attente (comme nous) d'un accord avec Lausanne. Son cas ressemble à celui d'Oejdemark, non?

Tim Bozon (FRA, LW, Lausanne)
Comme pour Emmerton, on part du principe qu'il est toujours lausannois (d'ailleurs il est inscrit sous la bannière du LHC pour le prochain tournoi qualificatif en vue des JO), mais Tim Bozon n'a, a notre connaissance, aucune entente en poche. Même s'il possède une licence suisse...

Emilijus Krakauskas (LIT, RW/LW, Lausanne)
Lui aussi au bénéfice d'une licence suisse, le Lituanien a partagé son temps entre le Lausanne HC et les Ticino Rockets, la saison passée. Pour l'heure, aucun contrat n'est venu couronner ses 16 points en 55 matches.

Daniel Vukovic (CAN, D, Rapperswil)
Onze saisons à Genève, puis deux à Rapperswil. À vrai dire, on ne connait pas vraiment les intentions du Canado-Suisse, si ce n'est sa volonté de revivre à Genève et donner la priorité à ses enfants.

Julian Payr (AUT, D, Rapperswil)  
Le joueur de 21 ans n'a pas joué une minute l'an passé avec Rapperswil (blessure à la rotule) et quittera la Suisse. Même si rien n'est confirmé, le SV Villach (AUT) pourrait être sa destination.

Cédric Rechseiner (SUI, GK, Rapperswil)
C'est le seul gardien de notre liste à avoir touché à la National League, l'an passé. Mais il n'a pas eu de temps de jeu. Il a évolué avec les U20-Top de Rapperswil, son avenir est peut-être de retraverser l'Atlantique comme il l'avait fait lors des deux saisons précédentes.

Severin Blindenbacher (SUI, D, ZSC Lions)
Blessé toute la saison passée, Blindenbacher n'apparait pas dans la statistique. Actuellement, les ZSC Lions annoncent dix défenseurs. "Blindi" a même déjà entamé sa reconversion. En fait, on attend simplement qu'il annonce officiellement son arrêt.

 

 

Actu précédente et suivante 2L: AG et broche du HC Château-d'Oex le 28 août Les matches de préparation du dimanche 8 août

Autres actualités

Les derniers matchs

dimanche 24 octobre 2021
samedi 23 octobre 2021
samedi 23 octobre 2021
samedi 23 octobre 2021
samedi 23 octobre 2021
Derniers résultats
di 24.10.21 - 4 - 2
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Fribourg-Gottéron 18 j 41 pts
2 HC Bienne 18 j 36 pts
3 HC Davos 16 j 34 pts
4 EV Zoug 15 j 31 pts
5 ZSC Lions 16 j 29 pts
6 SC Rapperswil-Jona Lakers 17 j 25 pts
7 HC Ambri-Piotta 17 j 24 pts
8 Lausanne HC 16 j 23 pts
9 HC Lugano 18 j 23 pts
10 SCL Tigers 18 j 20 pts
11 CP Berne 17 j 17 pts
12 Genève-Servette HC 17 j 15 pts
13 HC Ajoie 15 j 9 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets