WWC U18 - Les USA favoris, la Suisse en danger

06/06/2022 à 14:21:05Planète Hockey / PDUC   source : IIHF; Hockey CenterArticle vu 1 202 fois

IIHF

WWC U18 2022 - Présentation

Les Américaines en favorites. Comme toujours...

Les Américaines vont tenter de défendre leur titre à domicile après que le championnat du monde féminin des moins de 18 ans, initialement prévu en Suède en 2021 et 2022, a été déplacé à Madison et Middleton, dans le Wisconsin.

Il est clair que les États-Unis et le Canada entrent dans ce tournoi en tant que co-favoris dans le groupe A à la LaBahn Ice Arena. Les deux grands rivaux nord-américains se sont affrontés lors de 12 des 13 matchs de la médaille d'or disputés à ce jour, et il est fort probable qu'ils recommenceront.

Toutefois, le pays hôte a un avantage en raison de son palmarès. Les Américains ont remporté cinq des six derniers tournois (2015-18, 2020), mais par des marges très étroites lorsqu'ils ont affronté le Canada en finale. Les États-Unis ont remporté des victoires de 3 à 2 en prolongation en 2015 et 2016 et une victoire de 3 à 1 en 2017, avec un but dans le vide à cinq secondes de la fin.

Les Américaines au-dessus en taille et en vitesse

Cette année, les États-Unis espèrent maintenir leur tradition de victoire sous la direction de Katie Lachapelle, qui en est à sa première expérience en tant qu'entraîneur-chef des U18 et qui a été entraîneur adjoint de 2014 à 2017. L'un des entraîneurs adjoints de Lachapelle est l'attaquante américaine Sydney Brodt, âgée de 24 ans. Encore active bien sûr, elle a terminé deuxième au classement des marqueuses de la SDHL derrière la superstar suisse Lara Stalder en 2021/22. Grâce à leur taille et à leur vitesse en défense ainsi qu'à leur solide gardien de but, les Américaines seront difficiles à déloger de leur trône.

Le Canada, sous la houlette de Howie Draper, qui en est à sa troisième sélection, posera un défi de taille aux Américaines. Cela commence par une expérience importante derrière le banc. Les entraîneurs adjoints sont les anciennes médaillées d'or olympiques Vicky Sunohara et Tara Watchorn.

Dans le filet, la gardienne Hailey MacLeod sort d'une excellente saison en tant que meilleure gardienne de la Ligue canadienne de hockey scolaire dans la division féminine préparatoire U18 de la CSSHL. La coéquipière de MacLeod à la Delta Hockey Academy, Tova Henderson, nommée meilleure défenseuse de la CSSHL, se joint à une ligne bleue très étoffée. 

À l'avant, Jade Iginla (RHA Kelowna), fille de Jarome Iginla, membre du Temple de la renommée du hockey est une pointeuse de qualité (28 points en 22 matchs cette saison), tout comme Jordan Baxter (27 buts en 27 matchs). 

L'Europe en embuscade

Et la Finlande ? Bien qu'elles aient toujours remporté des médailles de bronze aux Jeux olympiques et aux championnats du monde féminins, les Finlandaises n'ont jamais remporté plus de deux médailles de bronze aux championnats du monde féminins U18. L'ancienne gardienne de but du Naisleijonat Mira Kuisma, qui revient pour la troisième fois en tant qu'entraîneur principal des U18, a remporté la dernière médaille de bronze en 2020 avec Nelli Laitinen, nommée meilleure défenseuse, comme capitaine.

On notera encore la présence de l'attaquante Sanni Vanhanen, qui n'a que 16 ans, a aussi obtenu la troisième place aux Championnats du monde féminins de 2021 et aux Jeux olympiques de 2022. La talentueuse attaquante de Tappara sera une joueuse clé sur le plan offensif. Les Finlandaises comptent 11 joueuses issues de l'équipe Kuortane, axée sur le développement des jeunes. 

Aucun des joueuses suédoises de moins de 18 ans n'est assez âgée pour se souvenir du "Mirakel" des Jeux de 2006: la Suède avait éliminé les États-Unis en demi-finale lors d'une séance de tirs au but (4-3), avant de remporter la médaille d'argent. 

L'attaquante retraitée Pernilla Winberg, qui a remporté la fameuse victoire en 2006 à l'âge de 16 ans, fait ses débuts derrière le banc en tant qu'assistante de l'entraîneur principal Madeline Ostling

Il est intéressant de noter que cette équipe suédoise compte trois joueuses nées en 2006, dont la meneuse de jeu Jenna Raunio, âgée de 15 ans, qui a marqué 6 buts et 14 points avec le HV71 cette saison, et Ebba Hedqvist, âgée de 15 ans, qui a marqué 4 buts et 10 passes avec MoDo Hockey.

Dans un groupe B serré, le moindre point vaudra cher

Les équipes du groupe B qui concourront à la Capitol Ice Arena seront à la recherche d'une expérience précieuse et d'un maintien très aléatoire. Ainsi, la Tchéquie s'est classée sixième lors de trois des quatre derniers tournois (2017, 2018, 2020) et s'est classée septième en 2019. Les Tchèques ont deux médailles de bronze à leur actif (2008, 2014).

Avec les Suissesses, qui n'ont jamais été médaillées, gardez un œil sur Alina Marti (18 ans). Elle a participé aux derniers Jeux olympiques et aux championnats du monde féminins. Bien qu'elle n'ait pas marqué de point lors de ces tournois, elle devrait cette fois donner raison à sa coach Melanie Häfliger, qui cherche à améliorer le précédent sommet de la Suisse (sixième place en 2019).

La Slovaquie et l'Allemagne complètent le groupe B. Les Slovaques participent à leur deuxième Championnat du monde féminin U18 consécutif. Elles ont terminé huitièmes lors de leurs débuts dans le tournoi en 2020. La dernière participation de l'Allemagne remonte à 2018 (huitième place), et 2022 ne marque que la deuxième apparition allemande en huit tournois à ce niveau. La formule du championnat oblige à ne pas égarer bêtement des points sous peine d'être en grand danger de relégation...

Actu précédente et suivante Cette nuit, coup d'envoi du mondial féminin U18 Kristian Pospisil (Davos) repart en Finlande
Derniers résultats
di 01.05.22 - 3 - 1
voir tous les résultats
Fil actualités en continu
Derniers articles
Classement
1 EHC Kloten 52 j 132 pts
2 ZSC Lions 54 j 102 pts
3 EV Zoug 52 j 100 pts
4 HC Fribourg-Gottéron 51 j 94 pts
5 SC Rapperswil-Jona Lakers 52 j 94 pts
6 HC Davos 51 j 88 pts
7 Genève-Servette HC 52 j 88 pts
8 Lausanne HC 51 j 87 pts
9 EHC Biel-Bienne 52 j 87 pts
10 HC Lugano 52 j 76 pts
11 HC Ambri-Piotta 52 j 66 pts
12 SC Bern 52 j 65 pts
13 SCL Tigers 50 j 35 pts
14 HC Ajoie 51 j 26 pts
voir le classement détaillé
Partenaires
Derniers tweets