Aller au contenu principal
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé OT
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé
19:45
vs
Match terminé

CHL - Qualifié sans jouer hier, Gottéron est à Salzburg

Image
Salzburg-Klagenfurt_Photo Galerie Club
— Photo © Red Bull Salzburg

La Champions Hockey League version 2022/23 sera-t-elle enfin celle des clubs helvétiques? Avec déjà trois qualifiés avant les deux dernières journées, la Suisse pouvait s'enorgueillir d'avoir quasiment survolé la phase de groupes. Depuis hier soir, ils sont quatre, seul Rapperswil restera sur le carreau.

Il y a des matchs que vous pouvez aborder sans pression. Le Salzburg-Fribourg de ce soir en sera le parfait exemple. Hier, grâce au succès d'Ilves Tampere contre Stavanger (4-1), la formation de Christian Dubé s'est qualifiée sans combattre pour les huitièmes de finale de la compétition.

Les deux derniers matchs à disputer contre les Autrichiens devraient donc surtout servir aux Dragons à retrouver une certaine capacité à marquer des buts, son gros point noir depuis le début de cette saison.

À la Salzburger Eisarena, pas de bol pour les Fribourgeois, on n'y a pas l'habitude de perdre côté autrichien. La dernière fois, c'était... ce weekend (!) contre Klagenfurt (photo, Ali Wukovits), sinon début septembre en CHL contre Ilves (normal, quoi) et en mars dernier contre Vienne en playoffs, sur la route du titre.

Bref, la rencontre sera prise au sérieux par des Taureaux ailés qui, eux, doivent encore faire des points pour terminer au 2e rang du groupe. Avec un succès ce soir dans le temps réglementaire, Salzburg parviendrait à ses fins et éliminerait un petit Ilves Tampere qui reste sur trois défaites lors de ses quatre derniers matchs en Liiga.

Marquer des buts!

À Fribourg, on reste sur une mortifiante défaite contre la lanterne rouge Langnau. Et pourtant les occasions n'ont pas manqué. Au bilan, un seul but inscrit par un... défenseur (Diaz). Les Dragons ont mis leur bleu de travail, on ne peut plus leur reprocher la suffisance affichée contre Ambrì et Ajoie (cinq points de perdus!), mais ils ne marquent pas. 22 tirs à 4 pour les Fribourgeois en 3e période face aux Tigers, que demander de plus?

Des buts. Ceux que marqueraient peut-être un Marcus Sörensen qui commence sérieusement à manquer... sans avoir prouvé encore quoique ce soit, sauf durant la préparation. C'est un peu court comme excuse.

Le coach fribourgeois admet que produire deux buts par match (on va oublier les neuf contre Kloten) est très insuffisant. Si les occasions sont là, mais que le puck ne termine pas au fond des filets, il n'y a qu'un motif plausible: il faut savoir donner le dernier coup de reins. De mains.

Et là, on est obligé de pointer du doigt le duo De la Rose-Kuokkanen. Pour excellents qu'ils puissent être, ils sont actuellement aux abonnés absents. Dubé n'a pas voulu chercher un suppléant à Sörensen pour les responsabiliser encore un peu plus, à eux de prouver maintenant qu'ils méritent la confiance d'un entraîneur compréhensif. Mais inquiet.