Une bonne Suisse et une Russie si mauvaise?

15/11/2021 à 21:20:02Commentaire - Christoph Yavkin   Article vu 1 400 fois
© Photo Archives PH - Patrick Fischer, moins charismatique?

 

COMMENTAIRE - Texte d’agence tel que «La Suisse termine sur une bonne note» ou «L’honneur est sauf» sont des formulations à interpréter avec la plus grande prudence. De celles qu’il serait très inspiré de relativiser en conservant la réserve la plus adéquate, ce que les Helvètes ont eu une fâcheuse habitude à ne pas faire.

Elle est donc une fois de plus criardement à observer, tant chez Patrick Fischer que chez les aficionados. Même si quelques observateurs avertis s’osent, dans de fâcheux excès de noblesse, à remarquer que la petite victoire face à une Russie … IV (!) ne doit pas masquer les performances lourdement défaillantes face aux slovaques d’abord, un rien moins contre les allemands (1 seul but inscrit sur ces 2 rencontres …), il faut impérativement souligner que ce n’est que du plâtre.

La sélection russe de Krefeld n’était qu’une honnête équipe de NL. Des 20 joueurs provenant de 12 clubs différents, seuls trois avaient un semblant de présence internationale et en U18 ou U20 (Minulin, Muranov et Tsyplyakov notamment) et guère davantage (les cités, Minulin en tête avec Magnitogorsk, ainsi que le déjà voyageur Tyanulin, maintenant à Nizhny Novgorod, de retour des Amériques et qui évoluait en quelque sorte «à domicile» puisqu’il a disputé la saison dernière avec les Penguins du lieu, ne sauraient jouir d’un temps de jeu conséquent dans leur championnat. Y compris son doyen gardien Kareyev (27!), qui joue à Turku mais n’a aucune expérience internationale, la sélection affichait une moyenne d’âge de moins de 22 ans.

En parallèle, il faut encore savoir que l’équipe russe ayant disputé la Karjala Cup à Helsinki dans le même temps et qui y a logiquement perdu ses trois matchs, battait même ce «record» avec un âge moyen inférieur à … 21 ans ! Pour illustration, elle alignait des gamins tels que Matvei Michkov, 16 (vous ne rêvez pas), et Vladimir Grudinin, 17 ans! Et qui se sont tout de même permis de battre le République tchèque 5:2. Alors ?

Alors il serait très vertueux de considérer les circonstances avec beaucoup d’humilité. Ce que la Suisse a «sauvé» face à un tel adversaire, ce ne sont que de très pauvres apparences. Sans compter que dans ce dernier exercice avant de quitter l’Allemagne, elle a été menée 0-2 et il qu’il a fallu compter sur des vieux routiniers (Ambühl, Moser etc) et la chance (un dernier tir sur la latte de Sorkin) pour voiler un rien un très triste guêpier. Alors, une deuxième fois ?

Alors il faut aussi voir et consulter hors du champ. Et là, il est très important de considérer et souligner fermement que Patrick Fischer se trouve dans une position très cruciale, beaucoup plus qu’il n’y semblerait. Dans le cours de son activité depuis son entrée en fonctions, il est au pire moment, celui où il a été passablement admiré (avec raison) et où les observateurs ont vanté un certain charisme. Lequel a pris un sale coup. En Suisse, on peine terriblement à être conscient de cela, jusqu’au principal intéressé. 

Christoph Yavkin

Actu précédente et suivante CHL - (Re)découvrez Münich, adversaire de Gottéron NHL - Le "preview" de la nuit outre-Atlantique
Derniers résultats
ve 26.11.21 - 2 - 5
ve 26.11.21 - 3 - 2
ve 26.11.21 - 3 - 2
ve 26.11.21 - 3 - 4 ap
ve 26.11.21 - 3 - 2 ap
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 HC Fribourg-Gottéron 25 j 53 pts
2 EV Zoug 25 j 51 pts
3 HC Bienne 27 j 51 pts
4 SC Rapperswil-Jona Lakers 27 j 51 pts
5 HC Davos 24 j 49 pts
6 ZSC Lions 22 j 39 pts
7 CP Berne 25 j 37 pts
8 HC Lugano 27 j 33 pts
9 HC Ambri-Piotta 26 j 32 pts
10 Lausanne HC 24 j 30 pts
11 Genève-Servette HC 25 j 27 pts
12 SCL Tigers 27 j 24 pts
13 HC Ajoie 26 j 18 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets