Protêt déposé par le EVZ: l'analyse juridique

29/03/2019 à 13:55:18Planète Hockey / KN   source : Olivier DrozArticle vu 4 028 fois
© Photo Laurent Daspres

Une action a particulièrement fait parler d’elle lors du match d’hier soir entre le Lausanne Hockey Club et le EV Zoug. À la 40ème minute, un tir d’Emmerton semble être bloqué par Tobias Stephan. Moment de flottement... L’arbitre décide d’aller visionner la vidéo… sans prendre de décision sur la glace quant à la validité ou non d’un éventuel goal. Après un long visionnage des ralentis, les arbitres décident d’accorder le but au grand dam des Zougois qui déposeront d’ailleurs un protêt. 

Beaucoup d’encre a coulé depuis, les journalistes se saisissant de la question. Les avis semblent particulièrement unanimes: ce protêt n’a aucune chance de succès. Notre avis est cependant un peu plus nuancé. Vous en trouverez les raisons ci-après.

D’un point de vue juridique, l’article 54 du règlement juridique de la SIHF prévoit qu'un protêt en cours de rencontre peut notamment être déposé par l’équipe désavantagée contre une décision de l’arbitre pour fausse interprétation du règlement. Cette disposition ajoute par ailleurs qu’il n’y a aucun moyen de déposer un protêt contre une décision de l’arbitre portant sur les faits. 

Beaucoup de journalistes avancent à raison cette seconde hypothèse pour affirmer que le protêt n’aboutira pas. Oui… et non! Oui car il est clair que la décision factuelle de l’arbitre ne peut être revue. Cependant, le cas de cette action nous interpelle sur un autre point qui, lui, ne repose pas sur du factuel : Les arbitres avaient-ils en effet le droit d’aller visionner la vidéo pour déterminer si le coup de sifflet était intervenu avant ou après que le puck ait passé la ligne?

Les règlements sont clairs: non. Les règles de jeu de l’IIHF prévoient en effet une disposition spéciale (art. 99) quant aux situations qui peuvent être révisés par le juge vidéo. Celle-ci indique en particulier que [lorsqu'] un but est marqué ou semble avoir été marqué, l'arbitre prendra sa décision immédiatement (but valable ou but non-valable) et, si nécessaire, consultera le juge de but vidéo. Il appartiendra au juge de but vidéo de confirmer la décision de l'arbitre, ou, en cas de preuve évidente, de l'infirmer. Cette règle de la fédération internationale est par ailleurs incluse dans les règlements de jeu de la SIHF (art. 1.6) où il est clairement fait mention qu’avant de visualiser les images l’équipe d’arbitres doit prendre une décision (art. 2.8 du paragraphe « Vidéo – Aide à la décision en National League, Swiss League et au Swiss Ice Hockey Cup »). 

Pire, le chiffre ix des règles de l’IIHF avance que le juge de but vidéo ne peut pas être consulté pour déterminer si oui ou non le puck est entré dans le but avant ou après un coup de sifflet. En l’occurrence, l’arbitre n’a pas du tout pris de décision sur la validité ou non d’un but avant d’aller visionner les ralentis. De ce point de vue déjà, les règles de la IIHF semblent avoir été mal appliquées. 

En outre, au vu du temps pris par les arbitres dans la cabine de chronométrage, il sera difficile de soutenir que ces derniers sont uniquement allés regarder que le puck avait bel et bien franchi la ligne. Au contraire, autant être clair là-dessus, il apparaît grandement probable qu’ils se soient assurés que le sifflet était intervenu après que le puck ait franchi la ligne. Dans un tel cas, les règles de l’IIHF ont également été transgressées.

Il s’ensuit que la décision de l’arbitre repose apparemment sur une fausse interprétation des règlements, ceci à double titre, ce qui conduit à leur mauvaise application. 

À vrai dire, nous ne serions pas du tout étonnés que le protêt puisse être admis, sous réserve de la recevabilité formelle du protêt. Le contraire ne nous étonnerait également pas, vu qu’en pratique des décisions arbitrales sont très rarement renversées, ceci même si les règlements en vigueur sont quelque peu mis à mal. 

Cette question de recevabilité risque par ailleurs d’être fortement discutée. La SIHF a indiqué plus tôt aujourd’hui qu’il n’y avait pas de procédure en cours devant le juge unique, alors que les règlements prévoient expressément que ce dernier est exclusivement compétent. 

Actu précédente et suivante GSHC: cérémonie de clôture et récompenses 1L: Frauenfeld prolonge son attaquant Nino Fehr

Commentaires

Autres actualités de EV Zoug

Les derniers matchs de EV Zoug

lundi 04 mars 2019
samedi 02 mars 2019
vendredi 01 mars 2019
mardi 26 février 2019
samedi 23 février 2019
Derniers résultats
lu 04.03.19 - 4 - 3
lu 04.03.19 - 4 - 1
lu 04.03.19 - 3 - 2
lu 04.03.19 - 4 - 2
lu 04.03.19 - 3 - 4
lu 04.03.19 - 2 - 3 ap
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Davos 0 j 0 pts
2 CP Berne 0 j 0 pts
3 HC Bienne 0 j 0 pts
4 Lausanne HC 0 j 0 pts
5 SCL Tigers 0 j 0 pts
6 HC Ambri-Piotta 0 j 0 pts
7 EV Zoug 0 j 0 pts
8 HC Fribourg-Gottéron 0 j 0 pts
9 HC Lugano 0 j 0 pts
10 SC Rapperswil-Jona Lakers 0 j 0 pts
11 ZSC Lions 0 j 0 pts
12 Genève-Servette HC 0 j 0 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets